AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

i'm fine (ana)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 262 points : 50
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : son naeun.
crédits : kimlee, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Aoû - 0:52
tu reviens à l’hôpital parce que tu dois refaire un stage dans pas longtemps. tu as donc besoin de savoir si un psy va pouvoir te prendre une nouvelle fois sous son aile. tu n’aimes pas les hôpitaux et encore moins depuis que tu as fait ta tentative de suicide. tu sais que c’est paradoxal de penser ça alors que tu fais des études de psychologie et que tu seras amenée à aller dans des hôpitaux pur voir tes patients. sauf que t’es pas à l’aise entre ces murs blancs et ce même si tu aimes le métier que tu as choisi de faire. tu voudrais être à mille lieux de là et pourtant, tu évolues ici comme si rien ne c’était passé. tu pousses un soupir alors que tu finis par arriver devant le bureau du dernier psychologue de la liste. tu voudrais bien qu’elle te donne un avis positif pour ton stage. ainsi, tu n’aurais pas à attendre trente ans et tu pourrais te mettre en quête de nouvelles personnes avant la date limite et dans un autre hôpital. la secrétaire t’appelle alors et tu entres dans le bureau. t’y restes cinq minutes, cinq minutes pendant lesquelles tu te vends, du moins t’essaies. t’es pas tellement forte dans ce domaine, sûrement parce que tu n’as pas assez confiance en toi. tu te dévalorises souvent et tu ne trouves rien de bien en toi. un effet de ton traumatisme suite aux brimades que tu as subies quand tu étais plus jeune. en même temps à force d’entendre que tu n’étais qu’une bonne à rien, une fille banale voir même pas indispensable, t’as fini par le croire. pendant l’entretien, tu parles également de ta passion pour la philosophie. t’as pas l’impression que ça intéresse le docteur en face de toi, et tu pousses un soupir quand tu sors de son bureau. tu vas sûrement devoir trouver un autre hôpital qui acceptera de te prendre avec eux. tu finis par te diriger vers la sortie, quand tu bouscules quelqu’un. tes yeux se posent alors que l’infirmière qui a découvert ton secret. instinctivement, tu portes ta main aux cicatrices qui ornent tes poignets, vestige de ta tentative de suicide. elles sont encore là, bien présentes et elles ne partiront sûrement jamais. tu baisses les yeux sur le sol et tu voudrais avoir le courage de partir. sauf que tu ne peux pas. t’es comme figée sur place et t’as presque peur de ce qu’elle va te dire.

_________________
let's not fall in love
the cruelest thing you can do to a person, is to pretend they mean more to you than they actually do. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm fine (ana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tante Fine de Fécamp
» Motricité fine
» Maison pinel: épicerie fine à Rouen
» quelle couche classique absorbante et fine
» Développer la motricité fine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: left over the sea :: park slope :: brooklyn public hospital-
Sauter vers: