AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

don't wanna know (simon)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 375 points : 21
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @ailahoz, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 18:12
tu ne t’attendais pas à le voir ici. tu ne t’attendais à le voir du tout. surtout pas là, dans ton café préféré. là où ils faisaient les meilleurs de la ville. tu ne l’avais pas revu depuis cette fameuse soirée. cette soirée où tu l’avais ramené chez lui. c’était la première fois que tu ramenais un client. quelque chose dans ses yeux t’avait interpellée. face à la tristesse qu’il dégageait, tu n’avais pas pu rester professionnelle. tu n’avais pas pu t’empêcher de faire quelque chose. ta bonne action s’était finie dans un baiser mouillé et passionné. le genre de baiser que tu évitais en général, parce qu’il ne prévoyait jamais de bonnes choses. surtout pour une personne qui protégeait son cœur comme tu le faisais. tu l’avais écouté toute la nuit. tu lui avais confié tes pires démons. ceux que tu gardais caché au plus profond de toi. de peur d’effrayer les gens. de peur de perdre les personnes que tu aimais. tu lui avais tout confesser à lui, sachant très bien qu’il ne s’en souviendrait pas le lendemain. un sourire aux lèvres, tu t’avanças vers lui. la situation serait sûrement un peu gênante pour vous deux. vous ne vous étiez pas revus depuis la nuit que vous aviez passé ensemble. t’avais l’impression qu’il t’évitait. les messages que tu lui avait laissé pour prendre des nouvelles restaient sans réponse. tu allais enfin pouvoir voir comment il allait. voir si son état s’était amélioré ou s’il avait toujours l’air aussi triste. salut simon. tu dis doucement, un sourire timide aux lèvres. tu ne savais pas comment agir face à lui. tu ne savais pas si tu devais être heureuse de le voir après toutes tes tentatives sans réponses, ou si tu devais être gênée. gênée qu’il t’ait ignoré pendant les dernières semaines. ça va ? on ne pouvait pas faire plus basique comme approche. mais c’était peut-être ce qu’il fallait pour recommencer à zéro. pas sûr que c’était possible après votre première nuit.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in charge for a month
avatar
i'm in charge for a month
messages : 306 points : 0
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : robbie wadge.
crédits : ava @skate vibe. sign @audrey, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Aoû - 15:47
t'es pas réveillé ce matin. tu sais pas ce que t'as, pourtant t'as rien changé. tu t'es endormi à la même heure que les autres soirs, réveillé à la même heure que les autres matins. mais tu peux pas te permettre de pas être réveillé, ta journée ne sera jamais productive si tu restes dans cet état. t'as un programme à suivre, à respecter. tu pourras te laisser aller une fois les vacances arrivées. t'as besoin d'un café simon, et vite. mais tes placards sont vides, alors t'as pas d'autre choix que de sortir t'en chercher un au café le plus proche. le truc, c'est que tu ne sais même pas où il est, le café le plus proche. tu te rends tellement jamais dans ces endroits-là près de chez toi que tu sais même pas si tu dois aller à gauche ou à droite. t'as envie de dire que t'as qu'à suivre ton instinct, mais ce sera le hasard pour cette fois. tu marches, pas longtemps, et puis tu décides d'entrer dans le premier café qui apparaît dans ton champ de vision. c'est grand, chaleureux. tu te mets à faire la queue, t'as pas trop le choix de toute façon. t'en as vraiment besoin, de ce café, et t'as vraiment pas envie d'en chercher un autre. les yeux rivés sur le sol, tu ne la vois pas arriver vers toi. seul le son de sa voix te tire de tes pensées. « salut simon. » tu lèves la tête, croises son regard, et tu sens ton cœur doucement se serrer dans ta poitrine. t'étais sans doute pas prêt. tu la regardes, et t'as pas sûr de savoir quoi dire. « salut saint. » tu lâches finalement à ton tour. après tout, c'est la réponse attendue, non ? même si votre rencontre ne l'était pas, elle, attendue. c'était même tout le contraire. « ça va ? » elle demande simplement. t'es gêné, ouais, surtout devant ce sourire qu'elle t'adresse, comme si tout était normal entre vous. toi à chaque fois que tu poses ton regard sur sa bouche, t'as l'impression de revenir sous cette douche. t'as le goût de ses lèvres encore imprégné sur les tiennes. ça te fait mal, ça te pince le cœur. encore et encore. « hm, ça peut-- ça peut aller, ouais, et toi ? » tu réponds en te grattant la tête. t'es même plus sûr d'avoir encore besoin de ce café maintenant qu'elle a réveillé tous tes sens.

_________________

there is freedom waiting for you, on the breezes of the sky, and you ask, what if i fall? oh but my darling, what if you fly?
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 375 points : 21
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @ailahoz, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 10:16
tu te rappelais si aisément de ce baiser, parce que c’était l’une des rares marques d’affection que tu t’étais permise ces derniers temps. simon était un des rares hommes que tu avais suivi chez lui. tu n’étais juste pas ce genre de fille. le genre complètement libérée, capable d’enchaîner les conquêtes sans ressentir la moindre émotion excepté celui de l’extase quand le rapport était trop fort. trop enivrant. vous n’étiez pas allés jusqu’à ce point avec simon. si un simple baiser le rendait mal à l’aise, tu n’imaginais pas ce qu’aurait provoqué en lui un contact plus intime. salut saint. hm, ça peut-- ça peut aller, ouais, et toi ? son malaise te fit sourire encore plus. mais tu pouvais comprendre pourquoi il se sentait aussi gêné. alcoolisé, il t’avait raconté des bribes de son histoire. des bribes de son désespoir, de sa colère. tu pouvais comprendre mieux que personne ce qu’il ressentait, même tu avais choisi d’enfouir toutes tes émotions négatives au fond de toi plutôt que les noyer dans l’alcool. tu n’aurais plus jamais revu la surface sinon. et tu serais devenue comme elle. comme cet être que tu aimais et détestais tant à la fois. cet être que tu avais longtemps appelé mère avant qu’une simple balle ne vous sépare. je vais bien. tu dis simplement, toujours ton sourire aux lèvres. contente de le revoir, sans attendre quoi que ce soit de sa part. t’as l’air plus en forme que la dernière fois. ton ton légèrement moqueur ne se voulait pas blessant, au contraire. tu étais heureuse de voir qu’il allait mieux. qu’il avait repris le contrôle sur ses émotions. tu te rappelle de tout ? tu demandas, curieuse de savoir s’il se souvenait des histoires que tu lui avais raconté sur le désespéré que tu étais. tu ne parlais pas de toi d’habitude. tu ne parlais pas de ton passé, jamais. la saint d’avant était morte et enterrée. tu pouvais être qui tu voulais ici, à brooklyn, alors pas question d’y traîner le fardeau qu’était ta vie. au fond, tu espérais que simon ne se souvienne de rien. tu ne voulais pas qu’il prenne pitié de toi. ou pire, qu’il pense que tu es une mauvaise personne à cause des mauvais choix des personnes sur qui tu comptais.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in charge for a month
avatar
i'm in charge for a month
messages : 306 points : 0
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : robbie wadge.
crédits : ava @skate vibe. sign @audrey, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Sep - 17:50
t'as presque envie de disparaître. t'aurais mieux fait d'aller faire les courses, pour le coup. mais t'es là, face à une saint souriante, et tu peux pas t'enfuir. tu pourrais, mais ça ne te ressemble pas simon. et puis, saint est une gentille fille, elle ne mériterait pas que tu le traites comme ça. après tout, elle n'a fait que t'aider, cette nuit-là. ce n'est pas de sa faute si t'es allé trop loin. « je vais bien. » elle répond simplement lorsque tu lui retournes la question. tant mieux, t'as envie de dire, mais c'est le silence que tu choisis à la place. et un sourire. maigre, mais existant. « t’as l’air plus en forme que la dernière fois. » elle lance, et pour le coup ton sourire s'élargit dans un rictus amusé. c'est bien, qu'elle voie à quoi tu ressembles quand t'es sobre, non ? heureusement que t'es pas souvent ivre simon. « c'est pas très difficile, n'est-ce pas ? » t'essayes d'en plaisanter, maintenant que t'as du recul. en réalité, ça te fait pas vraiment rire. t'en as même honte, même si t'as pas été irrespectueux envers elle. encore heureux. « tu te rappelles de tout ? » elle te demande alors que t'avances doucement dans la file. si tu te rappelles de tout ? évidemment. mais est-ce que c'est ce qu'elle a envie d'entendre ? t'en es pas très sûr tout à coup. « je me souviens de ce que je t'ai dit » tu réponds après un bref silence. tu te souviens de bien plus, simon. bien plus que ce que t'as pu lui raconter sur charlotte, et sur tina. sur ta vie. tu te souviens de ce qu'elle elle t'a dit. sur sa vie. et tu te souviens de votre baiser. mais ça, elle le sait déjà. c'est comme inscrit sur ton visage. t'es incapable de l'oublier.

_________________

there is freedom waiting for you, on the breezes of the sky, and you ask, what if i fall? oh but my darling, what if you fly?
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 375 points : 21
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @ailahoz, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 15:32
ça te faisait plaisir de le voir en forme simon. ça te faisait plaisir de penser que c’était un peu grâce à toi. des clients comme lui, un peu paumés dans leur vie, t’en voyais tous les jours. mais rarement d’aussi séduisants, tu devais bien l’avouer. c’était peut-être ce qui t’avait poussé à prendre plus soin de lui que des autres. en le voyant aujourd’hui, tu regrettais pas de l’avoir fait. tu n’aurais pas voulu qu’il arrive malheur à un homme aussi beau. aussi triste. tu avais pu entrevoir la profondeur de son chagrin alors qu’il t’avait embrassé, comme pour se raccrocher à quelque chose de réel. il semblait être loin de tout ça aujourd’hui, ça te rassurait dans un sens. c'est pas très difficile, n'est-ce pas ? son sourire s’agrandit, et le tien l’imita. ce n’était pas difficile en effet, mais tu avais déjà vu bien pire. tu avais même côtoyé cet état de déchéance pendant toute ta jeunesse. c’est vrai. tu répondis en rigolant légèrement. tout le monde a un côté sombre. tu souriais, mais cette phrase semblait envelopper toutes les confessions que tu avais pu lui faire cette fameuse soirée pour lui montrer qu’il était normal de lâcher prise après un évènement tragique. je me souviens de ce que je t'ai dit. ça te rassurait un peu d’entendre ça. même si ce n’était pas vrai, il ne te regardait pas différemment. il semblait juste un peu plus timide, mais tu savais exactement à quoi c’était dû. c’était marqué sur son visage. sur ses joues qui se coloraient légèrement quand il regardait ta bouche. tu trouvais ça presque mignon. c’est le principal. tu ne savais pas vraiment quoi lui dire d’autre. la dernière que vous vous étiez vus, tu avais beaucoup trop parler, à croire que c’était impossible pour toi de trouver un juste milieu. dis simon.. tu passas une main dans tes cheveux, pas sûre de savoir comment amener la chose. est-ce que tu m’évites ? j’veux dire.. si j’ai fais quelque chose qui t’a déplu, tu peux me le dire tu sais, je le prendrais pas mal. tu souris à nouveau pour appuyer tes propos, espérant qu’il t’éclairait sur ce que tu avais fait qui avait pu le déranger. tu espérais du fond du cœur qu’il ne s’agissait pas de ton passé. il t’avait assez déjà pourri la vie, et tu pensais t’en être débarrasser en venant ici. ce n’était peut-être pas le cas.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in charge for a month
avatar
i'm in charge for a month
messages : 306 points : 0
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : robbie wadge.
crédits : ava @skate vibe. sign @audrey, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 11:00
t'étais au plus mal quand tu l'as rencontrée, saint. ça faisait un an que charlotte était morte et tout ce que t'avais envie de faire, c'était te noyer dans l'alcool. pour ne pas y penser. pour oublier. résultat des courses, elle a dû te ramener chez elle, comme un ivrogne, et tu l'as remerciée d'un baiser que tu regrettes depuis. pas parce qu'elle n'est pas assez jolie, ou pas assez gentille, mais parce qu'à la seconde où t'as posé tes lèvres sur les siennes t'as su que c'était mal. que ce n'était pas la chose à faire. comme si t'avais atteint tes limites. mais aujourd'hui t'es sobre, t'es pas alcoolique de toute façon simon. une fois dans l'année, ça suffit amplement. « c’est vrai. » elle confirme quand tu glisses que t'as pas eu de mal à être en meilleure forme que la dernière fois. et dire qu'elle ne te connaît que comme ça, alcoolisé. t'as honte. « tout le monde a un côté sombre. » elle ajoute, d'un air amusé. t'arques un sourcil, surpris de cette remarque. « un côté sombre, carrément » tu te grattes un peu la tête. t'aurais jamais appelé ça comme ça, mais on peut le voir de cette façon. la file avance, rétrécit, et saint en profite pour te demander si tu te rappelles de tout. si tu te rappelles de chaque geste, de chaque mot de cette nuit ancrée dans ton esprit. tu préfères commencer par lui dire que tu te souviens de ce que toi t'as dit, et fait. même si elle sait que tu te souviens de ce que t'as fait. « c’est le principal. » elle souffle alors. oui, t'es bien content de ne pas avoir oublié, d'un côté. ce serait douloureux si les souvenirs te revenaient du jour au lendemain. si au beau milieu d'un repas, ou d'une course, tu te souvenais que t'as trompé charlotte avec une parfaite inconnue. « dis simon.. » elle lance alors, et tu tournes la tête pour croiser son regard. tu sens les battements de ton cœur doucement s'accélérer. t'as un peu peur de ce qu'elle s'apprête à te dire, à te demander. « est-ce que tu m’évites ? j’veux dire.. si j’ai fais quelque chose qui t’a déplu, tu peux me le dire tu sais, je le prendrais pas mal. » elle lâche finalement, souriante. toi ta bouche s'entrouvre. si tu l'évites ? ah ça oui. mais elle n'a rien fait de mal, au contraire t'es le seul fautif dans cette histoire. « n-non t'as rien fait, c'est juste que-- » t'essayes d'expliquer, mais t'as l'impression de ne pas avoir les bons mots. et puis la file avance à nouveau, et tu suis le mouvement. « je te l'ai dit, y a eu personne depuis charlotte avant... toi. » tu baisses les yeux, t'oses même pas la regarder. t'arrives pas à aller au bout de ta pensée, mais saint est loin d'être bête, elle comprend forcément où tu veux en venir.

_________________

there is freedom waiting for you, on the breezes of the sky, and you ask, what if i fall? oh but my darling, what if you fly?
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 375 points : 21
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @ailahoz, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Oct - 9:24
u avais prise dans ta vie. tu restais professionnelle la plupart du temps. tu appelais un taxi à ces clients un peu trop saouls et tu les laissais gérer leur ivresse tout seule. mais tu avais aperçu quelque chose dans le regard de simon. tu avais aperçu sa tristesse, celle qui nous assaillait quand on perdait quelqu’un de cher. tu la connaissais bien toi aussi. tu avais eu le même regard quand ta mère était morte, parce que tu l’aimais quand même malgré tout ce qu’elle t’avait fait subir. c’était ta maman. à l’inverse de simon, tu n’avais pas eu le temps de la pleurer. tu avais dû quitter tout ce que tu connaissais pour éviter de subir le même sort qu’elle. tu avais dû écourter ton deuil pour rester en vie. ça aussi, ce n’était peut-être pas la meilleure décision que tu avais prise. un côté sombre, carrément. tu souris en hochant la tête. s’il savait. s’il savais tout ce que tu cachais au fond de toi. un poids qui pesait sur tes épaules frêles. une culpabilité qui te rongeait de l’intérieur, mais dont tu ne pouvais parler à personne. ils n’auraient pas compris de toute façon. personne ne pouvait le faire à moins d’avoir vécu ce que tu avais vécu. à moins de n’avoir trouver que cette porte de sortie. n-non t'as rien fait, c'est juste que-- je te l'ai dit, y a eu personne depuis charlotte avant... toi. c’était donc ça. lui aussi devait penser que c’était une mauvaise décision, et ça l’était sûrement. sa culpabilité était tout à fait justifiée, mais tu savais aussi que la mort de son ancien amour n’était pas une raison d’arrêter de vivre. au contraire. tu posas une main affectueuse sur son bras, alors que tes pieds suivaient le mouvement de la file qui ne cessait d’avancer. ce n’était qu’un baiser simon. j’dis pas que tu dois pas te sentir coupable, mais charlotte ne voudrait pas que tu restes dans ton coin pour toujours. elle ne voudrait pas que tu meurs avec elle. tout épreuve était surmontable. il suffisait juste de trouver le courage pour le faire. il suffisait juste d’avoir la volonté de s’en sortir. en tout cas, elle avait de la chance d’avoir quelqu’un comme toi. tu aurais aimé avoir autant de chance. tu aurais aimé avoir la vie de rêve et remplie d’amour qu’il lui aurait offert. mais ce n’était pas le cas.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Simon Morin-En 2008, j'ai trouvé très difficile de ne pas être choisi
» Manneville-ès-Plains MAROIS x SIMON
» Énigme 130 - Le trois-mâts Saint-Simon
» Allouville Bellefosse - SIMON x FOLOPPE
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum