AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

lose control. (candy)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 434 points : 12
pseudo : margaux, chocolate punchy.
avatar : dylan rieder.
crédits : ailahoz (avatar) & moi-même (signature).
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil 2017 - 0:14
On a tous quelque chose qui nous paralyse. Un point noir qui prend trop de place, une ombre au tableau. Il peut s’agir d’une peur, d’un regret, d’une addiction. C’est ce quelque chose qui vit en nous, jour après jour. Qui glisse dans nos veines, fait trembler notre coeur, perturbe notre tête. Ronnie n’est fait que de ça. De peurs, de regrets. Mais une seule addiction : l’alcool. L’échappatoire qu’il a trouvé à sa vie sans lumière. L’alcool, il l’a toujours perçu comme une lueur. Jusqu’à faire un coma éthylique. Ce jour-là, il a vu la peur dans les yeux de Jade. Cette même peur que lorsque leur père s’invitait dans sa chambre pour abuser d’elle. Il était un monstre aux yeux de sa soeur, comme son père l’était avant lui. Il a voulu changer. Devenir meilleur. Alors il a arrêté de boire. Cela faisait six mois déjà. Six mois qu’il n’avait pas touché à une seule goutte d’alcool, qu’il fuyait les bars comme on fuirait la peste. Jusqu’à ce soir. Il s’agissait pourtant d’une journée de boulot comme une autre. À laver les assiettes sales de gens mieux payés que lui. Et quand il bosse, Ronnie pense. Peut-être qu’aujourd’hui, il a pensé plus que d’habitude. À Jade qui finira par trouver un homme pour prendre soin d’elle à sa place, à son père en train de pourrir six pieds sous terre, à Candy dont il n’avait pas eu de nouvelles depuis Boston. Il a eu l’impression d’être inexistant. En vie, mais inexistant. Ça s’est imposé à lui comme une tumeur qu’on découvre un peu trop tard. Car oui, il était trop tard. Ronnie a poussé la porte de ce bar deux heures plus tôt, et il vient de commander son treizième verre. « Et un whisky. » Le serveur fait claquer son verre sur le bar, avant de s’occuper d’une autre commande. Un treizième cul sec pour Ronnie. Sa tête est lourde, son corps est faible. Tout menace de s’effondrer. Il n’ose plus se lever, alors il reste là, assis au bar, à commander d’autres verres. Puis c’est sa raison qui surgit de nulle part, et son coeur qui fait appel à la seule vraie lueur. Candy. Il lui écrit, comme un appel à l’aide. Elle lui répond qu’elle arrive. Mais il n’y croit pas vraiment. Il n’y croit pas vraiment, mais il l’attend malgré tout. Les poings serrés, il lutte pour ne pas commander encore. Il a le regard figé sur cette vieille porte en bois. Il attend cette chevelure blonde à laquelle il pense un peu trop souvent. Les minutes passent, et elle apparait enfin. Elle le cherche du regard, au milieu de ces ivrognes répugnants. Il a honte de l’avoir fait venir ici, Ronnie. Alors il se lève et il titube jusqu’à elle, s’effondrant sur le sol presque à ses pieds. Il s’assied d’abord, avant de se relever, non sans mal. « J’aurais pas dû te d’mander d’venir, Candy. J’aurais pas dû… »

_________________
heavy dirty soul.
quand vous ne savez plus qu'un jour vous saviez rire,
quand le mal a choisi votre âme pour empire,
quand tous les romantiques et les tristes du monde,
ont choisi votre cœur pour se mettre à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 527 points : 5
pseudo : ems, marina.
avatar : delilah parillo.
crédits : spleenocean/kozmic blues
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil 2017 - 17:18
tu n'avais pas hésité un seul instant candy, quand tu avais lu sur ton téléphone le prénom de ronnie. son message n'était pas des plus clairs sur le contexte mais t'en avais compris le principal : il avait bu. tu ne connaissais pas en détail son passif tumultueux avec l'alcool mais ça ne t'avait pas empêché de t'inquiéter malgré tout. t'avais peur, candy, de ce qu'il était capable de faire. toi qui ne l'avais connu que sous les traits de mots réfléchis et travaillés sur quelques bouts de papiers. tu ne savais pas ce dont il était capable dans la réalité, ni même l'état dans lequel il pouvait être après t'avoir envoyé un texto de la sorte près d'une vingtaine minutes plus tôt. tu fonces dans ta voiture, tu repères l'adresse et arrives rapidement sur les lieux dans ta petite robe noire s'arrêtant mi-cuisses. tu pousses la porte du bar, aussitôt submergée par une odeur puissante d'alcool et de tabac froid. t'as l'habitude de ces endroits candy, t'y as souvent terminé depuis que tu t'es installée à brooklyn, pour rencontrer du monde. mais tu peines à imaginer ronnie - ton ronnie - dans un environnement si pâle. tu le repères finalement, au comptoir. premier mauvais signe. face à un verre vide, deuxième mauvais signe. tu ne sais pas dans quel état il est, mais t'appréhendes de le découvrir. tu t'avances, il te repère, te rejoint à mi-chemin. et s'écroule à tes pieds. « j’aurais pas dû te d’mander d’venir, candy. j’aurais pas dû… » la voix est tremblante, le ton implorant. t'es prise au dépourvu face à tant de détresse que tu n'imaginais pas chez cet homme que tu voyais si fort, presque invincible. mais il ne l'est pas, ronnie. il a ses vieux démons, comme tout le monde. « je suis là... » tu poses une main sur son épaule, l'autre sur sa hanche pour tâcher de le garder debout tandis que tu cherches à le rassurer de ton timbre doux. « qu'est-ce qui s'est passé, ronnie ? » tu demandes alors, la voix emplie de tendresse. et de peine, aussi. de peine de le voir se mettre dans un tel état.

_________________
.
why sparrow why wont you tell

me why i'm sad, sing us both a

melody the best that you can fly

sparrow fly, won't you sit on my

hand and sing it in that langage.
Revenir en haut Aller en bas
 
lose control. (candy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lose control || Heath G. Wilkes-Rosier
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» Reportage VOLO Maclaren DYLAN'S CANDY BAR
» They will not control us, we will be victorious. | Sanaa.
» Damage control

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: