AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

We need to talk... - Shae

my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 552 points : 0
pseudo : Psychee
avatar : Ian Somerhalder
crédits : © blondie & tumblr
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 18:10

Shae & TChance

We need to talk...


Plusieurs semaines s’étaient écoulées depuis cette soirée arrosée qui avait fini par une matinée des plus agréables et révélatrices. Il n’avait pas fallu plus au bout du compte, si ce n’était la mise à plat de tout ce qui n’allait pas, de ces silences qui se voulaient pesants dès lors qu’ils s’immisçaient dans le lien qui unissait Chance à Talisa. Elle était devenue essentielle à son univers, il avait besoin de lui parler, de la voir, de l’entendre rire, de la taquiner et d’avantage. Pourtant, il s’était promis de ne pas s’attacher, de ne pas ressentir le moindre sentiment, parce qu’il avait été détruit à la mort de sa mère, cette femme qui avait toujours fait passer la drogue avant la chair de sa chair, ce qui avait conduit le brun à devenir indépendant très tôt, mais également casanier et un véritable loup solitaire. La carapace avait fini par se fissurer, laissant entrevoir une lumière des plus inattendues. Depuis ce fameux matin, le barman avait tout simplement l’impression d’être un tout nouvel homme, celui dont le sourire trahissait indéniablement un bonheur qu’il ne faisait pas que toucher du bout des doigts. Non, il était devenu comme les autres, et cette sensation ne diminuait nullement lorsque ses yeux se portaient sur la carte des cocktails et le nom qui trônait indéniablement. Un soupir s’échappa de ses lèvres, alors que son téléphone se mit à sonner. Un regard sur son mobile et il n’avait pu que secouer la tête. Sa tante ne cessait de le questionner, et il savait pertinemment qu’il ne pourrait pas garder sa relation avec Tali secrète très longtemps. Seulement, il lui faudrait tout d’abord expliquer son passé, ce qui avait conduit à se comporter de la sorte. L’heure n’était quand même pas aux larmes, et il craignait de voir sa petite amie le regarder différemment ou voir tout simplement de la pitié dans ses yeux. il en était tout bonnement hors de question, voilà pourquoi il mit tout ceci dans un coin de son esprit et finit par répondre à sa tante. C’était plaisant de pouvoir parler librement, d’entretenir ce seul lien familial qui lui restait. Dix minutes plus tard, il avait fini par raccrocher, se sentant légèrement soulagé d’avoir gardé la face et le secret. Entendant un client l’interpeler, Chance avait fini par lever la tête, faisant comprendre qu’il allait bien rapidement arriver pour le servir. Mais il avait fallu qu’une silhouette n’attire son attention pour qu’il ne passe le relai à son serveur et qu’il ne s’élance vers la porte pour retenir celle qui semblait être passée dans ressentir le besoin ou l’envie de s’arrêter dans son établissement. « Shae, Shae » . En quelques enjambées, il n’avait pu qu’arriver à sa hauteur, lui adressant son plus beau sourire. « Je sais bien que je ne t’ai pas offert de fleurs dernièrement, mais ce n’est pas une raison pour me fuir de la sorte voyons » . se voulant taquin, il n’avait pu que lui adresser un clin d’œil avant de l’embrasser tendrement sur la joue. « Tu as un instant pour que je t’offre une consommation ? » , demanda-t-il, espérant qu’elle lui répondrait par la positive. Une conversation s’imposait, il en avait pleinement conscience, surtout depuis les derniers évènements.

AVENGEDINCHAINS

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 870 points : 34
pseudo : nezmo. (sandrine)
avatar : kristen stewart.
crédits : valtersen (avatar) + violent delights (signature) + tumblr (gifs)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 14:14

Shae & Chance

We need to talk...


Des semaines avaient pu s’écouler, des jours durant lesquels la jeune fille n’avait pu que constater à quel point la confiance et probablement l’amour veillaient à épanouir sa meilleure amie. Quelques comportements la trahissaient, dans lesquels Shae savait reconnaître des sourires qui illuminaient ainsi les journées de Talisa. Bien entendu, elle la connaissait assez pour savoir que ses tentatives de dissimulation exprimaient en réalité des instants de flottements, durant lesquels, la jeune femme essayait de se reprendre, mais il n’en restait pas moins que tout portait à croire que le bonheur venait tout juste de frapper à la porte de son cœur. Et pour une fois, elle avait osé ce dernier franchir cette barrière. Franchir mais surtout parvenir à se faire une place de manière à lui permettre d’accueillir cette force qu’on ne pouvait retrouver que lorsque nous étions deux. Le monde devait probablement s’ouvrir à Talisa, de la plus belle des manières qui puissent exister, il lui tendait enfin les bras pour lui prouver qu’elle avait droit à sa place dans ce dernier. Une place, qui, ne cesserait de se renforcer avec les expériences, avec les années également, mais surtout grâce aux relations qu’elle continuerait de renforcer au travers du temps. Shae était probablement naïve à ce sujet, mais sa joie était telle qu’elle ne pouvait que s’amuser encore et encore de manière à pouvoir apercevoir ce sourire gênée qui s’installait à chaque fois qu’elle la charriait au sujet de Chance. Bien sûr, l’excuse des fleurs était revenue un nombre incalculable de fois, tant bien même, que sa meilleure amie anticipait maintenant son apparition et répétait mot pour mot ce que la petite brune allait dire. Mais cela veillait toujours à les faire rire et participait ainsi à l’enrichissement de cette amitié qui ne cessait de se renforcer encore. Plus le temps s’écoulait et plus les facilités pour repousser le passé arrivaient à se ressentir aussi bien pour l’une que pour l’autre et ce grâce à cette patience qu’elles avaient appris à développer. Patience qui amena par la suite les fondements même de cette confiance qu’elles ne cessaient de partager et qu’elles chérissaient avec le plus grand soin. Et même si le chemin n’était pas encore arrivé à son but, Shae savait dès à présent qu’elle pouvait continuer d’avancer les yeux fermés. Ses mains seraient toujours tenues par Talisa ou par Oliver et tous deux ne lâcheraient pas le cap qu’elle devait tenir. L’horizon n’en devenait que plus grand à mesure que ses pas la rapprochaient de cette liberté qu’elle essayait d’apprendre. Ses yeux découvraient de nouvelles merveilles dès lors qu’ils osaient s’ouvrir et admirer ainsi les détails de ce monde qui n’était pas si noir que ce qu’elle aurait pu croire. Certes, les nuances de gris résidaient intactes et ne s’effaceraient probablement jamais des noirceurs de ce bas-monde, néanmoins, elles s’estompaient par des sourires, par des encouragements, par des mots, par des gestes. Et si finalement elle aussi avait sa place ici ? Si finalement, Talisa n’était pas la seule qui avait droit à un renouveau mais elle également ? L’espoir renaissait de ces cendres dès l’instant où la jeune fille retrouvait celui qui avait eu raison de toutes ses inquiétudes et ses tourments. Lui, qui, avait fini par lui inculquer le fait qu’elle était en mesure de vivre comme bon lui chantait, sans avoir à se soucier des retombées. Ce qui lui intima le projet de désirer vivre ainsi avec lui, son Oliver. Cette pensée avait le don de la faire sourire à son tour, provoquant par la même occasion l’inflammation de son épiderme au niveau de ses joues avant que finalement son regard n’en vienne à admirer ses pieds. Shae resterait probablement timide pour le restant de sa vie, cependant, ce genre de pensées veillait toujours à lui permettre d’arrêter de la faire culpabiliser plus que de raison. Peut –être qu’elle n’avait pas à le faire d’ailleurs ? Puisqu’elle désirait simplement pouvoir apporter un peu de bonheur aux êtres qu’elle aimait. Bonheur, qui se traduisait toujours par des petites attentions aussi minimes soient-elles. Comme son essai de se rendre au bar de Chance ce soir. Convaincue que cette visite pourrait lui faire plaisir, la jeune fille avait demandé l’avis d’Oliver avant de se lancer tête baissée dans cette nouvelle épreuve. L’infirmier lui recommanda, bien évidemment, d’essayer si elle le désirait tout comme il s’était empressé de la rassurer sur le fait qu’il garderait son téléphone auprès de lui en cas de besoin. Il lui faisait confiance et ce témoignage tendait à aviver un peu plus les battements de son cœur alors que la gratitude ne cessait de se lire dans le fond de son regard. Cette complicité qu’ils avaient su construire et développer visait à les grandir tous les deux mais surtout à leur permettre de croire en l’autre. Sans Oliver, Shae n’aurait certainement pas été capable d’envisager avoir une place ici. Et sans lui, elle serait probablement en train de s’effacer doucement mais surement de tout. Voilà pourquoi, ses sentiments veillaient à s’épanouir dès l’instant où elle pouvait prendre conscience, à son tour, de la manière dont il avançait lui aussi. Il gagnait de plus en plus en confiance et il osait laisser ses intentions prendre le dessus sans craindre une quelconque réaction. En sommes, ils s’apporter beaucoup l’un l’autre et espéraient simplement que le temps veillerait à participer plus encore à cette élaboration. Un soupir échappa d’entre les lèvres de la vétérinaire au moment où sa main se posa sur la poignée de la porte du bar. Une extirpation d’air, dans laquelle, elle essayait de chasser toutes ses appréhensions pour s’insuffler assez de courage pour de passer ce cap. Si elle y parvenait, alors elle gagnerait probablement un peu plus de confiance. Cette fois-ci, Spooki n’était pas là pour la sommer de rentrée ou même pour devenir un prétexte pour faire demi-tour. En réalité, elle n’avait aucune excuse et il fallait qu’elle parvienne à franchir ce seuil. Mais alors qu’elle soufflait encore une fois, son regard se perdit vers l’intérieur et l’obligea à se détourner. Il y avait trop de monde, beaucoup trop de monde à l’intérieur. Ses yeux se fermèrent pour quelques secondes, le temps de pouvoir reprendre une contenance et sans plus attendre, elle finit par tirer cette porte afin de s’engouffrer à l’intérieur. L’appréhension la frappa d’ailleurs en plein visage, au moment où les évaporations d’alcool titillèrent son nez. Son cœur se mettait à battre à tout rompre contre sa poitrine à moins qu’il ne soit monté jusqu’à ses tempes. Shae ne parvenait plus à maintenir son regard fixe, tant elle craignait les comportements des personnes aux alentours. Et pourtant, elle cherchait tant bien que mal la silhouette de Chance. Visiblement, il ne se trouvait pas ici. Concluant rapidement de ce fait, la jeune fille hocha doucement de la tête avant de se reculer et prendre ainsi le chemin de la sortie. Il lui semblait déjà être légèrement soulagée de cette dernière, jusqu’à ce que finalement, son ami vienne à ses côtés et l’incite à détourner son attention de son premier but pour ainsi l’admirer. « Salut. » laissa t-elle échapper dans sa timidité habituelle avant de finalement baisser son regard pour marquer son malaise. Néanmoins, la suite de son interpellation tendit à faire naître un sourire aussi timide que bien marqué sur le coin de ses lèvres. « Je ne te fuis pas. » préféra t-elle le rassurer avant de lui faire une bise à son tour et en essayant de le regarder. Cependant, au moment où il l’invita à boire quelque chose, ses yeux quittèrent pour quelques secondes les iris du jeune homme pour se porter sur l’ensemble de l’espace. Son air n’en devint que plus gêné alors qu’elle eut un mouvement de recul. « Je voulais juste savoir comment tu allais depuis le temps. Je ne veux pas te déranger et on dirait que vous faites une bonne soirée ce soir. » Son naturel revenait au grand galop et lui soufflait de fuir le plus rapidement possible de ce lieu. Pourtant, une part d’elle essayait de se convaincre de parvenir à tenir bon, pour Talisa cette fois. « Je ne suis pas à l’aise avec… » Elle rassembla ses mains et baissa doucement son regard pour le projeter vers ses dernières alors qu’elle inspirait, rongée par la culpabilité. « … tout ce monde… » Ses épaules se haussèrent doucement, comme lorsque Oliver le faisait avec elle quand il trouvait quelque chose d’évident et qu’il voulait simplement lui donner du courage.

AVENGEDINCHAINS

_________________
shaliver ♒︎ Do you feel the same when I'm away from you ? Do you know the line that I'd walk for you ? We could turn around or we could give it up. But we'll take that comes. We're walking the wire, love.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 552 points : 0
pseudo : Psychee
avatar : Ian Somerhalder
crédits : © blondie & tumblr
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Juil - 21:43

Shae & TChance

We need to talk...


Il fallait simplement un petit rien, un détail, un comportement, un aveu pour que tout ne devienne réalité, comme un rêve mais qui ne disparaissait nullement dès lors que les yeux s’ouvraient. Aucun regret, juste ce sourire béat en pensant à l’autre, mais en constatant toutefois que bien du temps avait été perdu et qui ne pourrait jamais être rattrapé. Cependant, ne disait-on pas valait mieux tard que jamais ? Sans nul doute, Chance en avait pleinement conscience et ne pouvait ni ne voulait en tenir rigueur à Talisa, aka celle qui avait pris une toute autre place dans son existence. Cette place était restée vacante depuis le décès de sa très chère mère, et depuis, il s’était refusé de laisser entrer une femme dans son existence, la peur de la perdre demeurant plus que forte. Et pourtant. Oui, et pourtant. Le barman semblait avoir fait face à ses craintes les plus enfouies, surtout après une soirée durant l’alcool avait coulé à flots sans qu’aucun acte déplacé n’ait été commis. Après tout, Chance n’avait jamais été de ce genre d’hommes, non il respectait et ne profiterait jamais de la faiblesse d’une femme, surtout de celle dont il était épris, bien qu’il ne veuille le reconnaitre. Enfin jusqu’au petit matin, où il avait tout bonnement refusé de revivre une situation déjà connue. Non, la fuite n’était en rien une solution et il lui avait clairement fait comprendre, en même temps qu’autre chose. Fallait-il s’en vouloir ? Absolument pas, il était plutôt fier d’avoir su se lancer et mettre des mots sur ce qui le travaillait depuis des mois déjà. Et visiblement, ils avaient ben fait l’un comme l’autre de parler, d’arrêter le silence, surtout que cela en devenait presque ridicule. Un peu comme le sourire niais qui s’affichait à présent sur ses lèvres dès que son esprit s’abandonnait à songer à Talisa. Il ne se préoccupait nullement des murmures qui naissaient dès qu’il regardait sa carte des cocktails. Après tout, lui aussi avait droit au bonheur avec la femme la plus merveilleuse qu’il connaissait, et il se sentait réellement chanceux, mais pas au point de vouloir crier sur tous les toits qu’il avait trouvé la perle rare. Sans doute parce que le brun redoutait que le destin ne reprenne ce qu’il s’était efforcé de leur donner, et aussi.. Aussi car il n’en avait pas parlé à sa tante et qu’il n’avait pas revu Shae depuis le fameux épisode floral. Un moment épique en soi, durant lequel la jeune femme avait compris bien des choses et lui avait prodigué d’excellents conseils. Alors en l’apercevant passer devant son bar, Chance n’avait pu que sauter sur l’occasion et se précipiter à sa poursuite. Le fuyait-elle ? il n’en savait rien et voulait, du moins ressentait le besoin de se rassurer et en avoir le cœur net, même s’il l’avait accostée avec des paroles relativement taquines, comme pour la mettre à l’aise. Shae lui donnait envie de la protéger, comme une petite sœur. D’ailleurs les paroles de cette dernière avaient eu le don de le rassurer, avant qu’ils ne se fassent la bise. Toutefois, il n’avait pas pu défaire son regard de la demoiselle, en portant une main à son cœur, le sourire aux lèvres. « Tu me rassures, j’avais craint le pire » . Oui, il redoutait la réaction de la brunette, même s’il espérait secrètement qu’elle serait heureuse pour lui, pour eux, comme il avait pu le comprendre dernièrement. A moins qu’il ne se soit leurré fortement. Et si le barman avait invité la demoiselle à entrer et partager un verre, il n’avait pu que percevoir une gêne, que ce soit dans ses propos ou bien son attitude. Visiblement, les vieilles habitudes avaient la peau dure, et il ne put que secouer la tête. « tu ne me déranges pas du tout. sache que j’ai toujours du temps pour toi, et que même s’il y a du monde, mes employés sont capables de se débrouiller seuls sans que le patron ne les surveille » . oui, il pouvait clairement s’éclipser, même s’il aimait parler avec ses clients. ce soir, il passerait son tour, préférant la compagnie de Shae, qui n’était pas à l’aise avec tout ce monde présent. Jetant un regard à la foule, il esquissa un léger sourire. « moi non plus, pas ce soir, et surtout ce n’est pas tranquille pour se parler. si tu veux, on peut aller ailleurs ? » , la questionna-t-il. « une glace ? même si ça fait enfantin ? ça te tente ? »

AVENGEDINCHAINS

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 870 points : 34
pseudo : nezmo. (sandrine)
avatar : kristen stewart.
crédits : valtersen (avatar) + violent delights (signature) + tumblr (gifs)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 14:19

Shae & Chance

We need to talk...


L’émoi des premiers instants, le profit des débuts d’une relation apportaient une force incommensurable que l’on cherchait à préserver pour toujours en son sein. Telle une aubaine ou peut être une terre promise, tout portait à croire que le bonheur était juste là devant soi et qu’il s’accommodait des traits de celui ou celle qu’on apprenait à apprécier de plus en plus. Oliver avait su endosser ce rôle pour la jeune fille. Lui accordant des volontés de se dépasser pour ainsi reconnaître une once de fierté dans son regard. Désireuse de lui délivrer à son tour tout ce dont il était capable de lui offrir par le biais d’un seul regard ou d’un seul geste. Elle apprenait à le découvrir à son rythme, à laisser son esprit s’apaiser davantage alors que des projets s’éveillaient doucement. Son cœur avait eu raison du reste, de cette peur constante qui ne parvenait à se taire que lorsqu’elle était à ses côtés. Sa confiance était parvenue à reprendre petit à petit des allures suivant lesquelles la proximité et la découverte de l’autre favorisaient une meilleure entente de soi. A croire que le monde s’ouvrait enfin devant elle et qu’il l’accueillait dans des bras réconfortants prêts à la soutenir à la moindre opportunité. A croire que la simplicité avait eu raison sur le reste et qu’elle lui accordait enfin des instants de repos. Les partages n’en devenaient que plus évidents alors que sa relation avec sa meilleure amie participait aussi à cette renaissance, sa renaissance. Toutes les deux riaient de plus en plus, appréhendaient le monde à leur manière et s’amusaient même à le refaire pour certaines occasions. Elles ne cessaient de se prouver qu’elles pouvaient compter l’une sur l’autre tout en respectant l’intimité de chacune. Aussi, lorsque Shae avait pu revoir le visage de Talisa le lendemain de cette soirée, elle avait compris. Aucun mot n’avait été nécessaire pour que leurs sourires s’entendent devant cette évidence qui la guettait elle et le jeune homme depuis un petit moment à présent. Il n’avait fallut que de quelques secondes de plus pour que finalement la jeune fille s’empresse de lui sauter au cou et ce malgré ses simagrées concernant ses maux de tête, afin de lui prouver qu’elle était heureuse pour elle. Pour eux. Ils méritaient de connaître cette plénitude qui savait emporter les âmes vers des contrées merveilleuses, ils méritaient de pouvoir partager cette même cohésion qui mettait en évidence une complicité qui naîtrait au fil du temps et en viendraient à former cette union réelle et protectrice. Ils méritaient surtout de pouvoir se donner pleinement au bonheur et de s’en délecter sans craindre en de quelconques représailles, parce que tous deux avaient tant vécu. Du moins, Shae était d’accord pour reconnaître que sa meilleure amie avait droit à son instant de gloire et que ce dernier devrait s’étendre par delà le temps pour trouver un écho certain dans le cœur de celui qu’elle avait choisi. Chance, lui, paraissait prendre les allures d’un grand frère grâce auquel sa meilleure amie pourrait trouver un réel épanouissement. Alors que vouloir de plus si ce n’était les féliciter chacun ? Que vouloir de plus si ce n’était que constater de leur avancée quotidienne qui leur permettrait à l’un comme l’autre de se surpasser ? Voilà les initiatives qui avaient poussé la vétérinaire à désirer vaincre ses démons le temps d’une soirée. Pour eux, pour Oliver aussi. Afin de leur prouver qu’elle aussi avançait à sa manière dans ce monde et qu’elle désirait le partager avec les gens qu’elle appréciait. Mais malheureusement, elle ne se doutait pas que cette entreprise serait une étape un peu difficile encore pour elle. Persuadée de sa réussite, Shae avait bien vite oublié à quel point l’imprévisible veillait à freiner la moindre de ses volontés pour la figer sur place et lui intimer la conviction de fuir pour retrouver son calme. Ce silence qu’elle gardait toujours intact et qui n’avait de cesses que de la rassurer à sa manière. Heureusement, le jeune homme l’avait remarqué et ne lui avait pas laissé le choix que de rester face à lui. Bien vite, la jeune fille retrouva ses attitudes réservées, prouvant par cette occasion que son dessein était voué à l’échec ou du moins que la peur gagnait la bataille pour une fois de plus. Les tentatives d’humour qui succédèrent cette prise de conscience lui permirent, cependant, d’esquisser un sourire. Mince, timide, il n’en restait pas moins sincère alors qu’elle reconnaissait bien la des attitudes protectrices de la part du barman. Sa tête toujours baissée, la jeune fille finit par hocher cette dernière à l’affirmative alors qu’elle appréhendait chacune des informations qu’il lui donnait. Elle ne le dérangeait pas. Rien que par cette simple phrase, Shae parvenait à redresser son regard pour essayer d’accrocher son regard à celui de Chance et y puiser des messages dans lesquels elle trouverait une vérité propre. Elle ne tarda pas à le faire d’ailleurs, ce qui lui permit de sourire plus franchement cette fois. « Merci. » laissa t-elle échapper avant de finalement détourner son regard pour se rendre compte de la foule. De cet amas de personnes qui veillait à la figer sur place et à lui faire comprendre qu’elle était surement de trop. Parce qu’elle était différente, parce qu’elle n’appartenait pas à ce que la société considérait comme une normalité sociale. Et devant ce constat, le malaise reprit de ses droits. Pourtant le courage, lui, ne la quittait pas et veillait à la pousser à partager ses confidences en fonction de son ressenti actuel. Légèrement honteuse d’avouer de telles émotions à Chance, elle espérait secrètement ne pas l’offusquer à cause de sa profession. Mais la surprise lui permit de redresser à nouveau son regard au moment où il lui témoigna à son tour ne pas désirer rester ici et partager simplement un peu de son temps avec elle. « Tu es sûr que ça ne te causera pas du tort ? » demanda t-elle soudainement inquiète que des retombées puissent atteindre son ami. Mais la suite de ses confidences veilla à la rassurer rapidement sur ce qu’elle craignait tant. « Un glace serait parfaite. » Cette fois-ci son ton était devenu plus enjoué, révélateur de cette gratitude qu’elle lui vouait en cet instant parce qu’il se mettait à son niveau. « Merci pour tout. » rajouta t-elle avant de se reculer pour ainsi sortir de l’établissement et retrouver un peu plus de calme extérieur. Shae avait alors l’impression de pouvoir respirer plus convenablement mais surtout de retrouver ses intentions de toute à l’heure. Et alors qu’ils marchaient pour se rendre au marchand de glace, la jeune fille finit par regarder en direction de son ami. « J’étais venue pour voir comment tu allais. » Elle se mit à hausser ses épaules devant cette simple évidence avant de finalement poursuivre dans un sourire qui se voulait sincère et bien honnête. « Et surtout pour te dire que j’étais contente pour Tali et toi. » Elle essayait d’appréhender chacune des réactions du jeune homme avant de finalement changer son sourire en quelque chose de beaucoup plus amusé. « Je t’avais dis que ça marcherait entre vous, il fallait juste lui laisser un peu de temps. » Cette fois son attention prouvait bien à quel point elle était heureuse pour tous les deux, puisque le sourire qu’elle lui donnait illuminait probablement son visage.
AVENGEDINCHAINS

_________________
shaliver ♒︎ Do you feel the same when I'm away from you ? Do you know the line that I'd walk for you ? We could turn around or we could give it up. But we'll take that comes. We're walking the wire, love.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» 3 ràl en B2M:conseils tons rouge/bordeaux // dupe talk that talk
» Magne Talk
» Vania Chaïma ♣ All I want is talk
» Naturally
» Cauet un talk-show à 19h à la rentrée sur W9
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum