AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

rain over me. (heigo)

i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 302 points : 5
pseudo : forward. (marie)
avatar : maverick mcconnell.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 23:58
t'as jamais réellement anticipé ce moment. tu savais que ça arriverait un jour mais... tu ne savais pas quand. t'étais même pas certain qu'elle était sortie, ni même si elle resterait ici, à brooklyn. tu paniques instantanément. t'étais pas préparé. ta casquette de base-ball visée sur le dessus de la tête, pour essayer de passer inaperçu dans cette foule qui devrait pourtant te reconnaître. c'est normal. t'as appris à l'accepter. c'est comme ça que ton père t'a appris à faire. sourire et signer. remercier, se flatter un peu, prendre les compliments et laisser les détracteurs au placard. il ne t'a pas appris comment faire quand on rencontre une fille qu'on aimé et qu'on a envoyé dans une prison parce qu'il était clair que toi... pour n'importe qui, dans ton milieu, tu n'avais pas ta place en cellule. des billets pour faire passer l'information. t'étais blanchi en si peu de temps que tu n'avais pas revu son visage depuis la nuit du crime. un frisson te parcourt l'échine. t'es presque sûr qu'elle a croisé tes yeux lorsque tu te glisses consciencieusement derrière un pilonne. elle sait que tu es là non ? à sa place, toi, tu viendras te battre pour te faire payer... ou pas... t'as pas la même personnalité. tu t'écraserais sans doute comme un putain d'insecte pour ne surtout pas subir les regards autour de toi. c'est trop tard non ? tu pries mais tu l'imagines déjà marcher vers toi avec grande détermination. putain de lâche qui l'a laissé prendre à ta place pour pouvoir signer le premier contrat de ta carrière. ton père aurait fait le bon choix pour toi. t'aurais passé quelques semaines en prison, t'aurais tout loupé et tu n'aurais jamais eu l'occasion de touché à une batte pour des rencontres nationales. tu fais partie des grands maintenant, et tu sais que c'est grâce à lui plus que grâce à toi. tu glisses la tête de côté pour essayer de la voir de loin mais.. tu ne la vois plus. tu te détends presque lorsque tu te tournes et que... tu sursautes. elle est là, juste en face. à quelques centièmes. elle ne te loupera pas. pas cette fois. plus de fuite possible. t'es piégé hugo... tu vas payer.

_________________

golden boy.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 231 points : 10
pseudo : cécé
avatar : kelly gale
crédits : kenny
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 17:27
une foule, un bon butin de vol. mais parmi tout ce monde, parmi tous ces visages, il y en a un. un seul qui attire ton attention. tes poings qui se ferment et ton sang qui se glace quand tu le vois. tu pourrais juste lui sauter à la gorge, lui crier à quel point tu lui en veux devant tout le monde. mais tu peux aussi la jouer plus intelligemment. parce qu’après tout tu veux juste lui faire payer tout ce qu’il t’a fait. il aurait du finir avec toi en prison ou alors l’histoire aurait pu être différente, à deux vous auriez pu être plus fort, vous auriez pu juste ressortir de cette maison sans se faire prendre. sauf que ça tu ne le sauras jamais, comme lui n’est pas censé savoir à quoi ressemble la prison. pourtant t’as envie de lui faire goûter. tu veux qu’il puisse vivre ce que t’as vécu pendant des mois. alors tu ne le quittes pas du regard. il est là et tu vois qu’il se cache. il t’a vu et il essaye de te fuir. un lâche, voilà ce qui lui correspond le mieux. encore aujourd’hui.  tu t’approches sans qu’il te remarque, tu choppes son portable sans même qu’il ne sente rien. et puis il se retourne, son visage presque terrifié face au tient. sourire sur ton visage, sourire mesquin. mais tu gardes ton calme, tu respires doucement et tu souffles je crois que ça t’appartient que tu dis alors que tu lui montres son portable. t’imagines le nombre de choses qu’il se trouve dessus. on a tous dans notre portable notre vie, des choses qu’on veut cacher alors cette vie de star, c’est pas mal ?   une sensation que toi tu ne connais pas et qu’il n’aurait pas du connaître. tu le toises, les bras croisaient sous ta poitrine. son portable entre les mains. tu ne comptes pas lui rendre pour l’instant, peut-être jamais. il mérite tellement que tu balances toutes les informations que tu peux sur lui. tu pourras déjà commencer par attouchement sur mineur. faire croire au monde entier que tu n’as jamais été consente pour vos relations. et même si ce n’est pas vrai, tu sais que ça pourrait ternir son image. t’es capable de l’anéantir et c’est à lui de jouer. à lui de te prouver qu’il ne le mérite pas. pourtant t’es bien trop rancunière pour qu’il réussisse sûrement à te convaincre qu’il ne mérite pas toute ta haine.

_________________

( good girls go to heaven, bad girls go everywhere )
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 302 points : 5
pseudo : forward. (marie)
avatar : maverick mcconnell.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 14:49
t'as l'air con quand tu fais ça hugo. t'es plus visible encore que d'habitude. parce que t'essayes de l'éviter. on te connait. t'es le gosse qui a percé d'un coup, parce qu'il savait tirer dans une balle. tu l'as perdu des yeux. t'es sans doute assez loin maintenant, t'en sais rien. t'espères que t'as réussi, t'es pas prêt pour ça. ça fait longtemps que tu ne l'as pas vu. juste avant de signer le contrat qui t'as apporté plusieurs milliers de dollars. plus encore. t'as pas compté. c'est ton père qui gère. mais tu vis bien. mieux qu'elle sans doute. c'était déjà le cas à l'époque. petit gosse de riche qui s'amuse de la vie seulement pour lui donner un sens. tu ne sais même pas si elle savait dans le fond. qui étais... ce fils de caché sous une capuche, qui n'attendait qu'on lui mette le plateau sous les yeux. le fric, la célébrité. ça te gêne. t'aimes pas être le centre de l'attention. alors quand tu la vois là, juste derrière toi. un sceau d'eau froide se déverse sur ta tête. je crois que ça t’appartient. ton téléphone, entre ses mains. tu secoues la tête. t'as pas le temps de l'attraper. et tu ne dis rien. elle sait mieux que toi. ça fait longtemps que tu n'as plus fait quelque chose d'aussi stupide. les mains blanchies en théorie. alors cette vie de star, c’est pas mal ? tu hausses un sourcil. elle suit ? t'y pensais pas. c'est vrai que t'es un personnage public maintenant. même si l'inaperçu reste encore ce que tu préfères dans ce monde. t'aimes pas qu'on te reconnaisse. t'as jamais rien à dire. comment t'as fait ça hugo ? t'as seulement écouté l'homme qui t'a donné la vie. je suis désolé heia. tu dis. t'as rien oublié. tu penses à elle, parfois. tu réalises que tu ne le lui as jamais dit avant, sans doute parce que tu ne l'as jamais revu. t'aurais dû être là. t'aurais dû faire attention à ce que tu faisais. t'as pas pensé. c'était plus facile... et puis... les conséquences... tu les as côtoyé seulement lorsque c'était déjà trop tard. tu serres les dents sur tes lèvres. t'aurais pu demander à ton père qu'il la sauve aussi... juste... pour ta conscience. je suis désolé. tu répètes en jetant un coup d'oeil à ton téléphone, t'es pas serein. t'es plus n'importe qui, ça importe trop.

_________________

golden boy.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 231 points : 10
pseudo : cécé
avatar : kelly gale
crédits : kenny
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 20:43
 il est là. occasion parfaite. t’avais pas cherché à le retrouver, pourtant ta vengeance elle se prépare dans ton esprit depuis des mois. depuis que t’as été chopé par la police et que lui devait être tranquillement chez lui. il devait profiter de sa belle journée alors qu’à la base vous deviez le faire ensemble. et depuis ce jour tu te persuades que c’est de sa faute, parce que s’il avait été là, tout aurait pu être différent. mais il n’était pas là…il t’a juste abandonné sans aucun scrupule. il n’est même jamais venu te voir par la suite. même pas une simple visite pour s’excuser, que ce soit en détention ou même chez tes mamans. tu ne sais même pas ce qu’il sait. s’il sait de quoi il est responsable. alors tu maintiens son portable fortement, une pression énorme tu es sûre. tu le vois dans ses yeux, il a peur, peur de ce que tu peux faire. et il fait bien. t’as pas de coeur heia. encore moins quand on se joue de toi. lui il est bien, t’as vu ce qu’il était devenue, pendant que tu pourrissais. t’as vu qu’il est devenu connu ou tu sais quoi. et ça te rend encore plus dingue. jalousie ? peut-être un peu. mais surtout cette rage grandissante quand il est face à toi. je suis désolé heia.  bien sûr. c’est bien beau les paroles, mais il manque les actes. c’est facile de s’excuser mais encore faudrait-il que ce soit sincère. t’as du mal à y croire.  je suis désolé. il se répète et tu souffles. si t’étais normale, tu dirais sûrement que ce n’est pas grave, que vous y seriez allés tous les deux en prison et que ce n’était pas la peine. mais tu n’es pas comme tout le monde et tu lui en veux comme il ne s’en doute probablement pas. et tu crois que de simples excuses vont fonctionner ? tu craches déjà. parce que s’il le pensait il peut revoir toute sa stratégie. tu sais au moins ce qu’il m’est arrivée quand t’as décidé de m’abandonner au dernier moment ? t’as envie de savoir s’il sait ce qui t’es arrivée. t’as envie de savoir pourquoi il n’est jamais venu te voir. parce que même si tu le caches derrière toute cette haine, à l’époque il t’a fait mal. il t’a juste laissé tomber comme si ça ne le touchait pas. après tout il ne pouvait pas savoir que tu te ferais prendre. t’étais pas assez concentrée, tu te souviens encore que tu pensais à lui et les raisons pour lesquelles il n’était pas venu. et tu le vois maintenant face à toi, il n'est intéressé que par son portable c'est pour ça que t'excuses ? que tu balances en lui montrant son portable. t'es sûre qu'il n'y en fait aucune sincérité dans ce qu'il te dit.

_________________

( good girls go to heaven, bad girls go everywhere )
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 302 points : 5
pseudo : forward. (marie)
avatar : maverick mcconnell.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Aoû - 7:31
tu ne pensais pas que ça t'arriverait un jour. honnêtement. tu vis trop bien ta vie en ce moment. tu te laisses porter par la gloire sans penser au reste. aux conséquences de tes actes et de ceux de ton père par la même occasion. lui qui a fait jouer ses relations chaque fois que tu t'es retrouvé dans de beaux draps. tu regrettes d'avoir laisser les dommages collatéraux derrière toi... heia en fait partie, à bien des égards. t'es responsable. tu le vois dans ses yeux alors qu'elle serre ton téléphone entre ses mains. elle a tout dans sa main... toute ta vie... tes numéros, tes informations personnelles. sans doute aussi des choses que tu ne voudrais pas voir sortir en tant que personnalité publique... t'es quelqu'un depuis le moment où elle a trouvé l'ombre de ce que tu étais finalement... tu l'aimais beaucoup, mais il y avait plus en jeu qu'elle n'était capable de le réaliser. t'avais un contrat à signer. et pas de choix à faire puisqu'il l'avait fait pour toi avant même que tu n'en entendes parler... et tu crois que de simples excuses vont fonctionner ? tu frissonnes. tu sens la haine qui émane d'elle. c'est violent, tu ne pensais pas qu'elle t'en voulait à ce point... t'aurais dû réaliser de toute façon... c'était évident qu'elle n'arriverait pas pour te prendre dans ses bras alors que tu as tout abandonné du jour au lendemain, comme un lâche. tu sais au moins ce qu’il m’est arrivée quand t’as décidé de m’abandonner au dernier moment ? tu gardes le silence parce que tu la vois qui regarde dans la même direction que toi. c'est certain, tu ne vas pas sortir indemne de cette situation. c'est pour ça que t'excuses ? elle surrenchérie, une nouvelle fois. tu secoues la tête. non. tu dis, trop vite pour le faire croire sans doute. tu ne contrôles pas. trop de chose dont tu devrais avoir pensé. tu secoues la tête, tu lèves les yeux vers les siens. non, je ne sais pas ce qu'il t'es arrivé. tu avoues. pas parce que tu t'en foutais. mais parce que tout a été si vite ! tu voulais profiter de la gloire hugo... tu voulais croire que ton père n'était pas seulement le dernier des connards. t'as compris maintenant. c'est peine perdue, pour lui... comme pour toi si tu continues de suivre le chemin qu'il trace pour toi...

_________________

golden boy.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 231 points : 10
pseudo : cécé
avatar : kelly gale
crédits : kenny
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 10:35
  une fille et un gars qui avait pour habitude de profiter de la vie ensemble à une époque. et pourtant t’as l’impression que tout ça remonte tellement loin. le goût de la haine a pris le dessus sur l’amour depuis si longtemps, alors tu n’arrives plus à te souvenir des bons moments. tout ce que tu vois c’est la trahison, la sienne. alors tu veux qu’il le sache, s’il ne le sait pas déjà. non. qu'il finit par te répondre. non ? il ne sait vraiment rien alors ? tu sais pas si tu voulais qu’il sache ou pas en fait. dans les deux cas il t’as juste abandonné. c’est comme ça que tu justifies tes actes et ce que tu feras pas la suite. ta vengeance. tu la justifies par le fait d’avoir été blessée. parce que tu lui faisais confiance, t’as vraiment pensé que c’était réel à une époque ce que vous aviez. même si tu ne le montrais pas. même s’il ne le savait peut-être pas lui.  non, je ne sais pas ce qu'il t'es arrivé. tu sens la rage en toi, tu sens que tu vas juste pouvoir lui déverser tout ce qui t’es arrivé à cause de lui. il est le fautif pour toi, la cause de tes malheurs. tu comptais sur lui et il n’a même pas été capable de prendre de tes nouvelles une seule, peut-être que t’aurais été plus clémente, peut-être que t’aurais pu pardonner si seulement il était venue te voir après. mais tu ne l’as plus jamais revu et t’as sombré en détention. mais pas la peine de lui dire qu’il t’a fait mal au coeur, même si des fois tu cherches encore l’existence de celui-ci. il n’a pas besoin de savoir que t’as été blessée jusqu’à cette profondeur. il peut bien croire que c’est juste ton égo qui parle, juste cette envie de lui faire porter le chapeau pour tout.   la police m’a attrapé, cette fameuse journée où tu devais être là… et tu sais ce qui se passe quand la police t’attrapes pour vol ? tu le regardes comme si t’allais lui laisser le temps de répondre, un regard noir qui transporte juste la haine. je suis allée en prison…enfin en détention autant pour moi et là t’as juste envie de voir son regard quand il comprendra. t’es affreuse heia….mais c’est justifier pour toi.

_________________

( good girls go to heaven, bad girls go everywhere )
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 302 points : 5
pseudo : forward. (marie)
avatar : maverick mcconnell.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Sep - 23:14
tu regrettes amèrement certains choix que tu as fait dans la vie. t'aurais dû assumé. mais si tu l'avais fait... sans doute que ton père t'aurait tourné le dos... et peut-être que tu ne serais jamais devenu la personne que tu es aujourd'hui. c'est vrai que tu aurais pu être un autre homme. et sans doute qu'à ton échelle, t'aurais pu mérité la prison, la vraie prison. ton père t'a sauvé la mise parce que ton avenir promettait de grandes choses. t'en menais pas large et t'as pas pensé une seconde à ce qui pourrait arriver à heia par peur de regretter par la suite. t'as peine à croire que tant de temps vous sépare de la dernière fois où vous vous êtes vu. elle était plus mature que jamais pour son âge. et tu lui promettais plein de choses parce que t'étais certain que tu serais capable de les lui donner. t'étais un gamin qui rêvait par les mots de son père. un rêve qui a fini par se réaliser sans elle parce que t'as menti et qu'elle a tout pris toute seule pour vous deux... la police m’a attrapé, cette fameuse journée où tu devais être là… et tu sais ce qui se passe quand la police t’attrapes pour vol ? bien sûr que tu sais hein ? et tu tressailles rien que d'y penser. elle eu droit à tout parce que tu n'as rien fait... t'es triste. et t'as peine à croire que t'es responsable de ça, quand tu regardes ta vie aujourd'hui. ça te parait être un autre monde. et pourtant, tout semble se heurter de plein fouet, lorsque tu te souviens qu'elle tient encore ton téléphone entre ses mains. je suis allée en prison…enfin en détention autant pour moi. tu secoues la tête, tu ne sais que dire sur le moment. t'es pas certain que ce soit le moment, ni même jamais d'ailleurs. pourtant, il y a bien quelques mots qui te frôlent la bouche, ceux que ton père n'a cessé de te répéter lorsque tu lui disais que tu te sentais coupable. ils sortent, sans que tu ne puisses les contrôler. je serais allé en prison heia... je... j'étais majeur et je... j'avais un contrat, presque. ça te parait encore plus faux que lorsque ton père ne cessait de te rabattre les oreilles avec cette histoire. il avait toutes les raisons de penser que c'était le mieux à faire, même si tu ne pouvais pas y croire... même si t'as fini par y croire quand même.

_________________

golden boy.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 231 points : 10
pseudo : cécé
avatar : kelly gale
crédits : kenny
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 12:27
t'expliques. t'as envie qu'il culpabilise. t'as envie qu'il comprenne ce qu'il a fait, puisqu'au final il n'a même pas pris la peine de savoir ce qui t'étais arrivée. je serais allé en prison heia... je... j'étais majeur et je... j'avais un contrat, presque. t'écarquilles les yeux. tu ne reconnais pas vraiment le gars avec qui tu étais à l'époque. donc c'était juste pour ça. il avait tout et toi et il en voulait encore plus. toi t’avais rien. t’avais rien à perdre quand lui pouvait perdre gros. mais tu pensais compter assez à l’époque pour qu’il soit là pour toi. pour qu’il te rende peut-être même visite en détention. même si tu l’aurais probablement repoussé. mais tu ne comptais pas assez et dans le fond c’est juste ça qui fait le plus mal. il a était le seul gars avec qui tu pouvais voir un futur. aujourd’hui tu sais pourquoi tu n’as jamais reproduit ce schéma avec personne. ah oui j’oubliais, il n’y a que toi qui compte dans cette histoire. toi t’es rien. tu ne comptes pas. qu’est ce que ça pouvait lui changer que tu finisses tabasser dans une prison. mais ça t’as bien trop de fierté pour le raconter. il ne sait pas ce que c’est là-bas. il ne le saura probablement jamais. mais t’as envie qu’il goutte au malheur et tu sais que tu détiens entre tes mains quelque chose qui pourrait lui être peut-être même fatal. on trouve tout sur un portable. et tu te demandes ce que tu pourrais trouver sur le sien. mais peut-être qu’à deux on se serait pas fait prendre. tu finis par ajouter. t’avais la tête ailleurs quand t’y es allée seule. parce que tu t’étais simplement laissée berné par un mec qui t’avais lâché au dernier moment. t’es sûre que tout aurait pu être différent s’il était venu. toi t’avais pas vraiment le choix. t’avais besoin de voler pour survivre. besoin de cet argent pour pouvoir te payer la bouffe que tes familles d’accueil ne te donnaient pas toujours. lui il a juste choisis de te laisser. je suis sûre que je vais pouvoir trouver des trucs compromettant là-dedans. ton regard dans le sien, quand il sait très bien que tu parles de son portable. t’es rancunière et t’es jalouse qu’il ai eu le droit de vivre sa petite vie parfaite, pendant que tu souffrais dans un dortoir collectif avec des filles bien plus dangereuses que toi.

_________________

( good girls go to heaven, bad girls go everywhere )
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 302 points : 5
pseudo : forward. (marie)
avatar : maverick mcconnell.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 23:12
tu ne sais pas comment t'y prendre pour la raisonner. t'as trop de chose à te reprocher dans cette histoire. tu as fait trop de mal pour être capable de te racheter maintenant. elle le sait heia, elle le ressent même. parce qu'elle a été victime de toutes les dernières erreurs que tu as fait avant de devenir une star. elle le sait sans doute, elle pourrait s'en servir contre toi après tout, non ? tu le ferais à sa place... ou pas... t'as pas assez de tripes pour ça. ah oui j’oubliais, il n’y a que toi qui compte dans cette histoire. tu secoues un peu la tête. ce n'est pas ce que tu voulais dire mais c'est sans doute la seule chose que tu insinues avec tes mots de trop. tu fermes les yeux. t'es en train de te perdre encore et encore dans ce que tu fais. t'es pas capable de gérer comme il le faut. t'es incapable de te dire que t'as tout foiré, réellement. t'arrivais à vivre dans le mensonge jusque là. dans tout ce que ton père te disait pour pouvoir te convaincre. c'est trop tard maintenant hugo. t'as la vérité en face et elle fait mal. mais peut-être qu’à deux on se serait pas fait prendre. elle soulève quelque chose que tu aurais dû voir probablement depuis le début. t'es responsable de tout... si tu avais été là, peut-être que t'aurais été capable de l'aider assez bien pour que personne ne finisse derrière les barreaux. t'as préféré ne pas risquer plutôt que d'aller en prison avec une certitude moindre pourtant. t'as rien à dire, rien à répondre, tu te sens minable. je suis sûre que je vais pouvoir trouver des trucs compromettant là-dedans. tu lèves les yeux vers elle. c'est tout ce que tu mérites après tout... tu ne sais pas s'il y a grand chose de compromettant, si ce n'est ton compte tinder avec ton faux prénom pour ne pas attirer les foules et... un demi milliard de photos que tu n'as même pas prises toi-même. qu'elle cherche, elle trouvera probablement quelque chose d'assez saler pour se faire plaisir. fais ce que tu veux. tu dis. rendant finalement les armes. t'as rien à perdre finalement, puisque tu ne veux plus rien de ce que tu as déjà. t'as plus envie d'être une célébrité. t'as plus envie de tout ça. tu voudrais pouvoir redevenir ce hugo qui semblait être fidèle à quiconque... lui.

_________________

golden boy.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» HéraultPrivé de logement, le jeune couple montpelliérain attend un bébé dans une voiture
» Les Musicales de Normandie.
» Bonne Samedi
» Bonne Lundi
» Bon Samedi
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: down to the sun :: flatslands
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum