AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

we could try.

avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 16:21
douce mélodie des erreurs qui revient en boucle depuis quelques jours. tu t’en veux d’avoir crier, tu t’en veux de ne pas agir comme il le faudrait et vale te manque ; c’est maintenant une certitude. ce n’est pas pour autant que tu oses l’appeler, ce n’est pas pour ça que tu lui demandes de rentrer. tu juges que tu n’as pas encore réglé tous tes problèmes, tu juges qu’elle est encore trop incertaine pour te retrouver ou pour que tu la retrouves. t’as le cœur encore trop lourd de ce qu’il s’est passé, et de tout ce que tu dois encore accomplir. la veille, à pas d’heures, t’as envoyé des messages incendiés à loki, sans réfléchir. t’avais un peu bu, et tu n’étais pas toi-même. tu lui en veux, tu ne peux pas le cacher. sans ses actes, tu sais que billie n’aurait jamais fait ça et que tu ne ferais pas des cauchemars sur son état pendant tes nuits à moitié blanches. mais tu n’as pas à lui parler comme ça, tu n’as pas à le culpabiliser d’autant plus. tu ne fais qu’empirer les choses. levé assez tôt, t’es donc passé remplir quelques dossiers de plus pour l’adoption qui traîne et t’as fait un détour par la rue de loki. levant la tête vers la fenêtre, tu remarques qu’il est là. c’est ouvert, et t’entends emily jouer. tu passes alors la porte et tu montes les escaliers pour rejoindre son appartement. tu prends une grande inspiration et tu tentes de te calmer avant l’heure. tu ne sais pas ce que ça va donner de vous voir, et t’as pas vraiment envie de savoir. t’aimerais ne pas t’excuser, ou alors le faire juste par ta présence. mais il aurait tous les droits de t’envoyer chier. tu ne sais pas quelle sera sa réaction, jusqu’à ce que tu frappes à la porte et que tu tentes un regard doux, pour ce premier échange depuis que cette femme que vous partagez au mieux et selon les règles, a tenté de mettre fin à ses jours.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 828 points : 25
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 1:03
ton regard fixé sur ton téléphone, tu soupires. tu t’en veux de ne pas arriver à lui parler normalement et à être en colère contre lui. ce n’est pas de sa faute s’il a eu peur pour billie, s’il te prend pour le responsable de son geste. dans un sens, il n’a pas tort. c’est de ta faute si la jeune femme a essayé de mettre fin à sa vie. c’est toi qui l’a poussé dans ses retranchements en lui disant qu’elle ne reverrait plus jamais emily et pire, que tu avais trouvé quelqu’un d’autre. t’aurais sûrement pas du lui dire toutes ces horreurs. mais sous le coup de la colère, du sentiment de trahison que t’avais éprouvé, tu t’étais pas retenu. et maintenant le résultat était là. elle avait essayé de se suicider. tu poses ton téléphone sur la table quand emily vient te demander de jouer avec elle. sourire qui prend place sur tes lèvres. tu ne dois pas lui montrer que tu ne vas pas bien. elle n’a pas à subir ta mauvaise humeur et encore moins tes pensées noires. tu t’assieds donc avec elle sur le sol et tu joues le prince charmant pendant qu’elle habille sa barbie de sa plus belle robe de soirée. elle te commande tout ce que tu dois faire avec le ken, et tu souris en la regardant faire. tu l’imagines déjà être la petite boss de l’école quand elle y rentrera en septembre. vous continuez de jouer pendant quelques temps, tu ne sais pas vraiment combien, jusqu’à ce que tu te lèves pour aller lui préparer quelque chose à grignoter. t’as appris dans un livre que les encas, de 10h et 16h étaient très important. alors, tu ne manques jamais de lui donner. tandis que tu finis de couper une pomme, après l’avoir épluchée, tu entends qu’on frappe à ta porte. sourcil qui se lève. tu n’attends personne. tu donnes à emily son bol avant d’aller ouvrir. tu tombes sur beech et tu fronces les sourcils. qu’est-ce qu’il te veut ? t’as pas le temps de lui demander que ta fille se faufile déjà entre tes jambes pour se jeter dans ses bras. « tonton ! » qu’elle dit en souriant. parce que c’est son oncle beech. c’est comme ça que tu l’as toujours qualifié quand tu parlais de lui à ta petite. elle dépose un baiser sur sa joue et tu n’as pas d’autres choix que de le laisser entrer. tu t’effaces pour lui laisser la place. « qu’est-ce qui t’amènes ? » ta voix n’est pas spécialement chaleureuse, mais elle n’est pas non plus hostile. tu ne veux pas que emily se doute de quelque chose. mais elle est trop concentrée sur le fait d’enlacer beech pour se rendre compte que tu es tendu.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
 
we could try.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: down to the sun :: flatslands-
Sauter vers: