AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

i need to say sorry (sif)

i'm in charge for a month
avatar
i'm in charge for a month
messages : 872 points : 0
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : lux aeterna, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 12:03
t’as pas amené emily avec toi cette fois-ci. elle est chez tes parents. t’avais besoin de discuter avec billie, juste vous deux. une conversation d’adulte qui ne concernait en rien votre fille. alors tu l’a déposé chez tes parents sur le chemin de l’hôpital. ils étaient ravis de la voir, un peu moins de savoir que tu allais voir sa mère. mais ça, ça ne les regarde pas. tu fais ce que tu veux. t’es même pas sûr qu’eux soient allés voir leur fils. tu sais même pas si baldur les a prévenu, ou même sif. d’ailleurs, en parlant d’elle, depuis la dernière fois où tu l’as envoyé chier, tu n’as plus de nouvelles et ça te pèse. ça te pèse parce qu’elle te manque cette petite malgré tout. c’est ta sœur et tu as été complètement injuste avec elle. il te fallait quelqu’un pour déverser ta frustration et ta colère et c’est sur elle que c’est tombé. ça aurait pu tomber sur n’importe qui d’ailleurs. mais c’est sif qui était là. et après son départ, t’es resté énervé quelques temps avant que tout redescende et t’as fini par t’en vouloir. t’es vraiment con quand tu t’y mets. soupir qui s’échappe de tes lèvres alors que tu sors de ta voiture une fois devant l’hôpital. faudrait que tu l’appelles mais est-ce qu’elle décrochera ? t’es pas sûr et t’as pas envie de t’énerver encore plus parce qu’elle ne le fera pas. après tout, sif en aurait tous les droits. t’as été odieux, méchant et affreux avec elle. tu t’en veux énormément. t’espère quand même que tu arriveras à te faire pardonner. mais avant que ta sœur te pardonne, il faut que tu arrives à pardonner à ton frère et billie. c’est pour cette raison que tu veux cette conversation avec billie. cependant, quand tu arrives dans sa chambre, elle dort et tu souris. elle est toujours aussi magnifique et t’as l’impression qu’elle a retrouvé des couleurs. ça te fait plaisir. tu croises les doigts pour que jamais elle ne refasse quelque chose d’aussi stupide. un dernier regard vers elle et tu sors de la chambre. puisque billie dort, tu vas aller voir baldur mais d’abord, tu vas passer par la machine à café. c’est peut-être pas un très bon café, mais ça devrait le faire. tu prends deux et quand tu te retournes tes yeux tombent sur sif. t’arrives pas à lire l’expression qui s’affiche sur son visage. est-ce qu’elle est encore en colère ? est-ce qu’elle t’a pardonné ? t’en sais strictement rien et ce silence pesant ne te plait pas. tu essaies de sourire mais tu te dis que ce serait mal venu. alors, tu prends la parole pour briser la quiétude qui vous entoure. « t’as l’air d’aller bien. » que tu dis alors que tu devrais probablement t’excuser maintenant.

_________________
let's fly away.
la flèche a traversé ma peau. c'est une douleur qui se garde qui fait plus de bien que de mal.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 446 points : 30
pseudo : caro(line)
avatar : elizabeth olsen
crédits : pando (av) valkyries. (icons sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 10:22
L’hôpital. Encore et toujours. Sif avait la désagréable impression d’y mettre un peu trop souvent les pieds, mais elle n’avait pas trop le choix. Elle voulait voir Billie, lui montrer son soutien, lui prouver qu’elle n’était pas seule. Et puis il y avait Baldur, avec qui le courant ne passait pas toujours, mais c’était son grand frère, alors Sif devait être présente également. Et les choses semblaient un peu s’arranger avec lui, alors elle en profitait, elle essayait de restaurer un semblant de relation, elle lui parlait. Et donc, elle lui rendait visite à l’hôpital, comme aujourd’hui, et elle décida de faire une pause et de se rendre à la machine à café, elle en avait bien besoin tant elle ne pouvait vivre sans café, surtout en ce moment. Et soudain, au détour d’un couloir, alors qu’elle s’approchait de la machine, elle tomba nez à nez avec Loki. La jeune femme se figea, les yeux écarquillés, inquiète, presque désespérée. Pourquoi fallait-il qu’elle tombe sur lui ! L’homme qu’elle n’avait pas envie de voir, le frère qu’elle n’avait plus. Ils restèrent là, l’un en face de l’autre, silencieux, et le malaise était terriblement palpable. Aucune envie de le voir, encore moins de lui parler, elle supposait que c’était la même chose pour lui. Et pourtant, il finit par briser le silence et fit remarquer qu’elle avait l’air d’aller bien. Sif se mordilla la lèvre. Est-ce qu’il était sérieux ? Osait-il vraiment lui dire ça ? « Et c’est pas grâce à toi » rétorqua-t-elle sèchement, avec une froideur qui ne lui ressemblait pas, pas avec les membres de sa famille en tout cas. Elle se demanda s’il allait s’excuser, s’il avait conscience de ce qu’il avait dit, ce qu’il avait fait, mais non. Même pas. Tel un automate, Sif se dirigea vers la machine à café, sans le regarder, et lâcha « J’suis occupée, j’ai pas le temps de te parler » mais elle ne lui donnerait pas cette victoire, elle ne partirait pas avant d’avoir commandé son café.  

_________________


juste avant le bonheur.
L'insouciance a rejoint la dignité au cimetière des illusions perdues.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in charge for a month
avatar
i'm in charge for a month
messages : 872 points : 0
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : lux aeterna, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Sep - 12:48
tu pousses un soupir quand tu vois la chevelure blonde de ta sœur. tu sais qu’elle t’en veut et qu’elle a toutes les raisons de le faire. après tout, t’as été un connard fini avec elle, alors qu’elle ne méritait pas les trois quart des paroles que tu lui as craché à la gueule. tu t’en veux de l’avoir fait souffrir, parce que quand elle est partie et qu’elle ne t’a plus donné de signe de vie, t’as ressenti un grand vide dans ta vie. tu ne peux pas vivre sans ta famille et ce même si vous avez vos différents. baldur et sif sont essentiels à ta vie et tu voudrais t’excuser devant ta petite sœur mais tu n’arrives pas à sortir les bons mots. à la place c’est une phrase banale, une phrase qui la mettra sûrement en colère qui franchit tes lèvres. tu te tends en entendant sa réponse. son ton te glace le sang et tu pousses un nouveau soupir. tu as mérité sa froideur. t’es qu’un abruti loki. tu perds petit à petit les gens autour de toi pour une simple question de fierté. ta petite sœur te passe à côté et tu l’observes faire alors qu’elle te dit qu’elle n’a pas le temps de te parler. ton cœur se serre à ses mots. il est loin le temps où elle te suivait partout et essayait de faire comme toi. tu l’as déçu encore et encore et chaque fois tu l’as blessé un peu plus profondément. « je… » tu commences dans un murmure. tu détournes le regard gêné. t’es pas sûr qu’elle ait entendu que t’avais essayé de dire quelque chose. tu te racles la gorge et rassemble ton courage pour lui dire ce que tu as sur le cœur. « je suis désolé sif… » t’as toujours le regard au loin sans la regarder parce que tu ne veux pas voir à quel point tu es misérable à ses yeux. « j’aurai jamais du te parler de la sorte et te reprocher tous les maux de la terre alors que tu n’étais pas là pour ça et que surtout, tu ne le méritais pas. » c’est sûr qu’elle ne méritait pas que tu la traites comme de la merde. mais maintenant c’est fait et tu regrettes tellement. « je suis vraiment désolé. je pensais pas ce que je disais. j’étais en colère, triste et je me suis senti trahi… enfin ça n’excuse en rien ce que je t’ai dit. je comprendrais que tu ne veuilles plus me parler ou même me pardonner. » tu serres les poings et pousses un soupir avant de lui laisser de l’espace. t’as dit ce que t’avais à dire. tu peux pas la forcer à te pardonner et tu accepteras sa décision quelle qu’elle soit, même si ça doit finir par te briser le cœur.

_________________
let's fly away.
la flèche a traversé ma peau. c'est une douleur qui se garde qui fait plus de bien que de mal.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 446 points : 30
pseudo : caro(line)
avatar : elizabeth olsen
crédits : pando (av) valkyries. (icons sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Sep - 10:28
Sif ne voulait pas le voir, encore moins écouter ce qu’il avait à dire. Il avait été tellement odieux avec elle qu’elle n’avait plus aucune envie de lui pardonner, quand bien même elle l’avait fait toutes ces années ; elle avait toujours été présente, elle s’était toujours arrangée pour sauver son honneur, notamment auprès de leurs parents, et aujourd’hui, il n’avait absolument aucune reconnaissance. Pourquoi devrait-elle lui pardonner ? Pourquoi s’abaisser à son niveau, alors qu’il ne le méritait pas ? Elle le dévisagea d’un air glacial, tandis qu’il s’excusait. Des mots qu’elle n’imaginait pas entendre de sa bouche, et pourtant, il paraissait sincère, mais cela ne suffisait pas. « T’es... désolé ? » répéta Sif, avant de laisser échapper un rire sans joie. Il lui parlait, sans toutefois lever les yeux vers elle, comme s’il redoutait de croiser son regard. Peut-être par peur de ce qu’il lirait, du dégoût, de la colère, de la déception ou, pire que tout, du désespoir. Il reprit en assurant qu’il ne pensait pas ce qu’il avait dit, qu’il était en colère, qu’elle ne le méritait pas. Sif comprit l’ignoble vérité, quoiqu’il dise, ça ne serait pas suffisant, elle ne pouvait pas passer outre, jamais. « La colère n’excuse rien, Loki. Tout ce que j’ai fait, je l’ai toujours fait pour toi, pour te sortir de tes embrouilles, parce que je tenais à toi ! Et toi, en retour, tu m’traites comme de la merde ? Mais putain, tu t’es vu ?! » elle avait hurlé  et quelques têtes se tournèrent vers eux, surpris. Sif n’avait aucune envie de s’emporter, mais il fallait bien que ça sorte, qu’elle lui dise tout ce qu’elle avait sur le cœur, après tout ce qu’il lui avait balancé l’autre jour. T’es pas le centre du monde, arrête de te plaindre, avec ta vie parfaite. Barre-toi de chez moi. Le reste, elle l’avait plus ou moins oublié, mais pas ça. « T’as dépassé les bornes, alors ouais, t’as raison. J’peux pas te pardonner, pas maintenant, ni jamais » rétorqua-t-elle d’un ton toujours froid. Un jour, peut-être. Mais la douleur était trop vivace aujourd’hui pour qu’elle puisse l’oublier aussi facilement. Elle voulait juste l’aider, même en lui rendant visite, naïvement, elle voulait le sauver. Et il avait rejeté sa petite sœur. Si son cœur était brisé, son orgueil avait aussi dégusté. Et drôlement.

_________________


juste avant le bonheur.
L'insouciance a rejoint la dignité au cimetière des illusions perdues.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in charge for a month
avatar
i'm in charge for a month
messages : 872 points : 0
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : lux aeterna, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Nov - 17:47
tu sais que tu as été cruel avec sif, peut-être même plus qu’avec n’importe qui, alors qu’elle était là pour toi, pour t’aider et te réconforter. mais à ce moment-là, tu n’étais plus toi-même. la douleur d’avoir appris la vérité, la souffrance que tu ressentais face à cette trahison t’avaient totalement aveuglé et tu t’en étais pris à la mauvaise personne. tu t’en rendais compte maintenant et ça ne te plaisait pas. parce que sif était ta petite sœur, la premier femme de ta vie. tu n’aurais jamais du lui parler de la sorte et malheureusement, c’était ce que tu avais fait. alors tu t’excuses, même si tu te doutes que ça ne résoudra pas grand-chose. tu espères quand même que ce soit le cas. mais ta sœur qui répète tes mots et rit ironiquement te fait comprendre que ça ne le sera pas. tu baisses la tête alors que tu continues de t’excuser, cherchant des excuses et des explications là où il n’y en a pas. tu sais que sif ne te pardonnera pas si facilement. et tu le comprends encore un peu plus quand elle hurle, ses mots traversant ton cœur comme une lame de poignard. tu as mal, tu pourrais presque pleuré si tu savais que ça n’irriterait pas encore un peu plus ta sœur. t’as l’impression d’être redevenu un gamin. gamin qui se ratatine un peu plus à cause des remontrances de sa mère. t’aimes pas du tout cette sensation et puis ça continue quand elle te dit qu’elle te pardonnera pas maintenant ni jamais. tu grimaces alors que tu relèves les yeux vers elle. tu n’essaies pas de l’amadouer, ça ne servirait à rien. mais on peut clairement voir dans tes pupilles toute la douleur que ses mots provoquent en toi. « je… » encore une fois, tu ne sais pas quoi dire. tu pousses un soupir à fendre l’âme alors que tu te grattes l’arrière de la tête. tu ne sais pas encore comment dire les choses. « j’ai aucune excuse… j’ai été trop loin… » même comme ça t’es sûr qu’elle te pardonnera pas. « j’aurais pas du te parlé comme ça… je suis désolé. » que tu dis encore une fois. tu sais plus quoi faire maintenant. est-ce que tu dois partir ? est-ce que tu dois rester. tu n’es pas sûr.

_________________
let's fly away.
la flèche a traversé ma peau. c'est une douleur qui se garde qui fait plus de bien que de mal.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 446 points : 30
pseudo : caro(line)
avatar : elizabeth olsen
crédits : pando (av) valkyries. (icons sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Nov - 18:10
Ils ne se parlaient plus depuis déjà un certain temps, cette absence de contacts pesait sérieusement sur le moral de Sif. Elle aurait tout donné pour qu’ils se reparlent comme avant, elle aurait tant voulu qu’ils se pardonnent mutuellement et qu’ils recommencent à zéro, mais une telle chose était impossible, elle était incapable de pardonner. Loki semblait sincèrement peiné, elle voyait bien qu’il souffrait, mais elle aussi elle souffrait d’une telle situation et pour cette fois, elle avait besoin d’être un peu égoïste, de penser à elle avant tout, avant de craindre qu’il lui en veuille, qu’il ne l’aime plus. Il s’excusa à nouveau, reconnut qu’il était allé trop loin. « Alors c’est ça, hein ?  Tu penses pouvoir débarquer ici, t’excuser, on oublie tout et on recommencer dans deux semaines ? » elle le dévisagea froidement, même si son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et elle serra les poings, bien décidée à ne pas flancher. Pas cette fois. Elle ne le supplierait pas, elle ne l’étreindrait pas en lui promettant que ce n’était pas grave, que tout irait bien. Il avait fait une connerie, et même plusieurs, qu’il assume aujourd’hui. « Tu t’es pas mis une seule fois à ma place. Tu ne t’es pas demandé un seul instant c’que ça pouvait faire, d’être... d’être moi. La dernière de la famille Atkins » elle secoua la tête, blasée, fatiguée. Elle ne voulait pas lui courir après et elle n’avait pas non plus l’intention de s’expliquer, de se justifier, mais quelque chose lui disait qu’il fallait au moins ça. Ensuite, elle aurait la conscience tranquille. « La vérité, c’est que t’as un problème, Loki. T’as besoin de régler certaines choses dans ta vie et si tu les règles pas, alors ça n’ira jamais mieux. Mais moi, j’peux rien faire pour toi, pas cette fois » une vérité sûrement cruelle, mais Sif avait besoin de prononcer ces mots, besoin de lui dire ce qui clochait, car oui, quelque chose clochait. Loki en voulait à la terre entière et tant qu’il n’aurait pas réglé tout ça, ça ne pourrait pas fonctionner entre eux.

_________________


juste avant le bonheur.
L'insouciance a rejoint la dignité au cimetière des illusions perdues.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: left over the sea :: park slope
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum