AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

wicked way (aldo)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 495 points : 211
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : tay.
crédits : @ARΛBELLA, morrigan
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil - 21:11
vingt-deux heures. t’arrivais à peine dans le bar où tes amies t’avaient donné rendez-vous. il y avait un concert apparemment. c’était pas le genre de truc où t’allais d’habitude. c’était souvent calme. trop calme. et toi, il te fallait de l’action. mais elles avaient réussi à te convaincre dès qu’elles avaient parlé du chanteur. tu ne pouvais pas dire non à un beau garçon, guitariste qui plus est. il fallait être folle pour ne pas tenter sa chance avec un musicien. et t’étais loin de l’être. ça serait l’occasion de ne pas rentrer toute seule. tu allas rejoindre les filles à leur table. elles avaient déjà commandé ton verre. une vodka avec des glaçons. elles te connaissaient par cœur, ce qui t’arracha un sourire. quand le concert commença, tu focalisas ton attention sur les membres du groupes. étudiant chaque visage. chaque corps. pour décider qui rentrerait ce soir avec toi. ton regard ne put se détacher du chanteur. comme te l’avais prédit tes amis. un grand blond. beau gosse. l’air sûr de lui. tout à fait ton style. tu attendis que le concert se finisse pour te lancer. des filles, il devait en voir pas mal. les musiciens portaient cet espèce de panneau « sexe » sur le front. l’effet était toujours le même. mais si tu savais aussi l’effet que tu faisais. les fois où on t’avais dit non se comptaient sur les doigts de la main. ce soir ne serait pas une de ces fois. même si tu n’étais pas son type, tu savais jouer avec les mots. tu jouerais jusqu’à l’amener où tu voulais. il était de dos quand tu t’approchas. t’en profitas pour observer son derrière. aussi appétissant que le reste. décidément. t’avais touché le gros lot. un sourire amusé se dessina sur tes lèvres alors que tu pensais au déroulement de la soirée. si elle ressemblait aux films que tu te faisais dans ta tête, elle promettait d’être intéressante. c’est plaisant de voir quelqu’un d’aussi agile de ses doigts. que tu lâchas. directe. sur un ton légèrement mielleux. tu n’y allais pas par quatre chemins. tu savais ce que tu voulais. et il allait le savoir bien assez tôt. s’il n’avait pas encore deviné.

_________________
..
un verre de vin à la main, elle se maquille devant la glace. elle se prépare à sortir mais c'est pas pour toi qu'elle s'est faite belle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 36 points : 0
pseudo : marine.
avatar : alex pettyfer.
crédits : outlines.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 8:24
quand on te propose de jouer, tu ne refuses pas. puisque c'est ta passion, l'un de tes loisirs. il faut avouer que cette compétence pour la guitare et le chant possède une multitude d'avantage. mais tu n'aimes pas en abuser auprès des femmes, tu as le sentiment que c'est trop facile. tu préfères devoir gravir des montagnes pour conquérir une âme, posséder un corps. joueur jusqu'au bout, tu as constamment besoin d'être défié et de devoir traverser des sentiers inconnus. alors, les femmes qui viennent t'accoster à la fin de tes concerts, tu les connais, ce sont toutes les mêmes. toujours les mêmes questions. toujours les mêmes attentes. et généralement, tu t'en fous. tu ne leur parles pas, réponds brièvement, et tu te casses. à la quête de la femme la moins intéressée par ton travail. pensif, tu roules les câbles de ton ampli. pressé d'achever le rangement afin de pouvoir te prendre dans la dégustation d'un vieux rhum. c'est plaisant de voir quelqu'un d'aussi agile de ses doigts. cette remarque te fais immédiatement rire, c'est pas mal. plus original que ce que tu as l'habitude d'entendre. tu continues de ranger ta guitare, sans accorder un regard à cette réflexion. une fois ton étui fermé, tu glisses la house sur son dos et te tournes enfin. tu découvres alors une sublime créature. sublime mais, intéressée. tu ne changeras pas ta manière de considérer cette situation : c'est trop facile. elles savent toujours ce qu'elles veulent. tu aimes te casser les dents. bien essayé. que tu finis par souffler avant de t'éloigner vers le comptoir, la laissant sur place. cette femme semble posséder du caractère, tu t'attends donc à ce qu'elle revienne. et peut-être, alors, que ça te plaira de voir la situation se retourner. peut-être que pour une fois, tu pourrais ne pas être celui qui doit se montrer insistant pour obtenir ce qu'il désire. peut-être, même si c'est facile, et que ce comportement ne te ressemble pas. pour l'instant, tu n'y penses pas, tu te contentes de commander ton verre et de t'installer en terrasse afin de te griller une clope.

_________________
black coal
burning on the ground
spend an eternity
missing what used to be
i hope you remember me at night
love has forsaken me

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 495 points : 211
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : tay.
crédits : @ARΛBELLA, morrigan
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 10:03
tu n’avais pas peur d’aborder des inconnus. pas peur de les suivre non plus. tu faisais confiance, du moment qu’on te fasse passer un bon moment. après, tu t’évaporais. sauf si l’homme valait vraiment le coup. ça t’étais déjà arrivé de revenir. c’était rare, mais c’était déjà arrivé. peut-être que ce serait le cas ce soir. peut-être que tu avais tiré le gros lot. qu’il valait vraiment le coup. à condition qu’il te laisse l’approcher suffisamment pour le savoir. bien essayé. qu’il répondis simplement à ta provocation, avant de s’enfuir. tu rigolas un peu en le voyant sortir. il avait de la chance, tu étais d’humeur joueuse ce soir. d’humeur à relever tous les défis qui pourraient se présenter. le blond semblait en être un de taille. tu passas récupérer ton verre à ta table avant de suivre les pas du musicien. tu le trouvas sur la terrasse. une cigarette au bec. tu l’observa un peu silencieusement avant de le rejoindre. vous savez, ce n’est pas très poli de laisser une femme en plan. que tu lâchas simplement en t’asseyant près de lui. tu sortis une cigarette. un peu de nicotine t’aiderait à supporter cet homme s’il te recalait encore. et puis, vous n’imaginez pas le courage qu’il faut à une femme pour aborder un homme. vous venez de détruire le peu de confiance que j'avais réussi à rassembler.  tu lui lanças un sourire ironique signifiant que toi, tu n’avais aucun mal. que toi, c’était le terrain jeu où tu excellais. quoi de plus simple qu’aborder un homme ? un sourire, un décolleté, quelques mots langoureux et le tour était jouer. ç’en étais presque trop facile parfois. la victoire n’était pas aussi excitante. vous avez du feu ? que tu demandas, ton sourire toujours aux lèvres. ce sourire qui voulait tout dire. ce sourire destiné à le séduire. tu voyais bien qu’il ne laisserait pas faire aussi facilement. tu allais y aller doucement. comme une lionne qui chassait sa proie. les fois où elle la manquait était rare. un peu comme toi. quelque chose te disait que la chasse de ce soir finirait entre les draps.

_________________
..
un verre de vin à la main, elle se maquille devant la glace. elle se prépare à sortir mais c'est pas pour toi qu'elle s'est faite belle.
Revenir en haut Aller en bas
 
wicked way (aldo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aldo Maccione
» Aldo Sterone: Le Retour des Afghans
» Ferme Célébrité: Aldo Maccione soutient Vendetta
» Aldo Naouri ne dit pas que des conneries!!! (à propos du décalottage)
» j'ai testé la methode aldo Naouri...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: