AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

guilty party.

i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 14:15
ton cours de pilates vient de se terminer. t'as décidé de reprendre le sport pour faire un autre autre chose que penser à l'éventualité que ton fils est avec cyrus de temps en temps. t'as pas tellement l'habitude. et t'es pas sûre d'en prendre l'habitude un jour. ta mère t'a dit que c'était normal, qu'il fallait que tu laisses les choses se faire mais... t'y arrives pas. t'aimais bien l'idée d'être juste sa mère et qu'il n'ait que ta famille. c'était facile faut dire. et ça te faisait du bien d'être la seule. maintenant c'est terminé. tu n'es plus la seule et tu ne peux plus justifier le fait d'être dépassée par les événements. il peut t'aider. il peut te supporter dans cette épreuve qui n'en est plus réellement une désormais. t'as pris le pli chelsea. t'es une maman d'une petite vingtaine d'années et tout le monde finira par se rendre compte que oui, t'as menti au père pour qu'il ne revienne jamais prendre son dû... finalement t'as raté à ce niveau là. même si en soi, tu n'as jamais menti à cyrus. tu soupires et tu t'éloignes vers la voiture. t'as du temps devant toi. t'as pas cours aujourd'hui, tu ne travailles pas non plus et tu sais qu'adriel est en sécurité. tu penses à autre chose chelsea et tu heurtes quelqu'un, faisant tomber tes clefs à terre. t'as failli tomber chelsea. t'as pas fait exprès. tu te baisses pour attraper tes clefs et tu regardes enfin devant toi, pour tomber dans les yeux de quelqu'un que tu connais. il y a longtemps. plus de trois ans. il t'a connu avant, avant que tu ne trompes cyrus, avant que vous ne vous quittiez, avant que tu découvres que tu étais enceinte et avant que tu vives cette vie de fou. t'es perdue et tu ne sais plus quoi dire à part... salut. sans rien ajouter de plus. t'as l'impression de revoir tout le monde maintenant, à force d'avoir passé ton temps à te cacher de toutes les personnes qui occupaient ton quotidien à l'époque.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 7:43
une séance de rééducation en plus. tu souffres viho, tu souffres toujours un peu plus encore chaque jour. une jambe qui perd de son humanité, de sa vivacité. tu le sens à chaque fois que tu tentes de la bouger un peu. les nerfs sont de plus en plus durs, de moins en moins faciles à bouger. tu perds ton équilibre, tu perds ta jambe et t'as l'impression qu'il ne sera bientôt plus possible de la récupérer. alors quand tu sors du bâtiment, c'est en traînant la jambe. pour ne pas changer, tu te traînes parmi les gens sans faire attention aux personnes. tu en heurtes une d'ailleurs mais pour une fois, c'est pas violent. tu tangues à peine, solide sur tes deux alliés qui font également office de pire ennemis. tu remontes ton regard sur la jeune femme que tu as percuté. salut. tu l'entends te dire quand tu reconnais chelsea. l'ex de cyrus, ou quelque chose dans ce genre. à l'époque, tout allait bien. à l'époque, elle était même une amie, jusqu'à ce qu'elle parte, jusqu'à ce que tu deviennes garde du corps que tout le monde s'éloigne finalement les uns des autres. t'as appris pour l'enfant caché, cyrus en a parlé. tu ne savais pas à l'époque votre lien, t'imagines que ça n'a pas franchement d'importance. tu n'es que le demi-frère après tout. tu tentes un sourire, tu fais ce que tu peux. salut. tu réponds, à ton tour, un peu paumé. je suis désolé, de t'avoir bousculé. tu enchaînes, en haussant les épaules cette fois. tu vas bien ? question bateau, tu le sais, mais tu ne trouves rien d'autre et t'imagines qu'elle aura du mal à te lancer la question d'elle-même. ça se voit que t'es pas en forme, après tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 16:02
t'as l'impression que tu aurais dû garder le contact. de temps en temps. mais t'aurais dû t'expliquer alors... t'aurais expliquer quoi ? que tu n'avais pas envie de vivre ce truc avec cyrus ? que tu n'étais pas d'accord pour partager ton enfant à partir du moment où finalement, vous ne partagiez plus rien... c'était logique pour toi, tu sais que ça ne l'est pas pour tout le monde. d'ailleurs, tu continues de faire des efforts pour cette raison. même si tu n'en as aucune envie. ça faisait longtemps que tu n'étais pas tombé sur quelqu'un de ton passé. à croire que de revoir cyrus aura eu pour effet de remettre tout le monde sur ton chemin. salut. il dit, en écho à tes mots. pas grand chose pour deux personnes qui s'entendaient. il n'est pas comme avant lui non plus. tu n'imagines même pas pourquoi. je suis désolé, de t'avoir bousculé. tu hausses des épaules. tu t'en fiches et puis... il ne semble pas tellement bien, ni même tenir correctement là-dessus. t'as pas tellement envie de le mettre mal à l'aise mais t'es curieuse malgré tout. tu vas bien ? tu hoches un peu la tête. tu te demandes s'il sait lui, s'il a toujours des contacts avec lui et qu'il connait maintenant les choses que tu as osé cacher à cyrus pour ne pas te retrouver dans la situation dans laquelle tu te trouves aujourd'hui. la preuve en est, tu ne contrôle plus rien... et ça te dérange... t'as toujours su ce que tu faisais de ta vie. maintenant, c'est flou. ouais. tu dis avant de baisser les yeux sur sa condition à lui. t'as jamais été très délicate avec les mots et tu n'as pas tellement envie de le froisser. pourtant t'y vas franc jeu malgré tout. qu'est-ce qui t'est arrivé ? tu demandes alors sans essayer de le ménager. il y a forcément une histoire. que ce soit avec la mousse ou pas. c'est la même après tout...

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 7:48
tu tombes nez à nez avec chelsea. fantôme d’un passé révolu. à cette époque, t’étais juste le pote de cyrus, t’avais rien de plus. à cette époque, t’étais heureux viho, tu t’en souviens, parfaitement. tu vivais comme tu l’entendais. maintenant, tout a changé. maintenant, t’as cette jambe – presque – en moins, cyrus n’est plus ton ami mais ton frère, enfin, demi-frère et elle.. et bien, ça aurait pu être ta belle-sœur, avec cet enfant, qui finalement est ton neveu. merde., réalité que tu prends en pleine face, finalement. ouais. qu’elle te répond. un ouais qui signifie que non, et qu’en même temps, elle ne souhaite pas en parler, elle ne souhaite pas dire quoique ce soit. un ouais qui veut passer à un autre sujet qu’elle-même. tu peux le comprendre. elle ne te retourne pas la question, parce qu’il est évident que tu ne vas pas bien. qu'est-ce qui t'est arrivé ? elle demande. honnêteté à toute épreuve, elle a toujours été franche, directe, et au final, c’est pas plus mal. tu hausses les épaules sans regarder ta jambe. j’me suis pris une balle. tu avoues, simplement, parce que c’est la vérité. si elle veut en savoir plus, elle ne se gênera pas pour te demander et tu lui expliqueras. t’as rien à cacher, au fond, t’es hors course, ces types qui t’ont tiré dessus ne viendront pas finir le travail parce que t’es inutile, maintenant. et toi, qu’est-ce qui t’est arrivé ? tu relances, employant les mêmes mots, sauf que ta question est bien plus ouverte. tu ne parles pas de sa « disparition », parce qu’elle est compréhensible. tu connais un minimum cyrus, suffisamment pour comprendre son choix ; tu parles plutôt de sa mine défaite, mais de son retour aussi. pourquoi est-elle revenue au juste ? elle est en quête de quelque chose ? tu oses demander, au pire, elle te soufflera que ce ne sont pas tes affaires. t’es pas méchant, dans tes mots, tu veux juste faire la conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Aoû - 15:28
t'as pas l'impression qu'il aille bien. et tu te demandes si tu n'as pas loupé beaucoup plus que tu ne le penses maintenant que tu te retrouves devant lui avec l'impression qu'il a vécu beaucoup pendant que tu jouais aux égoïstes de ton côté. cyrus aurait pu t'en parler quand tu l'as retrouvé... bien sur tu n'aies pas réellement été très... sympathique avec lui ces derniers temps. t'as toujours peur qu'il te le vole. c'est certain. ton fils est trop important pour que tu le laisses disparaître de ton existence. tu te rends compte que tu l'aimes. tellement que ça te fait du mal quand tu l'imagines loin de toi. j’me suis pris une balle. il répond pour te surprendre. une balle ? mais comment ? tu ne sais même pas ce qu'il fait dans la vie. est-ce qu'il fait partie de la police ? est-ce qu'il a reçu une balle pour une raison précise que tu n'aurais pas envie de savoir ? t'en sais rien. t'oses même pas demander en réalité, de peur de tomber sur quelque chose qui ne te regarde pas... et toi, qu’est-ce qui t’est arrivé ? il demande, changeant de sujet avant même que tu n'ais pu avoir l'occasion d'en savoir un peu plus sur cette fameuse situation dans laquelle il se trouve. il avait l'habitude d'être plus vivant que ça viho. dans tes souvenirs. est-ce que t'as perdu la mémoire aussi ? tu hausses des épaules. j'ai eu un bébé. t'avoues sur le même ton. finalement... un monde s'est déroulé sans même que vous vous en rendiez compte... tu ne sais pas si cyrus lui en a parler, ni même si ça importe réellement. de toute façon, t'as plus envie d'avouer quoique ce soit au sujet de ce père dont tu ne voulais pas pour ton enfant. tu veux que je te raccompagne ? tu demandes, t'as peur qu'il tombe, ou qu'il lui arrive quelque chose... étrangement... parce que tu ne savais même pas avant... il y a quelques secondes. qu'est-ce que ça change chelsea ? il se serait débrouillé sans toi si tu n'avais pas croisé sa route.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 8:01
tu t'attendais pas à ça, comme si tu devais rencontrer toute la famille à partir de maintenant. toute ta famille en soi. ils sont ta famille depuis toujours, c'est juste que tu viens de l'apprendre. ta mère est la grand mère de son enfant, ton demi-frère est le père. toutes ces relations qui tournent et qui se retournent dans ton esprit sans que tu ne saches réellement ce que tu es censé faire. ça t'énerve, ça te prend aux tripes, t'as envie de partir, de t'en aller, de vivre loin de tout ça et en même temps, t'as besoin d'en apprendre plus. debout, à l'aide de tes béquilles tu la regardes, simplement. j'ai eu un bébé. qu'elle répond à ta question. chacun votre vie, chacun vos affaires t'imagines. tu hoches la tête. un peu. hum.. j'en ai entendu parler. tu la préviens, bien sûr que t'en as entendu, qui autour des stark.. les stark, t’en es pas, à demi évidemment. tu veux que je te raccompagne ? tu hausses les épaules. peut-être que ça peut lui faire plaisir ou simplement qu’elle ressent le besoin de t’aider. euh oui.. oui si tu veux. tu te mets à marcher à côté d’elle, si on peut apparenter ce que tu fais à de la marche évidemment ! tu te traînes plus qu’autre chose même si tu maîtrises les béquilles comme personne maintenant. elles restent tes pires et tes meilleures ennemis. je pourrai le rencontrer ? tu finis par lâcher, sans prévenir. ton fils ? tu viens rapidement préciser pour qu’elle comprenne. peut-être que tu devrais lui parler de ton lien avec cyrus et cette famille, peut-être que tu devrais en dire plus. t’as pas envie, t’as juste envie et presque besoin de rencontrer les gens, par toi-même. sans t’imposer. t’as pas à t’imposer, t’es l’enfant d’une autre, l’enfant qui a été adopté. t’as aucun droit sur toute cette famille. tu devrais pas, faire ce que tu fais, pourtant, t’en as envie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Sep - 8:49
hum.. j'en ai entendu parler. tu hoches la tête. tu t'en doutes. tu ne sais pas ce que cyrus a dit mais t'imagines qu'il n'a pas réellement que des bons sentiments à l'égard de ce que tu n'as pas dit... tu soupires. t'imagines que vous devrez prendre un peu plus de temps pour parler de tout ça, si ça l'intéresse un peu ceci dit. t'es pas sûre que ce soit réellement quelque chose qui l'emballe beaucoup. vous ne vous connaissez plus beaucoup quand t'y penses. et tu n'as plus beaucoup de liens avec les amis de ta vie passée. par ta faute, c'est certain. t'aurais pas dû couper les ponts lorsque l'occasion s'est présentée, lorsque ton fils s'est imposé dans ta vie. gentiment, t'as envie de l'aider. tu te dis que ça ne doit pas être facile comme situation... euh oui.. oui si tu veux. il accepte pour te faire sourire. tu hoches la tête et tu prends la route avec lui. ça te fait du bien quand t'y penses. t'avais plus tant d'amis, avec le temps, t'as perdu de ta splendeur, pour devenir seulement une petite maman entourée de sa famille. je pourrai le rencontrer ? tu tournes la tête, sans comprendre. ton fils ? tu souris un peu. t'imagines pas une seconde. tu te dis seulement que c'est l'amitié qui fait les choses entre vous là, tout de suite. et tu hoches la tête un peu. bien sûr ! je rentre chez moi là, tu veux venir ? tu demandes, ta mère est avec lui normalement. elle t'attend avant de repartir pour son rendez-vous. vous en avez parlé avant de partir. j'pense que ce serait bien pour lui qu'il soit un peu plus entouré d'hommes, entre mes soeurs et ma mère, il ne reste que mon père pour jouer l'équilibre. t'oses pas parler de son père à lui, parce que tu ne le voulais pas dans le décor et que tu n'as pas réussi à garder cette situation aussi stable que prévu.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 11:09
t'essaies de te faire une petite place, doucement mais sûrement. tu découvres les choses, tu ne sais pas bien encore si tu fais ça comme il faut. tu tentes et tu acceptes qu'elle te raccompagne. tu la suis, tes béquilles qui font un bruit sourd sur le sol. tu lui demandes, si tu pourras rencontrer son fils. tu en as envie. presque besoin aussi de connaître cette partie de la famille. une partie que tu ne connais pas alors qu'elle est ton sang, finalement. bien sûr ! je rentre chez moi là, tu veux venir ? elle propose tellement rapidement que t'es perdu en chemin. tu hoches la tête, à moitié, prêt à lui dire la vérité. oui, oui bien sûr ! mais.. tu n'as pas le temps de continuer qu'elle enchaîne la blonde, ce qui te fait sourire, inévitablement. j'pense que ce serait bien pour lui qu'il soit un peu plus entouré d'hommes, entre mes soeurs et ma mère, il ne reste que mon père pour jouer l'équilibre. tu souris, un peu, elle a raison enfin.. t'imagines. t'en sais rien, tu n'as jamais vraiment été en contact avec des enfants finalement. pourquoi pas oui mais avant faut que j'te dise que.. enfin.. je sais pas comment le dire. tu t'arrêtes un peu, anxieux, tes yeux qui regardent un coin, puis l'autre, qui n'osent pas se poser sur chelsea. t'es gêné. j-je.. j'ai appris récemment que j'étais le demi-frère de cyrus et sirius. qu'elle soit au courant, tu ne veux pas la porter là dedans. c'est son fils après tout. t'es déjà impressionnée qu'elle l'est assumée jusqu'au bout; t'aurais tellement voulu que ta mère.. qu'elena ne t'abandonne pas à ta naissance. tu relèves le regard, tu retombes dans ses yeux. elena est ma mère biologique. tu précises. t'es plus vieux que les jumeaux, elle comprendra certainement par elle-même que t'es cet enfant là, celui qui a été recueilli par des sages femmes lors de ton premier cri.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 14:56
oui, oui bien sûr ! mais.. c'est vrai que tu ne lui laisses même pas le temps de répondre. tu ne veux pas qu'il puisse se défiler. tu penses à adriel principalement, lui qui n'a personne autour de lui. à par cyrus. tu n'es pas sûre que ce soit suffisant pour le coup. et t'imagines qu'avec ce qui est arrivé à viho, ça ne pourra que lui faire du bien. pourquoi pas oui mais avant faut que j'te dise que.. enfin.. je sais pas comment le dire. tu fronces des sourcils. il y aurait un truc à te dire ? comme quoi ? tu ne voudrais peut-être pas de lui près de ton fils si tu apprends les choses dont il veut te parler ? tu écoutes, tu ne parles plus, pour une fois. il t'évites du regard, tu l'as bien compris. tu n'es pas sûre que t'arriveras à comprendre pourquoi par contre. j-je.. j'ai appris récemment que j'étais le demi-frère de cyrus et sirius. tu hausses des sourcils, une nouvelle à laquelle tu ne t'attendais pas quand il te regarde à nouveau. elena est ma mère biologique. il conclue. t'ouvres un peu la bouche. tu ne sais pas quoi répondre. t'as l'impression que cette famille est beaucoup trop compliquée et t'aurais sans doute préféré que ton fils ne se retrouve pas entre eux tous... tu glisses ta main sur la portière du côté passager de ta voiture pour qu'il puisse monter. alors je pense que t'as d'autant plus de légitimité à rencontrer ton neveu. tu oses malgré tout. tu te fiches pas mal de qui il est, de qui sont ses parents. il est lié à toi lui aussi, maintenant. tu ne t'y attendais pas. et c'est ce qui te fais rire finalement... oui, tu te lances dans un petit rire que tu ne sais contrôler. je ne savais pas que tu... enfin... que t'avais été adopté. tu supposes. tu ne t'es sans doute pas assez intéressé à la vie des autres. t'aurais dû. viho était ton ami après tout. tu l'as connu depuis le début, avec cyrus...

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 14:07
tu dis tout à chelsea, qu'elle soit au courant de qui tu es réellement. tu n'as pas envie qu'elle le découvre par la suite, qu'elle se rende compte que tu le savais et que tu n'as rien dit. il s'agit de son enfant, après tout, elle est celle qui décide pour lui de ce qui est bon et de ce qui n'est pas bon. alors tu prends ton courage à deux mains pour lui souffler cette vérité bien surprenante. tu le vois dans ses yeux. comme quoi la famille stark n'a pas fini avec les secrets, qu'il y en a encore un bon paquet à venir.. alors je pense que t'as d'autant plus de légitimité à rencontrer ton neveu.  elle t'assure, t'es rassuré, surpris aussi. tu souris, alors qu'elle ouvre la portière et que tu t'installes comme tu peux. tes béquilles dans un coin, tes jambes de l'autre. tu attends qu'elle te rejoigne. tu vas rencontrer ton neveu viho et tu trouves ça complètement fou en réalité. tu ne t'y attendais pas, à ce que tout se déroule si vite. je ne savais pas que tu... enfin... que t'avais été adopté.  elle te souffle, finalement, tu hausses les épaules en regardant la route. oh, ça n'a jamais été un secret. enfin, je le savais déjà en étant petit juste.. avec cette jambe, j'ai du rechercher ma mère biologique, ce que je ne pensais jamais faire.. tu lui expliques, simplement. vous prenez enfin le temps de parler, tous les deux. à l'époque, tu n'as jamais trop osé, sûrement parce que tu étais un pote de cyrus et qu'elle était sa petite amie.. parle-moi d'adriel. tu finis par lui demander, d'une petite voix, t'as envie d'en apprendre plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Oct - 21:18
tu prends des pincettes. tu n'as pas tellement envie de le froisser. après tout, il y a tellement de secret, t'as l'impression. tu ne sais pas encore combien de temps tu vas réussir à passer entre les mailles sans te retrouver embrigadée dans un problème qui n'aurait pas dû te concerner. t'es pas une stark, seulement la fille qui a donné la moitié de son patrimoine génétique à l'un d'entre eux. d'ailleurs, ton fils porte ton nom, depuis le début de sa vie. tu ne voyais pas l'intérêt de le faire entrer dans ce cercle puisque tu n'avais pas réellement l'intention de le faire sortir au grand jour. oh, ça n'a jamais été un secret. enfin, je le savais déjà en étant petit juste.. avec cette jambe, j'ai du rechercher ma mère biologique, ce que je ne pensais jamais faire.. t'écoutes en manoeuvrant pour sortir de ta place de parking. tu ne sais pas tellement quoi dire. t'imagines que ça a dû être difficile pour lui... de vivre cette épreuve, de devoir retrouver ses origines et découvrir ce truc... être le frère de son pote. ça semble être le rêve de tous les enfants et pourtant... t'as pas l'impression que ce soit une nouvelle qui lui aura donné beaucoup de repos. alors tu hoches seulement la tête. tu penses qu'il sait déjà que tu t'intéressais peu de toute façon. tu ne savais pas. maintenant, tu le sais. parle-moi d'adriel. tu t'arrêtes à un feu, tu souris un peu en baissant la tête. ton sujet de conversation favori. t'es pas une mère comme les autres. t'es sans doute la plus incompétentes des mamans mais... t'es certaine de l'aimer au moins assez pour faire la différence. il a trois ans. t'expliques un peu pour remettre le contexte. il vient d'entrer à l'école. maman angoissée qui aura été là pour ce jour... il ressemble à cyrus. de trop à ton avis. mais ça ne t'empêche pas de l'aimer plus que n'importe qui dans ta vie. tu vas l'adorer. tu promets sans aucune hésitation avec un sourire en levant la tête vers lui. t'es fière de ton bonhomme. un peu trop sans doute.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Oct - 19:36
tu veux qu'elle parle, qu'elle comble le silence de l'habitacle. tu n'as plus envie de parler de toi et de tes problèmes, tu n'as plus envie de parler de ta jambe et de tout ce qui s'en suit. alors tu lui demandes de parler d'elle, et d'adriel notamment. son fils, que tu vas rencontrer. tu n'étais pas venu pour ça, tu ne l'as croisé que par hasard et te voilà dans sa voiture, prêt à rencontrer ton neveu ! il a trois ans. il vient d'entrer à l'école. elle te raconte, t'as le regard rivé sur elle, tu l'écoutes, tu es attentif à chacun de ses mots, à tout ce qu'elle te souffle. trois ans, déjà, et il va même à l'école ! tu le voyais encore tout petit, à savoir à peine marcher, t'es bien loin de la vérité viho. il ressemble à cyrus. elle continue. cyrus, ton ami, son père, cet homme qui n'a pas été au courant. est-ce que tu juges chelsea pour ça ? vraiment pas, c'est son choix, son droit. elle est là, elle est revenue alors t'imagines que tout est réglé maintenant. ce ne sont pas tes affaires, tu pars de ce principe. tu vas l'adorer. elle rajoute, et tu hoches déjà la tête. t'en doutes pas, tu sais que tu vas l'adorer. tu rencontres cette famille que tu ne pensais jamais retrouver, par hasard. je suis certain, que je vais l'adorer, ce petit bonhomme. tu rajoutes, tu ne sais pas où ça en est avec cyrus, tu ne sais pas où ils en sont. si tu as besoin.. tu sais, d'une présence masculine.. je sais pas, pour adriel.. je sais pas trop, où en est cyrus, dans tout ça, mais si tu as besoin, tu n'hésites pas. tu finis par lui avouer, t'as bien envie d'avoir un rôle, de faire quelque chose d'important, ça te semble très important, toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Nov - 9:39
tu ne doutes pas du charme de ton fils. tu ne sais pas de qui il le tient mais tu aimes assez voir combien son regard peut en rassurer plus d'un. tu ne taries pas d'éloges sur ta progéniture, vendant ton bambin à son oncle sans avoir réellement besoin de le faire sans doute. tu trouves ça bizarre de penser qu'il est son oncle d'ailleurs... t'avais jamais eu l'occasion de voir viho autrement que comme un ami de votre couple à l'époque. maintenant... il est le frère du père de ton fils et ça te parait être énorme face à ce que vous étiez. t'avais besoin de quelque chose comme ça pour t'aider. ça n'aurait pas dû arriver mais... c'est pour le mieux non ? je suis certain, que je vais l'adorer, ce petit bonhomme. tu hoches la tête avec un sourire. tu n'as pas tellement envie de parler de cyrus. tu dépends déjà trop de sa vie en ce moment. parce qu'il a le droit à une chance avec votre enfant et que tu n'aurais pas voulu la lui donner. tant pis pour toi... c'est trop tard pour faire marche arrière maintenant, ils sont tous au courant. si tu as besoin.. tu sais, d'une présence masculine.. je sais pas, pour adriel.. je sais pas trop, où en est cyrus, dans tout ça, mais si tu as besoin, tu n'hésites pas. tu soupires, un peu en regardant la route. vous n'en avez plus pour longtemps. tu n'habites plus très loin. tu sais où t'aimerais en être avec cyrus et t'es pas certaine que ça lui plaise. merci. tu souffles avec un regard sincère lorsque tu te gares devant votre petite maison. t'as toujours aimé cet endroit, le seul endroit rassurant que tu connais sur terre. tu lui indiques de te suivre passant sur le perron pour pouvoir glisser la clef dans la serrure. ta mère est là, c'est une certitude. t'imagines qu'elle se repose dans sa chambre. c'est la fin de la sieste. j'arrive, fais comme chez toi. tu lances pour qu'il se pose sur le canapé s'il en a besoin. tu te glisses dans ta chambre où ton garçon dort avec toi, tu souris de le voir se redresser dès que tu passes le pas de la porte. maman ! il s'exclame alors qu'il se lève pour te retrouver. il y a quelqu'un qui veut te voir adriel. tu souffles en glissant ta main dans la sienne. papa ? il demande avec espoir. tu secoues un peu la tête, air malicieux pour lui donner l'air de lui réserver une surprise encore plus grande. c'est le frère de cyrus, ton oncle viho. tu glisses en arrivant dans le salon pour prendre ton fils entre tes bras devant ton vieil ami. viho, j'te présente adriel. tu dis avec un sourire. il a tes yeux, sans doute, mais il reste le portrait craché de son papa.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 599 points : 24
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Nov - 18:51
tu ne sais plus quoi dire d'autre, alors tu te retrouves bien vite dans tes pensées. tu ne sais pas dans quoi tu es en train de t'engager. tu ne connais pas bien chelsea et tu t'invites déjà dans sa vie, comme un oncle de son fils. tu ne devrais sûrement pas faire ce genre de choses, tu ne devrais pas t'approcher d'elle.. tu n'es pas un stark, tu ne fais pas partie de cette famille et tu n'en ferais sûrement jamais parti. t'es que ce gamin qu'on a abandonné alors qu'il poussait son premier cri, t'es rien d'autre et tu devrais t'en contenter, largement. merci elle souffle, pourtant, malgré tout, te faisant revenir à la réalité. tu souris, tu hoches un peu la tête, puis tu passes à autre chose. vous arrivez, tu descends, tu la suis jusqu'à chez elle et tu la regardes faire avant de ne plus bouger quand tu entres dans le salon. j'arrive, fais comme chez toi. t'as le temps de rien qu'elle disparaît déjà. elle doit certainement aller chercher son fils, adriel, du coup. tu ne bouges plus, tu observes un peu.. tu dois être chez les moore, sûrement. tu ne les connais pas, tu connais à peine chelsea, alors connaître ses soeurs ? sa mère ? non. tu t'abstiens de bouger, de faire comme chez toi, t'es pas à l'aise, en plus avec tes béquilles.. rien n'est pratique. t'es pas chez toi, tu t'inquiètes. c'était une mauvaise idée viho mais c'est trop tard pour faire demi-tour. c'est le frère de cyrus, ton oncle viho. tu entends alors, et tu te retournes doucement. tu souris en voyant le petit bonhomme, sa main dans celle de sa mère. tu vois immédiatement les ressemblances. tu ne sais pas pourquoi, tu vois la peau matte d'elena stark.. tu vois la beauté de chelsea aussi. un beau mélange. viho, j'te présente adriel. elle te dit, à son tour, et tu t'approches, un peu. tu lui souris en te baissant pour être presque à sa hauteur, tes béquilles posées à terre. bonjour adriel. tu lui tends la main, il vient te la serrer avec sa petite main adorable, ses petits yeux timides mais plein de malice malgré tout. j'suis content de faire ta connaissance ! il finit par s'échappe, peut-être impressionné. t'imagines que ce sont les béquilles.. ? il est adorable. tu souffles, à chelsea alors.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Déc - 9:33
t'espères pas tellement faire une différence. tu voudrais juste rattraper le tire au moins pour quelqu'un. adriel aura au moins la chance de connaître l'un de ses oncles, à défaut d'avoir pu vivre avec son père dès le début. tu souris. tu te demandes ce qu'il se passe dans sa petite tête blonde au moment où viho se penche pour se mettre à sa hauteur. tu sais qu'il l'impressionne, c'est toujours comme ça avec les nouvelles personnes. les hommes d'autant plus. plus grands toujours... plus... graves, dans la voix autant que dans les traits. tu sais que plus tard, il leur ressemblera, eux tous, les stark. t'as eu peu de poids dans la sélection naturelle et génétique. t'es sa mère pour les autres choses probablement, ce caractère, ses yeux un peu sans doute aussi. tu l'espères, mais t'y vois pas grand chose, t'es pas douée pour ça... bonjour adriel. il se cache un peu. il fait un peu le timide, pas longtemps, il aime bien qu'on le prenne pour un grand, il adore glisser sa main dans cette de viho pour le saluer. j'suis content de faire ta connaissance ! t'apprécies beaucoup l'effort que fait ton ami. t'imagines que ce n'est pas forcément facile non plus. toute une famille qui se présente sous ses yeux... être le frère de son ami... ça change beaucoup de chose. ton fils lâche ta main pour partir jouer dans un coin du séjour. là où ta mère lui a aménagé son petit coin, comme lorsque vous étiez petites, toutes les trois. t'apprécies toujours l'acceptation de tes parents pour la situation que tu leur as imposé malgré toi. tu soupires en le regardant. il est adorable. tu hoches la tête en souriant, tu le penses aussi. même si tu n'es pas tellement objective. tu croises les bras, un peu. ça n'a pas été facile avec cyrus. tu expliques, un peu perdue toujours. ça... ça a été dur de lui laisser une place. tu ajoutes, toujours fixée sur ton garçon plutôt que sur son expression qui en dit probablement long sur ce qu'il pense de toi lorsque tu lui expliques tes difficultés avec le père de ton fils.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Party Burlesque 25-26 mars au Lush Renard à Paris
» Photos - Swap "Pyjama Party"
» Party in pink zumba - Le Samedi 27 Octobre 2012, de 8h à 12h.
» NOEL - CHRISTMAS PARTY / REVEILLON BALLISTIC
» A Little Party Never Killed Nobody (All We Got) - nouveau titre de Fergie à découvrir dans la BO du film Gatsby Le Magnifique !
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: down to the sun :: flatslands
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum