AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

in the name of love. (sida)

i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1601 points : 5
pseudo : jet'aimekenny. (marie)
avatar : nicolas simoes.
crédits : lilousilver, perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 8:09
papiers du divorce signés. c'est bon alors ? tout est réglé ? tu ne t'attendais pas à ce que ce soit si rapide et t'es étrangement trop détendu lorsque tu rentres et que tu poses les papiers sur le comptoir de la cuisine sans même réfléchir. kida est souvent là. vous allez sans doute finir par vivre ensemble, avant le mariage. t'es pressé. pour l'instant, sadie est toujours là, elle cherche quelque part où aller et tu lui as promis que tu ne l'obligerais pas à partir, tu ne le feras pas tant qu'elle ne trouvera pas de quoi vivre correctement. tu l'as trouvé dans la rue sadie. tu ne veux pas l'y renvoyer alors qu'elle mériterait de vivre comme une princesse. tu soupires en t'enfonçant dans le canapé. t'as besoin d'une sieste. t'as beaucoup travaillé ces derniers temps et puis... t'as passé beaucoup de temps à réfléchir à tout ça. t'es fatigué sage... t'avais plus vécu de cette manière depuis des années. tu t'habitues difficilement, même si tu préfères encore vivre comme ça que de continuer à faire l'ermite chez lui. si tu n'étais pas allé jusqu'à la patinoire ce jour là... tu n'aurais jamais retrouver kida. si tu n'étais pas allé jusqu'à la patinoire, tu n'aurais jamais commencé à vivre cette vie de dingue qui te donne envie de dormir plus que de raison. tu t'endors dans le sofa bien trop rapidement. t'oublies trop facilement que t'as pas fait toutes les choses correctement, que tu continues de vivre dans certains de tes secrets et qu'elle pourrait t'en vouloir pour ça. t'es serein sage, mais tu ne le devrais sans doute pas. tu l'as abandonné lorsque c'était difficile. et t'as mis bien trop de temps à la retrouver. tu lui avais promis qu'il n'y avait rien de plus... t'as juste omis un détail qui pourrait être important aujourd'hui... t'as tout réglé pourtant, presque tout. et maintenant, t'es officiellement prêt à te marier.

_________________

promises within the air, drowning in love affair
the night is young and we are young.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 638 points : 0
pseudo : fancy/kenny
avatar : anna k.
crédits : lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Juil - 14:30
tu ne rentres pas chez toi, aujourd'hui. tu pourrais, mais depuis quelques semaines, c'est devenu une habitude. à tel point que sur ton porte clé trône fièrement le double de la porte d'entrée de l'appartement qu'il occupe avec sadie. certes, t'essaies de ne pas trop t'imposer mais en ce moment, tu vis un rêve, kida. un rêve de gamine. la princesse qui retrouve son prince charmant et qui peut enfin en profiter sans se soucier du reste.. le reste ? ce sont tes parents, c'est vrai. ta famille toute entière même. t'en n'as encore parlé à personne. par orgueil ? par égoïsme ? non, par angoisse, simplement. parce que t'oses pas avouer que t'es amoureuse d'un mec comme lui, parce que t'as peur des retombées et que t'as peur du regard qu'on pourrait porter sur toi. tes parents t'effraient, ils t'ont toujours effrayée. gamine, t'as préféré faire l'impasse sur l'amour pour te concentrer sur ta carrière quand t'as compris que tous les hommes qu'ils te présenteraient ne seraient pas forcément bons, beaux ou gentils mais juste intéressants et avec des comptes en banques plein à craquer. alors sage, c'est l'antéchrist, pour tes parents. et tu sais qu'au moment même où ils l'apprendront.. quelque chose explosera. t'espères juste être assez loin pour éviter d'exploser avec. donc, non, tu ne rentres pas chez toi.. sachant pertinemment que tu auras foule de message sur ton répondeur, tu préfères encore éviter de croiser ta mère dans les couloirs de ton immeuble. t'as pris l'habitude de te rendre chez lui, maintenant. et quand tu entres, tu prends pas la peine de sonner ou frapper. la porte est ouverte, signe qu'ils sont là.. au moins l'un, ou l'autre. c'est moi ! tu dis assez fort en ôtant tes chaussures dans le hall d'entrée. tu fais quelque pas en avant quand un document attire ton attention, sur le comptoir à ta droite. des papiers officiels.. contrat de mariage ? tu peux pas y croire et en même temps.. ton œil est attiré et ta curiosité aussi. tu hésites, tu dis y a quelqu'un ? pour t'assurer que personne ne te prendra en flagrant délit et puis, tu prends les papiers. ta surprise est telle que ta bouche s'ouvre d'un coup. ça parle divorce.. avant le mariage ! t'en reviens pas. c'est bien son prénom et son nom qui sont écrits sur les feuilles que tu tiens.. mais celui de la femme en question, ce n'est pas le tien. qu'est-ce que ça veut dire ? il était marié ? et pourquoi ne t'en n'aurait-il pas parlé ? tu sens la colère qui grimpe, tu dois bien l'admettre, mais tu te contiens. y a tous ces mensonges qui te reviennent à la tronche et ces mauvaises surprises. t'en as marre, kida.. vraiment ! alors tu poses les feuilles et puis, tu rejoins le salon.. où il dort ! le fait qu'il soit endormi te met encore plus hors de toi. y a deux options, le réveiller à coup de flotte dans la tronche pour lui faire comprendre que t'es énervée ou la jouer plus subtilement. alors tu t'installes près de lui, tu caresses son visage jusqu'à ce qu'il ouvre les yeux. tout sourire, tu lui dis ça va chéri ? comme si de rien n'était. t'es plus subtile que méchante, kida.. c'est ton problème !

_________________


en m'offrant le monde,
tu as fait s'envoler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1601 points : 5
pseudo : jet'aimekenny. (marie)
avatar : nicolas simoes.
crédits : lilousilver, perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 0:39
il ne reste plus qu'à apporter les papiers à un juge pour qu'il déclare le divorce. presque rien finalement. t'es serein lorsque tu t'endors. il n'y a rien qui pourra te séparer de l'histoire que tu as envie de vivre. tout va bien. elle a signé et puis... personne n'en saura jamais rien hein ? tu n'iras jamais le crier sur tous les toits et tu sais aussi qu'elle ne dira rien. t'es bien, dans ton sommeil, tu dors mieux depuis que kida est revenue dans ta vie. t'avais besoin d'elle pour sur tout se passe mieux dans ta vie. elle te manquait, tu n'arrivais pas à vivre correctement. c'est sans doute d'elle dont tu avais besoin pour que tout rentre dans l'ordre. tu ne sais pas où est sadie. t'es seul et tu dors paisiblement depuis de longues minutes. ça dure sans doute une heure avant qu'on entre dans l'appartement. tu ne t'en rends pas compte. tu rêves d'un mariage dans la neige, maintenant que tu es sûr de pouvoir le faire. tu t'imagines déjà lui passer la bague au doigt, après qu'elle ait prononcé un oui clair et franc. plus rien ne sera capable de vous séparer hein ? c'est sûr... tu sens une présence à tes côtés. t'émerges peu à peu, une main qui te promène sur ta peau. t'ouvres un peu les yeux, aveuglé par le jour qui est encore là, malgré cette sieste qui aurait pu te mener jusqu'au coucher du soleil. tu souris déjà. ça va chéri ? elle demande, voix douce qui caresse tes oreilles. tu souris de plus belle, te redressant pour pouvoir déposer un baiser léger sur ses lèvres. tu hoches la tête. tu vas toujours bien lorsque tu la vois. encore plus maintenant que le monde semble enfin s'ouvrir à votre couple. et toi ? tu lui demandes avec assurance, sans même penser aux papiers que tu as laissé sur le comptoir comme un vague débutant. ça n'a tellement jamais eu de sens pour toi que... tu n'y penses même plus. ça n'existe pas. le mariage, le divorce... t'aurais même pas dû te retrouver là-dedans. c'est sans doute pour cela que tu aurais dû lui dire avant de la demander en mariage. t'aurais dû lui dire avant de lui faire croire que tu étais totalement libre pour elle. maintenant, tu l'es, avec certitude. et t'es sûr que ça ne compte plus alors que tu la couve de tes yeux amoureux.

_________________

promises within the air, drowning in love affair
the night is young and we are young.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 638 points : 0
pseudo : fancy/kenny
avatar : anna k.
crédits : lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Aoû - 8:26
doux sentiment de trahison que tu n'avais plus ressenti depuis longtemps. depuis l'épisode de sadie, quand vous veniez à peine de vous retrouvez et que t'avais rencontrée la jeune femme dans son appartement sans qu'il ne t'en aille jamais parlé avant. tu retiens ton souffle, malgré tout, parce que tu veux pas exploser sans avoir obtenu des explications avant ça. c'est peut-être pas aussi horrible que tu le crois, non ? après tout, avec sadie, tu t'étais largement trompée. mais sur ces papiers, c'est bien son nom que tu as vu, kida. t'es pas folle.. y a pas vraiment trente-six façons d'expliquer les choses. le bougre était marié et toi, t'en savais rien. il en a aimé une autre, plein d'autres tu n'en doutais pas, mais tu ne croyais pas qu'il puisse en avoir aimé une si fort qu'il ait envisagé et accepté de l'épouser. tu pensais être son bachert, son âme soeur.. tu pensais à la réciprocité de ce que toi tu as toujours éprouvé. tu t'es gourée, et ça te fait mal. vraiment mal ! mais tu prends sur toi, tu te l'es promis. tu vas pas tirer de conclusions hâtives et tu vas tenter de rester calme. même si le feu qui bouillonne à l'intérieur ne fait qu'empirer les choses. quand il ouvre les yeux, tout sourire, t'as qu'une vie, c'est lui en coller une. tu te retiens, son sourire benêt et son baiser n'arrangent pas la situation. et toi ? tu te mords l'intérieur de la joue. tu veux répondre quoi kida ? que tu vas bien ? ou que tu vas mal ? l'un dans l'autre, il va de toute façon falloir que t'amènes le sujet sur le tapis. tu soupires, te redressant sur tes jambes pour ne plus souffrir de cette proximité. ou-oui. tu réponds, simplement. tu décides de garder l'information pour toi, un peu plus longtemps. dure journée ? tu lui demandes, en écho à sa sieste. tu le regardes, t'arrives pas à croire que ce visage puisse encore te trahir et te mentir, pourtant, les papiers sont là, à quelques mètres à peine.. preuve de son incapacité à te parler franchement.

_________________


en m'offrant le monde,
tu as fait s'envoler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1601 points : 5
pseudo : jet'aimekenny. (marie)
avatar : nicolas simoes.
crédits : lilousilver, perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 13:27
tu souris sans t'interroger une seconde sur ce que tu as fait dans la première partie de ta journée. papiers que tu as laissé aux yeux de tous sur la table de la cuisine. t'as pas fait exprès, t'oublies parfois que tu ne vis plus seul et qu'il ne faudrait pas que tu laisses traîner les choses que tu voudrais garder secrète. t'y penses plus sage. parce que ça ne voulait rien dire pour toi et que tu n'as jamais eu le sentiment d'être marié dans ta vie. c'est bien la première fois que t'y penses avec autant de sérieux. c'était des conneries. une soirée comment t'en as vécu bien trop à une époque. tu commençais tout juste à remarcher. c'était les débuts de tes rechutes avant qu'enfin le vent tourne et que tu te décides à assécher ta gorge bien trop hydratée par l'ivresse. tu souris dans ses yeux qui ne semblent pas avoir la même saveur que d'habitude. aurais-tu oublié quelque chose sage ? son anniversaire ? non, t'es sûr. autre chose ? votre vie ne semble avoir de sens qu'à la fin de l'année et tu sais mieux que personne que le mariage arrive à grand pas. désormais, t'es capable de te marier en toute sérénité en portant l'amour de ta femme jusqu'à la fin de ta vie. ou-oui. tu fronces un peu les sourcils. t'as l'impression que non mais... tu ne dis rien. t'imagines qu'elle finira par le dire si elle veut en parler. t'as enfin réussi à gagner une confiance que tu ne méritais probablement pas. t'as pas envie de la brusquer pour autant à te confier des choses dont elle ne veut pas parler. ce qu'elle ne te rend pas pour un sou d'ailleurs... dure journée ? elle demande. tu te redresses pour mieux la regarder, tu secoues un peu la tête parce que t'as comme l'impression qu'elles sont de plus en plus douce à mesure que l'hiver approche. non, pas tellement. tu souffles en posant ta main sur son visage. t'es sûre que ça va ? tu continues. tu ne peux pas t'en empêcher. elle te semble bizarre depuis qu'elle est arrivée. t'aimes pas cette situation. et puis, t'as prévu de lui faire à dîner après, t'aimerais bien qu'elle puisse profiter de sa soirée sereinement et toutes les autres surtout, jusqu'au mariage. vous avez une tonne de choses à régler encore. le temps passe définitivement trop vite.

_________________

promises within the air, drowning in love affair
the night is young and we are young.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 638 points : 0
pseudo : fancy/kenny
avatar : anna k.
crédits : lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Sep - 8:18
mais la situation ne se désamorce pas. tu pensais pouvoir rester calme mais le feu qui bouillonne en toi est trop violent kida. tu le regardes et tu l'imagines se marier, avant toi. passer la bague au doigt d'une autre, lui promettre fidélité et loyauté pour toujours.. pour finalement demander le divorce des années plus tard, en te retrouvant. est-ce qu'il t'attend le même sort, kida ? l'épouser pour ensuite le voir partir ? et s'il ne t'en a pas parlé, c'est sans doute qu'il n'y portait plus aucune importance.. et toi, tu veux pas un jour en arriver là. ne plus être assez importante pour lui pour qu'il ne daigne pas parler de toi à quiconque il rencontrerait. tu te détestes, kida, mais t'éprouves de la compassion pour cette pauvre fille abandonnée sur l'autel des illusions. étaient-ils amoureux ? l'était-il autant qu'il semble l'être de toi ? tu compares, forcément. t'es une fille, ton esprit est torturé de base mais avec des informations comme ça, il se tord encore plus. tu cherches des réponses dans son regard mais rien n'y fait. il a bien remarqué que t'allais pas bien, donc forcément, t'y retrouves que l'écho de ta propre peine. non, pas tellement. t'es sûre que ça va ? il demande et ton coeur manque un battement. lui dire ? mais comment ? tu sais même pas comment amener le sujet sans avoir l'air d'être encore une fois jalouse de ce qu'il a pu faire quand vous n'étiez plus ensemble. mais l'affront est là, kida, ancré en toi. t'as connu des hommes, toi aussi, mais t'as aimé personne comme lui. t'as jamais été mariée et tu pensais ne jamais l'être. y a que lui pour réussir à te convaincre du contraire. oui.. je me posais juste une question sage. tu décides d'affronter tes peurs, finalement. t'as pas envie de passer pour l'imbécile de service ou la femme cocue avant même de t'être engagée. et puis, t'as pas envie non plus d'être lâche, c'est pas ton genre. est-ce qu'on envoie un faire part à ton ex-femme ? tu arques un sourcil, piquée au vif. rien qu'à t'entendre le dire, t'as envie de rendre ton déjeuner et ton petit-déjeuner, et sans doute toutes les autres repas de ta semaine.

_________________


en m'offrant le monde,
tu as fait s'envoler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1601 points : 5
pseudo : jet'aimekenny. (marie)
avatar : nicolas simoes.
crédits : lilousilver, perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Sep - 8:36
t'as la forte impression qu'elle est bizarre depuis qu'elle est arrivée. comme si tu manquais quelque chose et qu'elle tentait de te le faire comprendre malgré elle. t'espères que ce n'est pas grave. t'as envie qu'elle vive le bonheur comme toi en ce moment. n'es-ce pas possible pour vous ? ça semblait l'être jusque là. t'as besoin que tout le monde soit heureux ici... vous avez passé tant de temps à vivre loin l'un de l'autre, sans pouvoir vous aimer comme vous le méritiez. t'es fort maintenant et elle l'est encore plus que toi. tu le sais ! c'est sans doute pour ça que tu t'inquiètes déjà de quelques regards que tu n'as pas l'habitude de voir, même si son comportement ne laisse présager rien de différent de d'habitude. oui.. je me posais juste une question sage. regard interrogateur. t'es prêt à répondre à toutes les questions, il est certain. elle doit tout savoir hein ? t'as promis d'être honnête avec elle. t'aurais pu pensé à l'être avant qu'elle découvre absolument tout par elle-même au compte goutte par contre... est-ce qu'on envoie un faire part à ton ex-femme ? ton coeur s'arrête un instant, tu tournes la tête vers le comptoir où tu as laissé les papiers dans l'évidence. tu retrouves ses yeux l'instant d'après, pris sur le fait. qu'est-ce qu'elle pense de tout ça ? t'es pas certain que tu aurais fini par lui en parler. ça ne voulait rien dire après tout. ce n'était pas ta femme, dans ton coeur, juste sur un papier que tu n'as même jamais retrouvé dans tes affaires, mis à la corbeille comme une vulgaire liste de courses probablement. tu secoues la tête. ce n'est pas ce que tu penses kida. tu souffles, attrapant sa main. c'est pourtant exactement ce qu'elle pense, des papiers d'un divorce, c'est tout... mais... il n'y a jamais eu d'amour. jamais. c'était... une connerie. tu lances, tu hoches la tête pour accompagner tes pensées. tu ne voulais pas qu'elle l'apprenne, il y avait une raison ! maintenant c'est trop tard. j'y pensais plus... mais j'avais besoin de... de divorcer... même si t'aimes pas l'idée de dire ce mot, puisqu'il signifie mariage tout de même. ...pour pouvoir me marier avec toi. et amy, elle s'en fiche hein ? elle a signé sans même te poser de question, parce que ce n'était rien. strictement rien. juste... la bêtise d'un mec trop ivre pour s'en rendre compte.

_________________

promises within the air, drowning in love affair
the night is young and we are young.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 638 points : 0
pseudo : fancy/kenny
avatar : anna k.
crédits : lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Sep - 8:08
tu te sens trahie, kida, tu l'expliques pas. et tu voulais pas la jouer comme ça, tu voulais plus être cette femme qui ressent une telle déception, non, tu voulais que tout se passe bien et être heureuse. t'as le droit, après tout ? t'as assez bataillé pour ça, t'as assez donné et suffisamment perdu également. alors tu souffres. un mensonge, encore. par omission sans doute mais mensonge quand même. on ne détourne pas la réalité, ni les vérités. un couple, ça doit pouvoir tout affronter ensemble sinon ça n'existe pas. dans ton esprit, ça fonctionne ainsi. et tu détestes avoir à regarder sage de la sorte mais une fois encore, il te prouve qu'il n'est pas prêt à te dire tout ce qu'il a fait et tout ce qu'il continue de faire. même la clé de son appartement te semble à présent une preuve bien faible de ce que vous êtes, l'un pour l'autre. tu retiens ton souffle, la question se pose seule, sans doute par nécessité. tu peux pas garder ça pour toi plus longtemps. il semble surpris, détourne son regard un instant et tu sais déjà ce qu'il cherche. tu souris pas, tu croises les bras sur ta poitrine mais déjà, il attrape ta main, rougissant légèrement. ce n'est pas ce que tu penses kida. non, bien sûr. c'est sans doute tout l'opposé, tu retires ta main, tu recules d'un pas. ne joue pas à ça, sage. tu intimes, alors qu'il reprend. c'était... une connerie. donc il était bel et bien marié. ton coeur qui tombe, encore.. la chute est longue, trop longue. tu respires mal et tes yeux se mouillent. quand est-ce que t'auras le droit au bonheur kida ? sans turbulences, sans relief ? tu secoues le visage de gauche à droite, remontant tes mains contre ta bouche quand il dit j'y pensais plus... mais j'avais besoin de... de divorcer... pour pouvoir me marier avec toi. c'est sans doute trop pour tes frêles épaules, kida. tu lâches un hoquet de stupeur et une larme qui roule déjà sur ta joue. c'est pas possible.. c'est pas possible.. tu vas te réveiller, oui, c'est une mauvaise blague. tout ça, c'est pour rire, pour te tester, non ? tu mens.. tu caches des choses, encore.. toujours. tu recules d'un pas, le fossé se creuse, le mariage s'éloigne. toutes ces promesses, c'était que du vent, il ne change pas, il n'est pas prêt à t'accueillir dans sa vie, non.

_________________


en m'offrant le monde,
tu as fait s'envoler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1601 points : 5
pseudo : jet'aimekenny. (marie)
avatar : nicolas simoes.
crédits : lilousilver, perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Sep - 10:14
ne joue pas à ça, sage. elle dit en s'éloignant de toi. c'est terminé alors ? elle te regarde comme elle le faisait avant. elle perd confiance, une fois de plus. ça t'inquiète. tu ne comprends pas ce qu'il se passe. t'avais tout et tu pourrais tout perdre encore. pourtant, t'es prêt à tout pour elle. t'as fait en sorte de pouvoir être son mari, une bonne fois pour tout. tu l'as été, pour quelqu'un d'autre, pendant quelques années mais... tu ne l'as jamais dit à personne, tu ne pensais pas qu'il pouvait être nécessaire de le faire avec kida... tu le sais pourtant, elle a eu beaucoup de mal à accepter les quelques détails que tu n'osais pas lui dire. t'oses pas être entier, encore. t'as besoin de temps généralement et elle te pousse. elle a raison, c'est vrai. mais tu n'arrives pas à y arriver avant qu'elle découvre tout et qu'elle se sente trahie par la situation. elle pleure de ce que tu lui dis. tu ne voulais pas la blesser à nouveau. c'est bien pour ça que tu continues de ne rien dire alors que tu pourrais tout simplement tout lui donner d'un coup. enfin. non... jamais. ça ne marche pas comme ça avec toi et tu le regrettes quand tu vois les larmes perler sur ses joues. c'est pas possible.. c'est pas possible.. ton coeur se serre alors qu'elle répète les mots comme pour se convaincre que ce n'est pas réel. tu ne peux rien dire pour l'aider, si ce n'est être honnête... trop tard, encore... tu mens.. tu caches des choses, encore.. toujours. tu te redresses si vite, pour ne pas qu'elle s'éloigne de trop de toi. tu attrapes son bras, trop fort sans doute mais t'as peur de la perdre. tu l'as déjà perdu malgré toi. tu ne peux pas la perdre à cause de tes erreurs. t'es prêt à lier ta vie à la sienne, jusqu'à ta mort, ça ne compte pas assez ça ? non. tu lances alors que c'est vrai. cc'est vrai, t'as rien dit, t'as menti de son point de vue, parce qu'elle n'acceptera jamais le fait que tu as pu avoir une vie décadente avant et que tu n'es pas fier de tout. écoute-moi s'il te plait. tu supplies presque, scellent tes doigts sur son poignets. elle s'appelle amy. je ne l'avais plus vu depuis des années, depuis... enfin, c'était con, j'étais bourré, tu sais que j'avais un problème avec l'alcool. comme si ça pouvait réellement tout régler. tu tentes, tu veux que ça puisse t'aider, pour une fois dans ta vie, tu ne peux pas tout gâcher encore et encore et encore. même si ça semble être une de tes spécialités. il avait raison ruben, au final..

_________________

promises within the air, drowning in love affair
the night is young and we are young.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 638 points : 0
pseudo : fancy/kenny
avatar : anna k.
crédits : lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 8:14
tu le ressens comme une nouvelle trahison, tu devrais sans doute pas en faire des caisses mais tu peux pas t'en empêcher. il t'a blessé à l'époque, sans que tu n'aies jamais eu d'explications. et puis, des années plus tard, il te dit tout et si ton coeur s'est ouvert à lui, il pourrait bien se refermer aussi vite. t'as peur qu'il te blesse, encore. qu'il disparaisse dans la nuit à cause de ses secrets et qu'il te laisse t'avancer seule jusqu'à un autel désespérément vide. tu veux croire que vous aurez droit à votre happy ending mais plus le temps passe et plus tu doutes, kida. et plutôt que de te rassurer, t'as l'impression que sage fait tout pour ne faire qu'augmenter tes doutes et tes angoisses. tu le regardes à peine, le coeur lourd. tu te recules, par réflexe. il tire à bout portant et tu veux pas te faire toucher, tu veux pas qu'il te tue, pas encore. t'as mal, c'est un fait, mais ça passera, non ? tu l'aimes, après tout. est-ce seulement suffisant ? il s'avance, il attrape ton bras. trop fort, trop vite. le contact de sa peau sur la tienne ne fait que brûler ta chair. tu grimaces, il dit non. mais tu sais qu'il a tort. il a menti, qu'il le veuille ou non. par omission ou non, c'est un mensonge quand même. il aurait dû te le dire, tout de suite. te prévenir, t'avertir. et si la vérité avait éclaté dans un lieu public, en pleine soirée avec vos amis ? et s'ils avaient lu sur ton visage que tu n'savais pas, qu'auraient-ils pensé de votre couple ? écoute-moi s'il te plait. elle s'appelle amy. je ne l'avais plus vu depuis des années, depuis... enfin, c'était con, j'étais bourré, tu sais que j'avais un problème avec l'alcool. il met un prénom sur son visage, ça te fait mal, plus encore que les papiers. tu enlèves ton bras, tu recules encore un peu, tu lèves la main pour l'arrêter. arrête de te cacher derrière ces excuses là, sage. tu le regardes droit dans les yeux, le coeur à vif, plaie béante qui trône devant lui. tu n'as plus de problèmes d'alcool aujourd'hui, t'aurais dû trouver le moyen de me le dire sans que j'aie à le découvrir ainsi. tu essuies une larme qui roule sur ta joue j'ai.. j'ai besoin de temps. tu lui dis en attrapant ton sac, il faut que tu quittes les lieux, t'en as besoin, tout de suite.. le coeur en vrac, l'esprit dans les nuages.

_________________


en m'offrant le monde,
tu as fait s'envoler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1601 points : 5
pseudo : jet'aimekenny. (marie)
avatar : nicolas simoes.
crédits : lilousilver, perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Oct - 9:47
ça ne marche pas. tu crois que tu vas pouvoir t'en sortir toujours de la même façon ? non sage. non. parce que kida, elle a plus de patience que ruben, mais elle n'en aura pas pour l'éternité. t'es un nid à erreur et tu continues de les faire en fonçant la tête baissée sans penser au reste. t'es con. et tu regrettes de l'être quand tu vois combien elle est blessée, combien t'as mal fait les choses, combien elle t'en veut d'être qui tu es et de ne pas être capable de parler quand il le faut. elle s'éloigne, elle retire ta main de sa peau, elle te repousse simplement et ça te fait du mal. tu le mérites tellement. arrête de te cacher derrière ces excuses là, sage. elle t'assassines de son regard. t'es mort avant même d'avoir reçu le coup fatal. t'as peur chaque fois qu'elle t'abandonne. t'as peur de la pousser trop loin et de ne pas être capable de la récupérer. tu n'as plus de problèmes d'alcool aujourd'hui, t'aurais dû trouver le moyen de me le dire sans que j'aie à le découvrir ainsi. tu serres les dents à l'intérieur de ta joue. tu fermes les yeux, quelques secondes, en soupirant. t'aurais dû faire beaucoup de chose avant que ça devienne impossible, pour de bon... tu la fais pleurer, tu détestes ça. mais t'es bloqué et t'arrives pas à faire un pas de plus vers elle. j'ai.. j'ai besoin de temps. elle dit finalement, elle prend son sac, elle part ? non. non. tu ne veux pas. tu refuses. tu secoues la tête avant de poser ta main sur son épaule. tu ne veux pas la laisser seule, tu préférerais qu'elle te crie dessus, qu'elle te dise ce qu'elle ressent plutôt que de te fuir. ne pars pas, s'il te plait. tu lances, désespéré. tu ne veux pas qu'elle s'en aille avec ce qu'il se passe en ce moment. le mariage approche. vous êtes à deux doigts de vivre ce que vous vouliez vivre. tu ne peux pas croire que tu viens de tout gâcher sur une petite omission qui n'aura jamais eu d'importance dans ta vie avant ça.. parle-moi. ou ignore-moi mais reste ici. tu demandes, sérieux comme jamais. tu serais plus rassuré de lui laisser la place seule ici plutôt que de la voir te tourner le dos sans savoir si elle rentrera.

_________________

promises within the air, drowning in love affair
the night is young and we are young.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 638 points : 0
pseudo : fancy/kenny
avatar : anna k.
crédits : lolitaes (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Oct - 13:54
il y a eu ce court instant, kida. éphémère mais tangible. ce court instant pendant lequel t'as vraiment été heureuse et insouciante. épanouie presque, à penser que tout se passait plutôt bien et que ce mariage serait une véritable réussite. malgré les reproches de tes parents, les remontrances qu'on a pu te faire parce que tu n'épousais pas quelqu'un de ta classe, de ton rang. malgré les obstacles, le temps, les déceptions et les désillusions. y a eu cet instant fugace dans cette boutique de robe quand tu as vu ton reflet dans la glace et que t'as compris que c'était à ça que devait ressembler le bonheur pour ne l'avoir jamais vraiment ressenti. t'y repenses, à cet instant précis où t'attrapes ton sac. parce que tout à coup, tu prends conscience du prix à payer à chaque fois pour goûter à ces rares instants et tu te dis que peut-être ça n'en vaux pas la peine. sa main sur ton épaule, tes yeux mouillés qui se plantent dans les siens. son expression, sa grimace. ne pars pas, s'il te plait. une supplique à laquelle tu refuses de répondre, tu recules d'un pas. tu veux pas qu'il te touche, pas maintenant. t'as besoin d'air, de distance. et si vous n'étiez pas faits l'un pour l'autre ? et si tout ça ne rimait finalement à rien ? si votre happy ending n'était qu'une histoire que vous vous inventiez pour vous convaincre que ce mariage était une excellente idée ? tes parents ont peut-être raison, non ? parle-moi. ou ignore-moi mais reste ici. tu secoues le visage de gauche à droite, bien décidée. les choses doivent changer kida, tu dois changer sans doute. tu ravales un sanglot. je.. je vais aller dormir chez moi, cette nuit. tu lui dis en faisant un pas en arrière. tu refuses de rester ici, prisonnière de ses belles paroles et de ses excuses pitoyables. tu tournes les talons, ouvres la porte et lui lances un dernier regard. je suis désolée. que tu t'entends lui murmurer avant de fermer la porte derrière toi..

Spoiler:
 

_________________


en m'offrant le monde,
tu as fait s'envoler mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» Sida, sur la piste des résistants
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets :: williamsburg
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum