AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Oh happy day

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 20:40
X
Isla
Maeve avait eu une semaine chargée, elle avait commencé à travailler le week-end précèdent et n’avait pas cessé depuis. Autant dire qu’elle n’en pouvait plus et qu’elle n’avait qu’une envie : celle de s’allonger sur sa terrasse, dans son transat, sous le soleil, ses lunette  de soleil sur le nez et son jardin fleuri pour seul paysage.

Elle était actuellement en train de ranger son bureau profitant de l’ensoleillement que ce mois de mai offrait, pieds nus comme à son habitude. Elle n’avait pas encore tout à fait fini de travailler, elle devait encore aller chez Isla faire signer un papier pour son associé. Même si elle n’était pas insensible aux charmes de la mademoiselle, elle avait été assez vexée quand la sœur de cette dernière lui avait demandé de gérer ce document. Elle n’était ni secrétaire, ni messagère des deux sœurs et elle ne s’était pas gêné pour donner son point de vue.

Les choses mise au clair, elle devait bien avouer qu’elle était heureuse de revoir la jeune femme, elle aurait préféré que cela soit pour une autre raison, mais elle allait saisir sa chance et lui avait envoyé un message pour lui demander de passer au bureau. Isla lui avait proposé de passer chez elle, après un temps de réflexion, Maé avait accepté, après tout elle ne risquait rien si ? Maé quitta son bureau sur cette question, saluant d’un grand sourire la secrétaire.

En effet, d’une nature assez sociable, la rousse avait vite sympathisé avec son personnel. Le rapport patron/employé était toujours présent, mais elle pouvait se vanter de bien connaître la vie de ses employés. Ces derniers savaient qu’ils pouvaient compter sur elle en cas de problème et c’était le principal pour elle. Elle sortit rapidement du bureau, la chaleur de l’été l’obligeant à revêtir son chapeau ainsi que ses lunettes. Elle avait encore un peu de temps avant d’aller chez Isla et en profita pour rentrer chez elle afin de se changer.

Quelques heures plus tard, elle descendit dans son garage, rentra dans sa voiture et partit en direction du domicile de la jeune femme, la radio allumée profitant des chansons qui passaient à la radio. Elle profita d’un feu rouge pour se recoiffer dans le rétroviseur de sa voiture, ne voulant pas ressembler à une sauvage aux yeux d’Isla. Déjà  que cette dernière devait la voir comme une véritable folle, elle ne voulait pas aggraver son cas. Elle arriva rapidement sur les lieux garant sa précieuse voiture  en face de la maison de la jeune femme.

Elle ne s’y connaissait absolument pas en architecture, mais Isla avait une maison très jolie, très différente de la maison de Maé qui était plus grande et peut-être plus froide aussi. Cette pensée dans la tête, elle sortit de sa voiture prenant les papiers dans sa main au passage. Elle remit ses lunettes de soleil, se passa la main dans les cheveux avant d’aller sonner. Elle attendit quelques minutes puis sourit en entendant la porte s’ouvrir.

Salut, je viens t’apporter les documents comme promis. J’espère que je ne te dérange pas ? Ton rendez-vous de l’autre fois c’est bien passé ? Maé sourit en regardant la femme en face d’elle, heureuse de l’a revoir. Elle espérait juste qu’Isla n’avait pas oublié leurs rendez-vous de ce soir, enfin ce n’était pas vraiment un rendez-vous, même si Maé l’aurait voulu.


Ta maison est très jolie, je ne connais pas le quartier, il est sympa ? Maé n’ajouta rien de plus écoutant les réponses d’Isla. Elle ne voulait pas s’imposer non plus, son interlocutrice avait sûrement mieux à faire que de s’occuper d’elle.





B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr


Dernière édition par Maeve Kochgas le Jeu 13 Juil - 17:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 82 points : 10
pseudo : gwenou
avatar : evelyne brochu
crédits : lux ateara
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 18:41

oh happy day.

La  musique résonne doucement dans le grand hall, le monde va et vient sans que Isla n'y fasse réellement attention. Non. Elle est bien trop occupée à scruter le moindre recoins de ce qui sera désormais le hall d’accueil d'un futur hôtel de luxe, le genre d'endroit où elle n'aurait jamais l'idée d'aller personnellement. Ici, le client voulait quelque chose de très moderne, classique, propre, dessus de meuble de réception en marbre, grand lustre scintillant etc...la panoplie totale. Jusqu'ici, elle n'a rien à redire. Tout est restée fidèle à sa maquette de départ. Il est déjà 18h et le propriétaire des lieux n'est toujours pas arrivée. Elle n'attend plus que lui pour rentrer chez elle. Le verdict finale. C'est toujours un grand moment pour elle, elle panique rarement mais toujours une petite appréhension. Malgré tout, grâce au logiciel en 3D, elle a moins de clients déçu du rendu en vrai. Elle se souvient, lorsqu'elle a commencé en tant que simple stagiaire, tout ce faisait encore aux crayons sur papier, et parfois, le rendu final en vrai n'enchantait plus le client et il fallait recommencer. Le voilà enfin. Un grand homme, le cinquantaine, cheveux grisonnant, petite barbe parfaitement taillé, lunette ronde, costard cravate gris foncé et petit mocassin à talonnette. Pour l'occasion, elle aussi fait toujours un petit effort d'élégance. Chemisier blanc, et même une jupe crayon noir taille haute, mais derbie plate. Il ne faut pas exagéré, des talons ? Et puis quoi encore ! Une demi heure plus tard, ils se servent une poignée de mains le sourire aux lèvres. Isla est soulagée. A peine monté dans sa voiture, elle recoit un message Maeve, apparemment sa sœur l'aime tellement qu'elle a encore des papiers à signer pour une autorisation de travaux visiblement. La jeune n'a absolument pas l'intention et l'envie de repasser là bas, même si elle se doute bien des précautions qu'à du prendre Moira pour être absente. Elle propose donc à Maeve de passer chez elle et lui donne son adresse. Une fois rentrée, la jeune femme se dirige directement vers la cuisine pour y prendre une belle pomme qu'elle dévore en une minute à peine, son estomac criant famine depuis une bonne heure déjà. Très vite, on sonne à l'entrée du petit immeuble. Maeve certainement. Isla ouvre alors la porte depuis son interphone. « Salut ! Entre ! » Isla l'a laisse passer avant de refermer la porte, elle n'a même pas encore eu le temps de se changer. « Dépose ça ici, j'arrive de suite ! » Elle se engoncée dans cette tenue et s'empresse d'aller se changer, au vue de la chaleur, elle enfile une petite robe d'été fluide et bohème. De retour vers Maeve, elle en profite pour se nouer les cheveux grossièrement sur la tête. « Désolé, je n'en pouvais plus de ma jupe cintré ! Et bien oui écoute, on a signé le contrat final ce matin, il reste plus qu'à trouvé les artisans et c'est parti ! » Isla sourit à la jeune femme, non moins plus contente de la revoir si rapidement. Maeve complimente sa petite demeure, qui d'ailleurs, n'est pas très très bien rangé. « Merci ! c'est plutôt un petit appart...chambre unique, petite salle de bain..le pièce à vivre est pas mal par contre. Tu excuseras le désordre par contre, je viens tout juste de rentrer ! Et toi, comment vas tu ? »  Isla lui affiche alors un large sourire, elle semble un peu trop contente de l'a revoir.  

made by roller coaster

_________________
head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 21:19
X
Isla
Maeve  n’arriva pas à retenir un sourire en voyant la nouvelle tenue de la jeune femme. Isla était vraiment différente d’elle, Maé adorait les jupes cintrées, les talons, soit l’exact opposé d’Isla. C’était assez marrant à remarquer, mais elle ne fit aucune remarque sur ce point. La jeune femme se serait sûrement vexée, ce qui n’était pas le but.

Elle regarda autour d’elle avec attention, la décoration lui plaisait bien, même s’il y avait quelques trucs qui traînaient ici et là. Elle releva les yeux lorsque son interlocutrice finit sa phrase et lui répondit d’une voix douce. Ne t’inquiète pas, ma maison serait bien pire si je n’avais pas un homme de ménage pour nettoyer ma maison. Je n’ai pas le temps de faire ses corvées ménagères et mon homme de ménage connaît son travail bien mieux que moi. J’aime bien ton petit chez toi, c’est un peu petit, mais c’est vivant et assez simple comme toi.

Et pour répondre à ta question, je vais bien, je suis fatiguée, mais j’ai l’habitude. Félicitation pour le contrat avec ton client. Tu habites ici depuis longtemps ? D’ailleurs, je suis venue pour te faire signer un document, je vais te le donner tout de suite, comme ça on sera débarrassé de cette corvée.
Maeve prit son sac et sortit le document dont elle parlait avant de le tendre à la jeune femme. Je t’imaginais dans une petite maison avec ton petit jardin, j’avais tout faux. Je ne sais pas si je pourrais habiter dans un immeuble, je pense que je finirais par agacer les gens. Tu n’as pas de problème avec tes voisins quand tu travailles tard ?

Mae avait l'habitude de travailler à n'importe quelle heure, elle aimait travailler en musique et le bruit aurait sûrement dérangé ses voisins. C'est une des raisons qui l'avait fait choisir une maison plutôt qu'un appartement, elle se sentait plus libre dans une maison. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait, écouter de la musique à n'importe quelle heure sans se soucier du bruit, travailler jusqu'au bout de la nuit dans son jardin. Pour elle une maison représentait la liberté, un point de vue qu'Isla ne semblait pas partager.

Curieuse, Maeve lui posa la question pour connaître son point de vue sur cette question. Elle remercia ensuite Isla pour le verre qu'elle venait de lui offrir, boire lui faisait du bien vue la chaleur qu'il faisait dehors. Il fait bon dans ton appartement, c'est quand ton anniversaire ? Les questions n'ont aucun rapport, mais cela vient de me traverser l'esprit. Il y a encore beaucoup de petits détails que je ne connais pas sur toi et vu que je suis curieuse, je vais sûrement te poser encore beaucoup de questions. Tu es assez timide non ? Enfin pas timide, mais tu ne te dévoiles pas trop je trouve.


Personnellement, je suis un livre ouvert, je pense que tu connais déjà tous les détails de ma vie.
Maé n’hésitait pas à dévoiler des morceaux de sa vie, elle n’avait rien à cacher et était fière de la femme qu’elle était devenue.

La seule chose qu’elle cachait était son attirance pour le sexe féminin et sa relation avec sa famille. Sur ces deux sujets, elle avait adopté la technique de l’autruche, espérant que cela passerait si elle l’ignorait. Je n’ai pas vu ton chat, tu m’as dit avoir un chat non ? Tu n’as jamais voulu d’un chien ? C’est peut-être interdit dans ton immeuble, hier je voulais adopter un poney, ne me demande pas pourquoi. Je deviens folle quand je ne dors pas pendant une longue période.






B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr


Dernière édition par Maeve Kochgas le Dim 2 Juil - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 82 points : 10
pseudo : gwenou
avatar : evelyne brochu
crédits : lux ateara
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin - 20:20

oh happy day.

Un homme de ménage ? Remarque, elle a grandi entouré d'une gouvernante et d'un cuisinier, au fond, cela ne l'étonne pas tellement. Malgré tout, elle préfère largement s'occuper elle même de son appartement et ne compte pas engagé une nurse pour élever ses enfants à sa place le jour où elle deviendra maman. Non, Isla est sans aucun doute la plus simple de famille. Elle n'a jamais tellement aimé cela, elle aurait mille fois préférer avoir une famille ordinaire, ou du moins, simplement des parents présent et ouvert d'esprit. Maintenant, c'est du passé, et leur mort n'y pourra rien changer. « J'espère qu'il est mignon ? » Isla sourit, elle aime les femmes c'est certain, mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'aime pas regarder un bel homme, le plaisir des yeux, comme un beau tableau de peintre. Petit, oui effectivement, 50m², quoique, pour Isla c'est bien assez, étant seule, elle ne ressent pour le moment pas le besoin d'avoir plus grand. « Vivant oui on peut dire ça, il paraît que c'est mon âme d'artiste, un peu tête en l'air, pas très ordonné, mais on s'y habitue ! » Isla sourit. La jeune femme écoute Maeve tout en prenant en mains les papiers que celle-ci lui tend. Elle y jette un bref regard, visiblement, le comité aimerait entreprendre des travaux de rénovations et voudrait employer un architecte d'intérieur. Pas elle, bien évidemment, mais son plus gros concurrent. « Mais quelle pét***, j'arrive pas à croire que....remarque ça ne m'étonne même plus d'elle, elle ne va pas embaucher sa gouine de petite sœur.. » Isla sentit la colère monter en elle, mais, elle ne voulait pas non plus trop s'emporter devant Maeve. Elle se ressaisit et soupir un grand coup. « Désolé tu disais ?...Tu veux boire quelque chose, j'ai bien besoin de boire quelque chose maintenant ! » Isla soupir à nouveau, sa sœur a toujours eu le don d'appuyer là où sa fait mal. La jeune femme se dirige alors vers la cuisine et ouvre le frigo pour en sortir deux bières et une bouteille de vin. « Un jardin me permettrait au moins de prendre l'air dans ce genre de situation remarque ! » Isla revient dans la pièce à vivre puis invite sa convive à s'asseoir sur le canapé. Sa table à manger ne lui que très rarement, presque un objet de décoration, il faut dire que ses pinceaux et ses pots de peinture à sont toujours en bric à brac. Effectivement, Maeve lui pose pas mal de questions sur sa vie, remarque, c'est plaisant une personne qui s’intéresse sincèrement à l'autre et pas simplement pour meubler une conversation sans intérêt. « Oui effectivement ! 31 Janvier et toi ? Hum...je ne dirais pas que je suis timide, je suis de nature plutôt calme et assez poser je dirais, j'ai mon caractère aussi, pas très joviale d'ailleurs, mais ce n'est que lorsque c'est nécessaire ! » Isla lui sourit, croisant à nouveau le regard de la rouquine et une nouvelle fois, déstabiliser. Elle ne se lasse pas de l'a regarder sourire, si elle n'était pas hétéro et associée de sa sœur., elle l'embrasserait sur le champs. « C'est vrai ! Mais c'est assez sympa, ce contraste, un bon compromis dans le fond ? Oui oui, il doit être en train de squatter l'appartement de la voisine, elle approche les 70 ans et adore lui donner du lait...il m'aime beaucoup moins je crois » Isla rit, sacré chat, c'est un vrai traînard. Et dire qu'il est censé lui tenir compagnie. « Un poney ? Wahou effectivement ! Tu avais besoin de sommeil oui, ou peut être d'un mec aussi non ? » Isla ne peut s'empêcher d'éclater de rire en entendant Maeve. Elle est pleine de surprise ! 

made by roller coaster

_________________
head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil - 17:28
X
Isla
Maeve n’avait pas le temps de s’occuper de l’aspect décoratif du cabinet, elle était envahie de dossier et lorsque son associé lui avait demandé de faire signer ce document à sa sœur, elle ne l’avait pas lu. L’histoire entre les deux sœurs ne l’a regardait absolument pas et elle avait pensé qu’il s’agissait d’un truc de famille sans lien avec elle. Autant dire que sa colère monta d’un cran lorsqu’elle commença à lire le document en entendant la réaction d’Isla. Elle fit signe à la jeune femme de ne plus parler et passa un coup de fil furibond à son associé. Elle raccrocha ensuite avant de déchirer le contrat et de le ranger à nouveau dans son sac passant sa main dans ses cheveux pour essayer de ne pas hurler.

Bon, excuse-moi, le contrat ne tient plus, je ne l’avais pas lu et je déteste être coincé dans vos conflits de famille. Je ne savais pas qu’il s’agissait d’un contrat de décoration et vu que je déteste être utilisé, tu peux être sûre que ta sœur va m’entendre hurler. Je vais voir avec elle pour t’embaucher toi, enfin si tu veux ? Sinon on prendra quelqu’un d’autres, mais je vais l’a tué avant. Maeve attendit que la jeune femme revienne avant de demander un verre de vin à Isla. Elle n’était pas forcément fan de bière, le vin était un breuvage bien meilleur. Je suis née le 6 avril pour ma part, je commence à me faire vieille d’ailleurs. Tu fêtes ton anniversaire ?

Maeve sourit en entendant Isla parler de son chat, même si elle était déçue de ne pas voir cette petite bête, elle espérait le voir avant de partir. Elle adorait les animaux et si elle s’écouterait, elle aurait sûrement un chenil chez elle ou une chatterie au choix. Tu es quelqu’un de nature ou pas ? Enfin tu n’as pas de jardin donc tu n’aimes peut-être pas cela ou tu n’as pas le temps. J’ai aussi un jardinier, j’avoue je suis une vraie assistée, mais c’est en quelque sorte ma récompense.

Maeve sourit sans approfondir la question, elle n’avait pas connu ce genre de vie dans son enfance, elle était parvenue à se payer des hommes de ménage ou des jardiniers uniquement grâce à son travail. Elle était fière de pouvoir se payer des employés de maison et ne se privait pas lorsqu’ils pouvaient lui faciliter la vie.


Elle sourit en entendant les dernières paroles de la jeune femme et lui répondit en riant d’un rire franc et sonore. J’ai plus besoin d’un bon matelas que d’un mec ou autres, surtout que j’ai encore tellement de travail. J’ai l’impression d’avoir l’emploi du temps d’un ministre, les affaires marchent bien, le seul point positif. Maeve n’avait pas prévu de sous-entendre qu’elle aimait également les femmes, elle avait sorti cette phrase sans y penser et elle espérait qu’Isla ne le remarque pas. Tu fais du sport ? Parce que je parlais de poney, mais j’apprends le skate en ce moment, c’est peut-être la dernière fois que tu me vois. J’arrive à avancer sur deux-cents mètres pour le moment, je fais des mini progrès.

Elle sourit avant d’apercevoir le chat, en voulant s’approcher elle chuta sur Isla avant de rougir de gêne face à leurs proximités. Elle se recula avec gêne essayant de ne pas faire mal à Isla. Désolé, je voulais voir ton adorable chat qui est partie entre-temps et je vais enlever mes talons pour plus de sécurité. Sinon je vais encore me faire mal ou te faire mal, je ne t’ai pas fait mal j’espère ? Je suis désolée, j’adore les talons, mais les fils de je ne sais quoi sont un véritable ennemi pour mes talons. Je suis curieuse de voir ce que tu vas proposer comme décoration pour mon bureau enfin si tu acceptes le projet.





B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr


Dernière édition par Maeve Kochgas le Mer 5 Juil - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 82 points : 10
pseudo : gwenou
avatar : evelyne brochu
crédits : lux ateara
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 10:31

oh happy day.

Isla n'est pas vraiment étonné du choix de sa sœur, mais, parmi tous les architectes d'intérieur de la ville, il a fallu qu'elle choisisse un de ses ex, qui soit dit en passant est un vrai goujat qui n'a jamais rien fait d'autres que l'a tromper. Elle est alors surprise de voir Maeve prendre son téléphone et prendre son partie face à Moira tout en déchirant le contrat. Dans un sens, Isla se sent flattée mais aussi presque vexée. Elle est assez grande pour se prendre seule en charge et surtout pour se défendre auprès de son aînée. Isla n'a jamais aimé qu'on soit son porte parole, elle trouve que cela l'a réduit à quelque chose d'assez naïf. Ne voulant pas blesser Maeve en s'emportant sur le sujet, chose qu'elle ferait d'ordinaire, elle baisse le regard un instant pour réfléchir à ce qu'elle va dire de manière correcte. « Non tu ne feras s'il te plaît...Crois-moi, tu ne connais pas si bien Moira que ça. J'ai fais quelque chose il y a longtemps...bref. Ne t’immisce pas entre elle et moi s'il te plaît, c'est déjà bien assez compliqué comme ça... » Isla avait prononcé cela sur un ton très calme, elle n'a envie de voir Maeve se brûler les ailes par sa faute, elle a perdu deux de ses sœurs dans cette histoire, c'est bien trop. Le sujet désormais, les deux jeunes femmes peuvent revenir à une conversation plus intéressante et joviale. Isla écoute alors Maeve lui sa date de naissance, et se met à sourire en l'entendant dire qu'elle commence à se faire vieille, lui demandé son âge ne serait donc pas très bien venue. Elle se contente de sourire en répondant à la question. « Je le fêtais étant petite, Edna adorait qu'on le fête, c'était la princesse un peu ! Mais, je suis plus du genre solitaire, petit muffin et une bougie.. » Dit comme ça, Isla passe pour une vrai « alone girl » mais, elle s'entoure simplement des personnes dont elle a le plus besoin. Elle préfère peu d'amis, juste des vrais, sur qui elle peut réellement compter. Les questions de Maeve s’enchaîne à nouveau, sa tchatche l'impressionne à nouveau. « Disons que j'ai acheté cet appart parce que je ne pouvais pas me permettre plus il y a quelques années, je pourrais aujourd'hui, mais je me sens bien ici alors...je vais au marché bio le week end, c'est assez rustique mais on y rencontre des personnes assez sympathiques et terre à terre. » Isla boit une gorgée de sa bière tout en sentant son estomac commencer à crier famine, elle n'a rien avalé depuis le midi, autant dire qu'il est temps de manger un bout. « Effectivement ! Voilà pourquoi je n'ai jamais voulu faire des études de droit comme la plupart de mes frères et sœurs ! J'ai pas de mecs en stock ni de chambre d'ami, mais si tu veux, tu peux rester manger ! Salade composé maison et bio bien évidement ! On peut même l'a faire végétarienne ! » Isla sourit tout en devant bien s'avouer qu'elle espère que Maeve accepte, elle n'a pas envie de la voir repartir si vite. « J'avoue que j'aimerai bien te voir à l'oeuvre sur un skate, histoire de rire un bon coup ! » Un peu moqueuse, Isla se lève pour aller quelques tomates cerises dans son frigo et les dépose sur la table. En gros, elle ne lui laisse pas d'autres choix que de rester. Sur le chemin du retour vers le canapé, elle voit Maeve se lever pour accueillir un revenant, son chat. Mais, Maeve trébuche et Isla l'a rattrape in extremis. Akward. Isla peut sentir sa peau contre la sienne et s’empêche de réfléchir ou ressentir quelque chose de plus. « Ca va pas de soucis.. » Isla se racle la gorge avant de brandir la boite qu'elle tenait dans sa main. « Tomate cerise ? » Sourire gênée au lèvre, elle ne dit rien de plus.

made by roller coaster

_________________
head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 22:41
X
Isla
Maeve sourit heureuse d’entendre la jeune femme lui proposer de rester manger, elle commençait à avoir faim et ne disait pas non à un bon repas. Elle préférait être avec Isla plutôt que seule dans sa grande maison silencieuse. Elle était en train de penser au chat de la jeune femme lorsque la rousse pensa à son propre chat qui devait attendre chez elle. Elle s’était rendu dans la cuisine en compagnie d’Isla pour préparer cette merveilleuse salade et s’excusa un instant pour quitter la pièce et passer un coup de fil. Elle savait bien que son interlocutrice allait entendre ses propos, mais elle s’en moquait un peu. Elle appelait juste pour prévenir son homme de ménage qu’il devait nourrir le chat avant de partir.


Elle retourna ensuite dans la cuisine et parla avec Isla en préparant le repas. Je suis contente de manger avec toi, j’espère que cela ne te dérange pas. D’ailleurs tu sais parler aux femmes. La rousse rit en piquant une tomate cerise de la boîte affichant un air innocent ensuite. Tu as employé les mots qu’il fallait pour me convaincre. Et je ne t’ai pas dit.


Maeve fit tinter ses bracelets en bougeant ses bras un grand sourire communicatif aux lèvres. Tu m’as presque convaincu de manger bio, bon je ne mange pas bio tout le temps. Tu as de la chance d’avoir ce petit marché bio, mais j’essaye de manger bio au moins une fois par mois. Je limite mon impact sur la planète et je vais peut-être te convaincre de réduire ta consommation de viande. Tu parlais de mon talent au skate, je crois que j’ai un truc sur mon téléphone.

Maeve fouilla dans ses poches à la recherche de son téléphone avant de fouiller dedans pour retrouver la vidéo d’elle en train de faire du skate, mais ne l’a trouvant plus, elle eut une idée lumineuse. J’avais une vidéo, mais je ne l’a trouvé plus. Je t’invite donc à venir voir mes exploits ce week-end. Tu es libre ? Sinon on peut regarder nos agendas et fixer une date puis tu pourras essayer. Tu fais du skate ? Je t’imagine bien faire du skate, même si je n’ai vu aucun skate par ici. La rousse arrêta de parler pour laisser le temps à son interlocutrice de répondre ou le temps pour qu’un silence plane. Elle ne voulait pas paraitre trop curieuse ou bizarre aux yeux de son amie et même si l’appartement d’Isla lui avait appris des détails sur elle, Maé ne savait pas grand-chose de son interlocutrice.

Elle resta dans ses pensées concentrées sur ce qu’elle était en train de faire, elle essayait de manger sainement, mais elle n’était pas forcément un fan des salades composées. Elle se contentait généralement de tomate cerise et de mozzarella, elle ne se fatiguait pas à faire autre chose. La cuisine n’était pas une passion pour elle, elle mangeait pour vivre, mais ne vivait pas pour manger. Maé pensa  aux propos d’Isla concernant son anniversaire, pour sa part, elle ne fêtait plus son anniversaire depuis longtemps. Elle faisait un petit dîner avec ses amies, mais elle ne soufflait aucune bougie et n’allait certainement pas voir sa famille. Ces jours-là, soit elle travaillait ou alors elle partait courir pendant des heures.


Elle n’avait pas de complexe vis-à-vis de son âge au point d’avoir recours à la chirurgie esthétique, mais elle n’aimait pas forcément en parler ou même y penser. Par curiosité, elle posa la question à Isla curieuse de savoir son point de vue. J’ai une question bizarre, tu penses quoi de la chirurgie esthétique ? Ne me regarde pas comme ça, je n’ai jamais fait de chirurgie esthétique, enfin pour le moment. Quand je deviendrais vieille et toute flasque sûrement. Encore une inégalité homme-femme, la vie est beaucoup plus dure pour nous. C’est injuste, mais je me réconforte en me disant que je n ‘aurais pas d’enfant.






B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr


Dernière édition par Maeve Kochgas le Mar 11 Juil - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 82 points : 10
pseudo : gwenou
avatar : evelyne brochu
crédits : lux ateara
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 11:44

oh happy day.

Isla sourit en entendant la petite remarque de sa convive. Savoir parler aux femmes. Il faut dire qu'elle a quelques années de pratique devant elle, elle doit savoir parler aux femmes autant que Maeve doit savoir parler aux hommes certainement. Puis, avec quelques secondes de recul, Isla y voit une remarque plutôt troublante qu'elle ne sait finalement pas comment interpréter. Alors, elle décide de tourner cela à la dérision. « Trois sœurs, je te promet que ça aide ! » Isla sourit, ce n'est pas totalement faux, elle a trois sœurs tellement différente qu'il a toujours fallu faire preuve d'intelligence pour leur parler. Heureusement, Maeve dévie rapidement sur un autre sujet évitant ainsi qu'Isla se pose trop de questions. « Vraiment ? Je ne mange pas Bio seulement pour limiter l'impact sur la planète, il y a aussi toute la politique autour de notre corps, prendre soin de soi et arrêter de malmener son corps avec des produits chimiques et autres pesticides. Je me respecte et je respecte aussi mon corps. » Isla boit une nouvelle gorgée de sa bière, se rendant qu'elle l'a boit sûrement un peu trop rapidement, il faut dire que la présence de Maeve l'a fait se sentir comme une adolescente, elle a peur de dire ou faire quelque chose qui serait mal interprété. Elle a connu des tas de femmes lesbiennes, mais c'est d'une hétéro dont elle tombe sous la charme, sans oublier pour qui elle travaille. Maeve enchaîne rapidement sur le skate. De son côté, Isla boit littéralement de la rouquine, elle semble être une femme tellement passionnée par tout ce qu'elle entreprend, ce qui est d'ailleurs admirable, vivre sa vie à cent pour cent, ne rien gâcher, c'est peut être ça le secret non ? « Moi sur un skate ? Je ne sais si c'est une bonne idée...mais...j'aimerai beaucoup venir voir ça oui ! » Isla rit un instant en s'imaginant sur un skateboard, non d'ailleurs, elle a du mal à s'imaginer ! « Humm..un agenda ? Considère je suis libre le soir après 19h en règle général...alors quand tu veux ! » Isla se réjouit déjà d'avance de l'a revoir un autre jour, elle arrive de moins en moins à lutter contre elle, contre se qu'il se passe en elle lorsqu'elle est avec Maeve, cette l'a trouble bien trop. Les deux jeunes femmes restèrent silencieuse un instant, pendant ce temps, Isla termine la salade, très peu élaborés, il faut l'avouer. Pousse d'épinard, roquette, tomate cerise, avocat, oignon rouge, quinoa et graine de courge. « Bio et végétarien pour Me Kochgas s'il vous plaît ! » Isla sourit en lui tendant une assiette bien rempli. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'a pas cuisiné en ayant un peu de compagnie autre que sa playlist deezer. Isla invite alors sa convive à s'asseoir autour de la petite table de la pièce principale. Elle retire les quelques papiers traînant sur le dessus avant de déposer son assiette. Aussitôt, la conversation reprend. Le sujet interpelle quelque peu Isla, la chirurgie esthétique. Pourquoi ? « C'est ce qui nous arrivera tous un jour malheureusement, soit tu vieillis simplement comme...Meryl Streep, ou alors tu deviens une sorte de drôle de truc comme Nicole Kidman..je te trouve parfaite juste comme ça.. » Isla se rend parfaitement de ce qu'elle viens de dire, pourquoi avoir peur de lui dire dans le fond. Même si les dernières paroles l'a laisse un peu perplexe, les enfants, elle lui a déjà parlé la dernière fois et visiblement, elle ne change pas d'avis sur la question, alors, Isla préfère ne rien dire de plus. « La salade est bonne ? »

made by roller coaster

_________________
head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 14:55
X
Isla
Maeve accepta l'assiette de salade avant de suivre Isla jusqu'au canapé où elle s'assied écoutant les propos de la jeune femme en chemin. Elle s'assit en tailleur sur le canapé après avoir demandé l'autorisation de la jeune femme. Elle adorait adopter cette position, ce n'était pas la position la plus distinguée au monde, mais il s'agissait d'une position agréable, selon elle. Elle porta une bouchée de la salade avant ses lèvres goûtant le plat qu'elles avaient réalisé afin surtout ce qu'Isla avait préparé. Maé n'avait pas servi à grand-chose, Isla avait préparé la salade pendant que Maeve parlait. Elle prit la parole après avoir avalé le morceau qu'elle avait dans la bouche.


Ta salade est merveilleuse, tu es une bonne cuisinière. Je ne fais pas trop de salade chez moi, sinon j’ai trop de reste, mais je fais des salades tomates-mozzarella. Maeve se pencha pour faire un baiser sur la joue d’Isla avant de se reculer en rougissant.


Merci beaucoup pour le compliment et je n’ai pas envie de ressembler à Nicole Kidman je te rassure. Même si je peux comprendre cette femme, dis-toi qu’elle a été mariée à un homme complètement fou, je n’ose pas imaginer ce qu’il lui faisait subir. Je pense que nous avons beaucoup de pression que les hommes. Je veux dire : On attend d’une femme qu’elle soit une bonne épouse, une bonne mère et qu’elle ait une carrière au top sans jamais vieillir bien sûre. Je trouve cela révoltant, j’ai lu un magnifique article dans le Times hier, je te le passerais si tu veux. Je ne t’ai pas donné une date de rendez-vous d’ailleurs. Maeve sortis son portable, le déverrouilla puis alla dans son application agenda. Elle regarda ses disponibilités et proposa plusieurs dates à Isla. Elle espérait pouvoir l’inviter un vendredi ou un samedi pour que la jeune femme puisse rester plus longtemps. Le samedi était peut-être mieux, elle allait avoir le vendredi pour  se reposer de la semaine, enfin Maé allait bien voir, selon la réponse de son interlocutrice. Tu as un film ou une série favorite ?

Maeve avait envie de fumer, mais elle ne s’imaginait pas allumer une cigarette en plein milieu du salon, fumer moins de cigarette allait sûrement avoir un impact positif sur sa santé. Je dois aller faire du shopping, sauf que je déteste ça.

Enfin j'adore m'acheter des talons, mais je n'aime pas traîner dans les rayons pendant des heures, je ne pense pas que tu aimes le shopping ? J'en profiterais pour faire des courses pour notre repas. Tu n'as pas d'allergie ou autre truc dans le genre ? Je ne suis pas une grande cuisinière, mais je connais quelques recettes dont tu me diras des nouvelles. Ta salade est délicieuse, j'ai juste enlevé les oignons, je ne suis pas particulièrement fan. Je pense que les oignons doivent être bons pour la santé ? Je n'y connais pas grand-chose en nutrition, en apport calorique ou tous ces trucs. Maeve haussa les épaules s'en moquant un peu, le sport qu'elle pratiquait lui permettait de se faire plaisir sans devoir regarder les calories au dos du paquet. Elle essayait de manger sainement, mais elle était incapable de dire le nombre de calorie qu'elle consommait par jour. J'espère voir ton chat avant de devoir partir, sinon je vais devoir rester ici.

Maeve fit un grand sourire, absolument pas sérieuse, même si la jeune femme lui plaisait de plus en plus, elle ne se voyait pas s'inviter dans son lit surtout qu'Isla n'avait pas l'air attiré par sa personne. Maeve avait le chic pour s'amouracher des personnes qui ne partageaient pas ses sentiments, elle espérait juste qu'Isla allait finir par craquer. Maé pouvait toujours rêver.






B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr


Dernière édition par Maeve Kochgas le Sam 5 Aoû - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 82 points : 10
pseudo : gwenou
avatar : evelyne brochu
crédits : lux ateara
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 17:21

oh happy day.

Isla est bien heureuse de voir que sa convive se régale avec celle qu'elle vient de préparer. Et pourtant, il n'y a rien de très élaboré, elle n'avait pas le temps et aussi et sûrement, nullement l'envie. Toujours est-il que cela fait sourire la jeune femme amusé par la réaction de Maeve. Comme pour acquiescer à son tour, Isla prend une première boucher de salade et confirme du regard. Une fois la bouche vide, Isla prend la parole. « Je peux t'apprendre sans problème ! Je connais pas mal de petites recettes rapide à faire pour tes soirées chargées ! » Oui bien sur, cela sous-entend surtout de trouver une bonne excuse pour passer un peu plus de temps avec Maeve, elle pourrait même lui proposer de lui apprendre tout un tas de conneries s'il le faut. C'est fou parfois ce que l'on est prêt à faire dans ce genre de situation, dès qu'une personne commence à nous plaire, il y a deux phases, celles où tu pense trop, comme maintenant, et celle où le cerveau se déconnecte complètement pour faire de nous de vrais ados ! Sans qu'elle s'y attende, Isla reçoit un baiser sur la joue en réponse à son petit compliment fait plus tôt. La jeune femme ne peut s'empêcher de rougir et baisse alors le regard, un sourire léger mais certain se dessinant aux coins de ses lèvres. Si elle ne se contenait pas, elle l'embrasserait sûrement le champs. A la place, Isla se racle la gorge puis bu une gorgée pour calmer ses pensées. « Y'a pas de quoi... » Elle ne sait que dire de plus pour ne pas paraître idiote ou trop insistante. C'est vrai dans le fond, Maeve est hétéro, elle risque de l'a prendre pour une aguicheuse.

Dans le fond, elle acquiesce le discours de Maeve, cela l'a ramène un peu à sa situation professionnel. Ses principaux concurrent sont des hommes, et, elle a du batailler dur pour se faire un nom, il en va sûrement de même pour sa convive. Mais, pour ce qui est du quotidien, elle ne s'en rend pas vraiment compte. « Et oui ! Les mœurs n'avancent pas dans notre société, les médias nous font croire que les gens sont ouvert d'esprit, mais dans le fond je n'ai qu'a embrasser une femme en publique pour que je passe pour une extra terrestre et suscite le dégoût ! Un vrai monde d'égocentrique ! Ha oui c'est vrai j'avais presque oublié aussi, on a encore le temps, à moins que tu décide de partir dans la seconde...» Ilsa rit un instant, effectivement, elle a déjà hâte de savoir quand elle pourra revoir la jolie rouquine, le plus vite serait le mieux, quoique, cela pourrait paraître suspect non ? Sûrement même. Leur prochaine rencontre est rapidement programmé. D'ailleurs, la jeune femme ne sait pas vraiment ce que cela représente aux yeux de Maeve, elle aimerait le savoir, mais en même temps, elle ne préfère pas. Le cœur a ses raisons que la raison ignore. « Game of Thrones ! Sans hésiter. Quoique House of Cards est vraiment pas mal aussi. Pour les films...c'est plus soft, j'adore Grease. Ne me demande pas pourquoi je ne sais pas moi même, c'est le film le plus hétéro que je connaisse ! » Isla rit un instant. Elle connaît ce film sur le bout des doigts et pourrait même sûrement danser chaque choré sans soucis, ou presque. La jeune femme écoute alors Maeve tout en continuant de manger. « Non tu m'as eu sur ce point ! Effectivement le shopping et moi...je suis plus du genre friperie quand c'est nécessaire. Non pas d'allergies connues à ma connaissance...sait-on jamais ! Oui les oignons sont assez bon pour la santé, et j'avoue que tu me vexes un peu en les retirant.. » Isla laisse planer un léger silence dans la pièce avant d'éclater de rire. Elle n'a pas pu s'en empêcher, Maeve avait l'air tellement désolé de ne pas les manger. Le sujet changea rapidement pour en revenir à son chat. « J'espère que t'es pas pressée ! Il lui arrive de fuguer pendant 24 à 48h chez la mamie gateau du dessus, tu comprend entre mes croquettes et les pâtés hors de prix de la voisine, je ne fais pas le poids ! Mais ta présence ne me dérange absolument pas.. » Isla sourit timidement avant de baisser le regard feintant de prendre une nouvelle bouchée de salade.

made by roller coaster

_________________
head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 17:27
X
Isla
Maeve donna un léger coup de coude à la jeune femme lorsqu’elle lui fit croire qu’elle était vexer avant de l’a fusillé du regard. Tu vas devoir te faire pardonner de ta blague pourrie, je commençais déjà à paniquer.  Je vais demander un cadeau en échange, fait attention. Maeve sourit à la fin de sa phrase montrant de cette façon à la jeune femme qu’elle n’était absolument pas sérieuse. Après si elle voulait l’embrasser pour se faire pardonner, Maeve ne disait pas non pour son plus grand malheur. Elle décida de penser à autre chose avant de trop songer à sa possible bisexualité et ses pensées allèrent en direction du chat d’Isla. Amusée en entendant que le chat avait déjà choisi son clan entre les repas d’Isla et les repas de sa voisine c’était l’une des raisons qui expliquait son amour des chats. Elle aimait l’indépendance de ses bêtes, leurs façons de ne répondre à personne, ils vivaient leurs vies sans se préoccuper de leurs maîtres.


Une qualité qu’elle aurait aimé posséder elle aussi, parce qu’après tout, elle refusait d’assumer sa bisexualité surtout à cause du regard des autres. Elle ne voulait pas passer pour une bête de foire et ne voulait pas être réduite au rang de bisexuelle, elle voulait être jugée sur son travail, sur son attitude et non sur ses préférences sexuelles. Une pensée qui lui fit reprendre la parole.

Je pense que la plupart des problèmes sociaux viennent de la peur du jugement, si l’on regarde, pourquoi les homosexuels ou les bisexuels sont souvent au placard ? Parce qu’ils ont peur de perdre en crédibilité, peur des insultes ou de se faire frapper. Enfin je m’emporte pardon. Maeve rougit sous le regard de la jeune femme reprenant une bouchée de la délicieuse salade pour masquer son trouble avant de penser qu’elle était disponible pour toute pratique du bouche-à-bouche sur Isla si cette dernière faisait un malaise suite à une allergie méconnu. Une pensée qui ne l’aida absolument pas à calmer ses rougeurs bien au contraire, elle ressemblait à une adolescente en chaleur et se demandait où pouvait être passée sa maitrise d’elle-même. Elle détestait perdre le contrôle de sa personne et les réactions qu’elle avait en présence d’Isla lui donnait envie de se mettre des claques.

Mon film préféré reste Million Dollar Baby, je pense qu’il s’agit du film que j’aime le plus au monde, il est honnête, franc et pour une fois, ce n’est pas la gentille qui gagne. Un film vrai que je te conseille de regarder si ce n’est pas déjà fait, je n’ai jamais vu Grease donc je ne peux pas juger ton choix de film.

Maeve sourit en avalant un morceau de salade, elle n’était pas très télévision, elle ne regardait pas beaucoup de film, le dernier qu’elle avait vu était Pirate des Caraïbes et sa culture cinématographique était assez pauvre. Elle n’avait vu aucune œuvre cinématographique de légende et n’avait de toute façon pas le temps de regarder des films. Son métier passait avant tout et elle préférait travailler plutôt que regarder des films débiles à la télévision. Elle se baladait toujours avec des notes dans son sac prête à bosser dès qu’elle avait cinq minutes, elle n’emmenait pas le dossier de ses clients avec elle pour des raisons de sécurité, mais elle mettait la problématique principale sur une feuille et cherchait des solutions pour régler le problème.


Elle termina son repas avant de poser son bol sur la table basse et ses mains sur ses genoux écoutants la conversation de la jeune femme. Elle était heureuse de passer la soirée avec Isla et encore plus heureuse de savoir qu’elles allaient se revoir assez rapidement, il y avait un truc entre elles qui lui donnait envie de rester avec la jeune femme en permanence. Ta salade était délicieuse, la preuve je l’ai déjà fini, je t’aurais bien proposé de faire un dessert, mais je n’ai pas les ustensiles qu’il faut. Si tu as des fraises et de la chantilly, on pourrait toujours utiliser  ses deux éléments.






B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr


Dernière édition par Maeve Kochgas le Lun 14 Aoû - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 82 points : 10
pseudo : gwenou
avatar : evelyne brochu
crédits : lux ateara
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 21:50

oh happy day.

Isla n'a pas pu s'empêcher de taquiner la rouquine, de plus sa petite taquinerie a parfaitement fonctionné ! Isla s'offre alors le plaisir de voir le beau sourire de Maeve, chose dont elle ne se lasse pas. « Je ne suis pas très forte en matière de cadeau.. » Isla sourit un instant. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Isla n'a jamais su quoi offrir à ses proches, que ce soit pour Noël ou des anniversaires. Elle a toujours que cela déplaise parce que de mauvais goût, ou ringard. Elle n'a jamais d'idées parfaites comme certains.
Maeve enchaîne ensuite sur une grosse problématique de la société actuelle. D'ailleurs, le raisonnement de la rouquine plaît bien à Isla, il est rassurant, l'inverse l'aurait blessé. Maeve est très ouverte d'esprit ce qui plaît énormément à la jeune femme. « Tu vois juste ! Ce n'est pas toujours évident mais j'ai appris à faire en sorte de jamais réellement avoir à aborder ma vie privée dans le cadre du travail, je trouve toujours des petits entourloupes pour changer de sujet sans que cela ne se voit ! » Lorsqu'elle se trouvait à l'Université, son homosexualité ne posait pas vraiment de soucis, elle n'était pas la seule à s'afficher, puis, Isla a toujours été discrète en publique, pas de roulage de pelle, ni de mains aux fesses. Une chose qu'elle tient de sa famille, la discrétion, la retenue, elle aura au moins hérité d'une bonne chose dont elle peut être fière. Par contre, lorsqu'elle a intégré le monde du travail, cela a changé. Les regards indiscrets, les murmures, les moqueries ont eu bon train, personne ne l'a prenait au sérieux et surtout, les remarques et surnoms faisaient partis de son quotidien. Aujourd'hui, elle les remercient presque, elle a eu le courage de créer sa propre boite et est aujourd'hui leur principale concurrente. Une belle revanche. Malgré tout, elle évite toujours le sujet au travail, se concentrant uniquement sur le professionnelle. Même si elle est bien moins acharnée que Maeve.

Isla n'a jamais vu ce film, il faut dire qu'elle préfère regarder des séries qui l'a tienne bien plus en haleine sur le long terme. Mais, selon elle, rien ne vaut un bon livre, un polar est idéale en général pour les longues journées d'hiver. « J'en ai déjà entendu parler mais j'avoue ne jamais avoir eu la curiosité de le regarder, j'ai beau aimer les femmes, j'aime les belles histoires d'amour comme Sur la Route de Madison, Coup de Foudre à Nothing Hill...un vrai cœur d'artichaut ! » Isla sourit fébrilement, même si elle ne le montre pas, sûrement par fierté comme beaucoup, Isla est assez sensible. Petit à petit, l'assiete de la jeune femme se vide, tout comme celle de sa convive qui ne manque pas de complimenter à nouveau sa cuisine. Puis, Maeve évoque le dessert. Fraise et chantilly. Sur le coup, Isla pense de suite au cliché de ces deux ingrédients puis, elle refoule cette pensée. La jeune femme grimace en signant non de la tête. « Non...par contre il me reste des petits pots de glace ben et jerry aux cookies ou brownies...aucune critique ne sera accepté, il n'y a pas d'âge, comme les kinders ! Mais je serai ravi de goûter un de tes desserts pour une prochaine fois ? » Certes fraises et chantilly auraient pu être un bon moyen de passer à une autre étape. Pour la prochaine fois !

made by roller coaster

_________________
head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 295 points : 10
pseudo : Julie
avatar : Jessica-chastain
crédits : Lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 22:21
X
Isla
Maeve avait subi des jugements misogynes dans sa carrière, certains clients jugeaient qu’en tant que femme, elle était moins douée qu’un homme, que ses compétences dépendaient de son sexe et non de son expérience. Oh bien sûre, aucun client ne lui avait dit directement, mais il suffisait de regarder les noms des ténors du barreau, d’ailleurs rien que le nom était misogyne. Il y avait quelques femmes dans le classement des meilleurs avocats, Maeve en faisant partie, mais elle avait dû travailler deux fois plus pour pouvoir siéger à côté des meilleurs.

Elle avait mérité sa place après plusieurs gros procès de remporter alors que certains de ces confrères masculins étaient rentrés dans le top dix justes en gagnant un procès important. C’était injuste et franchement rageant et Mae n’avait pas hésité à dire sa façon de penser lors de la dernière rencontre d’avocat jetant un froid dans la salle. Ce dont elle se moquait éperdument, elle avait dit les choses qu’elle avait sur le cœur et se moquait complètement des réactions des autres interlocuteurs.

Elle aurait assumé son attirance pour Isla aussi facilement, sa vie serait sûrement plus simple, elle se reconnecta au moment présent en entendant la jeune femme parler de son goût pour les comédies romantiques. Je ne peux pas t’en vouloir vu que je regarde toujours les films de Noël, tu sais les trucs débiles où tu sais la fin avant même d’avoir vu le début. Mais j’aime aussi les comédies romantiques, je ne suis pas un monstre sans cœur, j’aime beaucoup les films d’amour même s’ils sont tellement prévisibles qu’il ne reste pas longtemps dans ma mémoire, mais cela fait du bien de déconnecter parfois. Maeve n’avouait pas à tout le monde qu’elle regardait des films romantiques comme une vieille femme en manque d’amour surtout qu’elle devait garder une certaine image dans son travail, elle ne pouvait pas se permettre de sembler faible, elle devait paraître agressive et forte en toutes circonstances.


Elle éclata de rire lorsque la jeune femme lui avoua les glaces se trouvant dans son frigo et reprit la parole après avoir calmé son rire. Je ne me moquerais pas de toi sachant que j’ai aussi cela chez moi quand je remarque certaines choses. Ce n’est parfois pas facile de se rendre compte que l’on n’est pas vraiment comme on pensait être, tu sais comme si tu n’aimais pas, toute ta vie les épinards et tout à coup, tu vois un plat d’épinard super-intéressant alors que tu n’as jamais mangé d’épinards. C’est étrange et je te raconte tout cela alors que tu t’en moques sûrement. Je serais ravie de partager une glace avec toi, je te ferais un dessert la prochaine fois que l’on se verra. Notre rendez-vous est déjà fixé après tout. Maeve sourit avant de se demander si la jeune femme allait comprendre son sous-entendu, enfin ce n’était pas vraiment un sous-entendu, elle essayait juste de mettre un nom sur ce qu’elle ressentait actuellement.


Elle ne savait pas bien exprimer ce qu’elle voulait et elle était complètement perdue entre sa raison et son envie, elle se mordit la lèvre avant de poser une question indiscrète à la jeune femme. J’ai une question indiscrète, si tu devais faire un truc dingue là maintenant tout de suite, ce serait quoi ? Je t’autorise même à faire ce truc dingue sans te juger, je te le promets, croix de bois, croix de fer. Maeve sourit avant d’attendre la prochaine action d’Isla.






B-Ever

.

_________________


Source: Alfred-Borden-Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
 
Oh happy day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happy Birthday Sy !
» Barbie Happy Holidays 1989
» Happy Birthday Normandie
» Barbie Happy Holiday 2012
» Happy Blooming Shower Jelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: